Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Des tyrans et des Rois, tome 1 : Le Chacal de Nar de John Marco

Titre Original : The Jackal of Nar
Date de sortie :  2003
Éditeurs : Bragelonne – Pocket
Nombre de pages : 464
Avis de Lianne :
Je n’ai pas fini ce livre.
Chronique d’un échec.
C’est la première fois que j’écris une chronique sur un livre que je n’ai pas fini, mais je tenais quand même à expliquer pourquoi. Et pour cela je vais devoir vous raconter l’histoire telle que je l’ai imaginé et ce que j’en ai pensé. En général j’essaye d’être posée quand j’écris une chronique, de ne pas laisser mes sentiments trop affecter mon écriture, mais pour celle ci ça ne va pas être le cas, je vais vous l’écrire comme si je vous expliquais à l’oral ce qui m’a déplu, donc il y aura surement beaucoup de mots en majuscules et de répétitions.
J’ai lu jusqu’à environ 55% du livre et je vais vous raconter l’histoire assez en détail jusqu’à ce point pour vous expliquer ce qui m’a fait arrêter, donc il y a un peu de spoil mais pas sur la totalité du roman. (et ça risque d’être long parce que la situation est assez complexe).
Dernier point, ce livre est très long, donc quand je dis « on suis tel personnage » pendant une scène en général c’est long, c’est pas juste quelques lignes.
Déjà je dois dire que la situation politique de départ est assez compliquée au premier abord, et ça c’est une bonne chose, alors oui j’ai été perdue sur certains éléments mais à cause des défauts du livre et pas de ses points forts, et la situation politique est un des points forts.
Premier point, le monde est divisé en deux, d’un coté les humains, qui ont a leur tête un empereur qui a laissé en place les anciens « rois » qui sont plus des gouverneurs de leurs peuples, tout en étant intégré à l’empire. De l’autre coté Lucel-Lor, avec son peuple les Triins, ou appelés aussi les Druls quand ils sont du coté religieux. Les humains et les Triins se détestent, ils se considèrent mutuellement comme des barbares, et il y a beaucoup de racisme vraiment bien implanté dans les deux peuples.
Au départ nous suivons donc celui qui est le héros de ce livre : le prince Richius Vantran. Le résumé du livre (que vous pouvez lire ici) explique très bien la situation en fait si vous voulez y jeter un coup d’œil. 
Le jeune homme, est plus ou moins prisonnier d’une forteresse qu’il doit défendre coûte que coûte. Cette forteresse se trouve en plein territoire Triins, c’est un peu le dernier bastion du monarque de Lucel-Lor, le Daegog, monarque qui a été déchu par un chef religieux fanatique, Tharn et ses Druls. Tharn est vraiment présenté comme un homme mauvais, il n’hésite pas à affamer et massacrer son propre peuple pour le faire se soumettre. le Daegog c’est réfugié du coté de l’empire et donc l’empereur fait la guerre au Druls pour l’aider à reprendre son trône.
Richius, aidé par celui qui est devenu son ami, Lucyler, un Triin, homme lige du Daegog, doit garder la forteresse alors qu’elle subit l’assaut presque continu des Druls. Il perd de nombreux hommes, massacrés par les loups de guerre, ils n’ont plus de ravitaillements alors ils sont tous à moitié morts de faim …  bref la situation n’est pas géniale.
On suis aussi en parallèle le Daegog qui est réfugié dans une autre forteresse, du coté humain cette fois ci, qui est sur le point de se faire attaquer aussi par les Druls, on voit un des Rois humains présents (oui ils sont très nombreux en fait, le pays était divisé en de multiples royaumes avant que l’empereur réunisse tout) se disputer avec ses alliés et décider d’aller contre les ordres de l’empereur et de s’en aller parce qu’il n’est plus d’accord avec la politique de l’empire, abandonnant le Dargog et ses autres alliés. 
Richius de son coté pense aussi être perdu, mais il reçoit une aide qu’il n’attendait pas d’alliés de l’empereur (mais pas les siens car dans l’empire il y a de nombreux royaumes qui sont des anciens ennemis et qui ne se supportent toujours pas) qui une fois les avoir sauvés les insultent en leur disant qu’ils sont minables de ne pas avoir réussi à repousser l’attaque et qui décident de suivre les Drulls qui fuient pour leur donner une leçon. Mais Richius n’est pas d’accord car il sait qu’il y a de nombreux villages Triins dans la zone qui résistent aussi aux Drulls et il sait que pour les humains Triins et Druls sont les même barbares et donc doivent tous être tués. Il suis donc les-dit alliés et arrive alors qu’ils sont en train de se venger sur un village de paysans, il réussi à arrêter le massacre avant qu’il soit fini, trouve le général des alliés en train de violer une pauvre fille, la sauve mais une fois les alliés partis, il est lui aussi pris à parti car pour les Triins tous les humains sont des barbares et donc ils ne comprennent pas la situation.
