Jane Yellowrock, book 6 : Blood Trade de Faith Hunter

Titre Original : Blood Trade
Date de sortie :  2013
Éditeur : Roc
Nombre de pages : 337
Avis de Lianne
Jane et les frères Younger, maintenant bien rodés, voyagent jusqu’à Natchez contre l’avis de Leo, pour aider un maitre de la ville qui essaye de gérer le contrecoup de ce qu’il c’est passé dans le tome précédent. Sa ville est infestée de vampires Naturaleza, anciens liges du vampires dont ils se sont débarrassé et ils n’ont pas l’intention de laisser la ville à Big H, le maitre légitime de la zone. Les disparitions s’enchaînent et notamment celles d’un bon nombre de sorcières de la zone. Jane est personnellement touchée lors qu’une ancienne amie disparait aussi, laissant à Jane le soin de s’occuper de sa fille de 5 ans, malade.
Un tome que j’ai trouvé un peu en dessous de la moyenne des autres.
Pour une fois on a moins de progression dans l’histoire de Jane, l’action étant vraiment ciblée loin de la Nouvelle Orléans et donc loin de Leo aussi. On a pour une fois pas à s’inquiéter de comment il va réagir, bien qu’il se soit opposé au fait que Jane s’en aille il n’a pas pu l’empêcher et elle va sans doute le regretter une fois rentré.
Ils aurons bien sur besoin de coopérer avec les forces de l’ordre de la zone, incluant bien entendu ceux qu’on connait depuis plusieurs tomes, Rick inclus.  La situation se complique quand Bruiser débarque aussi, envoyé par Leo qui n’a pas l’intention de laisser Jane provoquer des catastrophes en étant laissée seule, pour servir de palier entre les vampires et elle.
J’aime beaucoup la relation d’amitié que Jane développe avec les frères qui la suivent maintenant. C’est vraiment une équipe soudée maintenant, à tel point qu’ils décident de partir dans une association plus sur le long terme, les frère Younger devenant associés au lieux d’être payés pour faire le boulot.
Jane sors un peu de sa phase déprime du tome précédent, elle reprend du poil de la bête, c’est un plaisir. Elle se retrouve donc à devoir gérer les différents parties en cause dans l’histoire, trouver lesquels des vampires de Big H l’a trahis et ou se terrent les 20 naturaleza. Le tout en jonglant entre les sorcières, les enfants laissés à sa charge, ses anciens amours lui tournant autours et bien sur une mamie qui se prend pour un super héros et qui part tuer des vampires toute seule.
On en apprend un tout petit peu plus sur les instincts de Jane par contre, car il y a toujours un passage lié à son passé, même si il est moins important dans ce tome que dans les précédents.
On comprend mieux son envie de protection et sa façon de se mettre entre ses amis et le danger, surtout si celui ci est surnaturel.
Je suis rassurée aussi sur le point de ses amitiés, les gens commencent à ouvrir les yeux et a arrêter de lui mettre tous sur le dos juste parce qu’elle a dévoilé ce qui était mal et caché. Bon, tout n’est pas rêglé mais c’est en bien meilleur voie qu’avant, au moins un point positif après tout ce qui c’est passé, c’est