Pourquoi je vous raconte ce passage? Parce qu’en fait la fille en question, Dyana, est un des personnage secondaire qu’on va suivre. On apprend qu’elle est en fait la promise de Tharn, le chef fanatique des Drulls, leurs familles les ont fiancés dans le berceau, mais quand Tharn à monté les Drulls et commencé à prendre le pouvoir, le père de Dyana à décidé de rompre leur engagement, ce pourquoi Tharn est ensuite venu, à massacré le père de Dyana devant elle. Dyana a ensuite réussi à s’enfuir et c’est pour cela qu’elle est dans ce village, mais suite à l’attaque mentionnée juste au dessus elle doit quitter le village parce qu’elle est déclarée responsable du désastre et que les villageois décident que finalement ils prendrons le parti des Druls pour ne plus être en danger. Dyana nous fait bien comprendre qu’elle ferait n’importe quoi pour ne pas épouser Tharn, ce fait est important pour la suite. Tharn que l’ont voit déclarer qu’il prendra Dyana même si elle est pas consentante parce qu’elle lui appartient.
Donc vous avez compris la situation, j’ai trouvé ce début très bien construit, la politique et les personnages sont bien fait et tout est cohérent, jusque la j’étais très contente de ma lecture.
Et c’est la que tout part n’importe comment. 
Richius décide de profiter du calme de l’attaque repoussée pour aller voir du coté des humains ce qu’il se passe et pourquoi il n’a plus ni renforts ni provision, il part juste avec homme, car à 2 ils pensent pouvoir traverser le pays en guerre plus facilement. 
Arrivé en territoire humain, ils s’arrêtent pour la nuit dans une auberge. Et la on retrouve notre amie Dyana, qui pour fuir les Drulls a accepté une proposition d’un passeur qui en échange de ses services dans son auberge comme serveuse (et plus hein ..) accepte de lui faire faire le trajet vers un des pays de l’empire éloigné de Lucel-Lor, donc elle se doute bien que son boulot en plus de servir les table sera aussi de servir au lit, et la on découvre qu’elle est en fait encore vierge (chose qui n’avait pas du tout été expliqué avant, j’étais persuadé que c’était impossible mais soit, l’autre général était sur elle depuis un moment mais il avait rien du encore faire). Et la qu’est ce qu’il se passe? On la suis alors que l’aubergiste la force a aller voir un client alors qu’elle est pas du tout d’accord, elle se débat et tout, et elle atterri …. et oui .. dans la chambre de Richius. Et la le récit dans la tête de Dyana s’arrête et on reprend sur Richius le lendemain. Il était bourré la veuille  il se souvient juste avoir demandé une fille à l’aubergiste et qu’il a trouvé qu’elle était bizarrement gigotante. et il continue sa journée en allant retrouve l’armée du Roi qui s’était rebellé au début et qui avait fuit l’attaque des Drulls. 
Point.  QUOI??!?!! MAIS mais mais …. il vient de violer Dyana et c’est tout?? juste ça?? 2 lignes sur sa nuit? …. ok ok ok ….
Quel était l’intérêt de suivre Dyana si c’est pour passer ce passage en 2 lignes? *mindfuck*

Donc Richius retrouve l’ami de son père et son armée à l’extérieur de la ville, il lui explique pourquoi il a décidé de lâcher l’empereur et qu’il est en fuite, l’homme de Richius qu’on suis pendant un moment dans lequel il nous fait comprendre qu’il désapprouve la politique de celui ci fini par le lâcher et rejoint l’armée dissidente. Pendant ce passage Richius se met à réfléchir sur sa nuit et se rend compte de ce qu’il a fait (ENFIN) il décide de retrouver à l’auberge pour essayer de se faire pardonner. C’est chose faites après plusieurs essais (que je ne décrirais pas). Il réussi à lui parler et à la convaincre de se confier à lui, elle lui explique tout et qu’elle est prête à tout pour échapper à Tharn et il décide qu’il la protégera désormais, qu’elle est sous sa garde (et qu’il l’aime accessoirement mais oui …).

Quand on parle du loup, Tharn choisi se moment la pour décider d’attaquer la ville dans laquelle ils sont. Un orage énorme (et magique) se dirige vers eux. Richius et Dyana fuient un peu à l’écart de la ville mais l’orage semble avoir une vie, emporte délibérément Dyana dans les airs, et fait frire sur place toute la ville et l’armée de l’ami de Richius.
Et la je suis à nouveau un peu ébranlée. On a suivi l’homme de Richius pendant un long moment, on a détaillé ses sentiments et son avis sur la politique de l’empire et tout .. et il meurt comme ça, au loin, en 2 lignes à nouveau … Donc je ne comprend pas trop l’intérêt de nous l’avoir fait suivre pendant des pages et des pages, si c’est pas pour nous faire pleurer à sa mort et la faire passer comme un détail … c’est du gâchis quelque soit la façon dont on voit les choses.
Pas plus éprouvé que ça par toutes ses morts et la disparition de la femme qu’il aime, Richius retourne à son fort, s’aperçoit que les Drulls ont gagnés, ont emportés Lucyler et ont laissé les autres en vie, il décide donc d’abandonner la place forte et de retourner chez lui avec ses hommes. (un autre ami disparu et rien de plus que quelques mots … encore une fois)
On suis à Lucyler ensuite, il a été capturé par les méchants Drulls, il est forcé de voir son Roi, le Daegog se faire massacrer après avoir avoué que oui il a capturé et torturé Tharn (et donc que ce n’est que justice que celui ci se venge… on commence à voir pointer la situation). 
Et la à nouveau je m’arrête.  Mais à quel moment le Daegog est-t-il passé dans les mains des Drulls? Je dois avouer qu’au moment de ma lecture j’étais totalement perdue parce qu’on avait aucune nouvelle de ce qui se passait dans l’autre forteresse. Donc l’auteur à tout simplement zappé toute cette partie et nous met sur le fait accompli, ok les Drulls ont attaqué et ont capturé leur ancien Roi, c’est une sacré ellipse mais bon, soit.
On reprend l’histoire sur Richius qui arrive chez lui enfin, et ou on lui annonce que son père est mort assassiné et qu’il est invité dans la capitale de l’empire pour se faire couronner. 
Et la je m’arrête à nouveau, parce qu’en fait dans le « château » du Roi, même si c’est qu’un seigneur de province, ils sont … environ 4, Richius compris …. 4 …. Richius, le Palfrenier, la Bonne qui fait tout de la cuisine au ménage (et qui réchauffe le lit des hommes et qui aimerais bien mettre Richius dans le sien) et l’intendant du domaine plus quelques gardes qui sont juste en background. Il n’est fait à aucun moment dit ni même sous entendu, qu’il y ai d’autres personnes quelque part, pas même des domestiques. Je ne comprend pas comment un royaume qui a pu tenir une forteresse avec des centaines d’hommes pendant des mois (voir des années) a pu trouver des hommes si ils sont si peu. J’avoue j’ai relu les passages en essayant de comprendre mais non rien, bon passons, tant pis … 
Richius emporte quelques hommes et ils sont partis pour un voyage de quelques mois pour arriver à la capitale. Lors du voyage ils tombent sur une calèche embourbée, il la dégagent, dedans il y a une jeune fille tout seule (quoi?) qui s’avère ensuite être la fille d’un des autres Rois alliés à l’empereur et que l’empereur à fait venir pour le couronnement de Richius pour les marier (contre leurs grès). On a droit à de nombreuses histoires politique, on comprend la folie de l’Empereur et de ses hommes, etc …
Nouvel arrêt pour moi. Une jeune fille de 15 ans qui voyage seule avec son cocher (qui est bizarrement présent lors du grand bal d’apparat WTF) est en fait la fille du plus puissant Roi de l’empire … mais oui elle est sans femme de compagnie, sans garde, sans domestique pour porter les affaires, j’ai du mal à imaginer ça vraisemblable. Mais bon à se moment la j’étais déjà détachée du livre donc un WTF de plus ou de moins, je ne comptais plus vraiment.
Ils rentrent dans le Château de Richius, toujours aussi peu peuplé, à tel point qu’a un moment on décrit la nouvelle châtelaine en train de FAIRE LA VAISSELLE !!! bon ok … 
La, ladite châtelaine nous fait tout un foin parce qu’elle pense que son mari (qui ne la touche pas) lui cache quelque chose. Non mais stop arrêtez la, ok elle est jeune mais bon, elle a l’air assez intelligente en plus, alors si elle arrive pas à savoir ce que c’est qu’un mariage de raison et qu’elle voudrait que son mari lui dire tout, c’est pas une réaction crédible encore une fois ….
Bref lors d’une ballade entre mari et femme, Lucyler apparait en fantôme à Richius et lui dit qu’il doit lui parler rapidement en urgence. Richius accepte mais sa femme le prend pour un fou et rentre au château pendant que Richius part rejoindre Lucyler. Résultat l’Intendant décide de ….. prévenir les espions de l’empereur du départ de Richius ….  
Sachant que l’Intendant en question était le meilleur ami de son père, sans doute l’homme le plus fidèle qui soit, et qu’il sait que la situation est tendue parce que l’empereur en veut au royaume d’avoir abandonné la place forte … encore une fois une réaction totalement pas crédible et pas logique (ça commence à faire beaucoup …).
Richius rejoin Lucyler et la … *tadam* on apprend qu’en fait Tharn est un gentil, il avait été injustement torturé par le vilain Roi Daegog, et qu’en fait maintenant la paix est revenu chez les Triins, d’ailleurs Dyana et Tharn sont mariés et heureux en couple, elle lui fait même dire qu’elle le délivre de la promesse qu’il lui avait fait vu que maintenant tout vas bien elle a trouvé son amour …………………………… 
Bon ok, j’ai décidé d’arrêter la. Trop c’est trop.
L’auteur nous zappe les moments les plus chargés émotionnellement et donc qui pourraient être les plus intéressants alors qu’il nous fait passer des passages très (trop?) long sans intérêt pour l’histoire général avec des personnages qu’il abandonne en 2 lignes ensuite. Je n’arrive pas à comprendre la logique du truc.
Un gâchis énorme ce livre.
5/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :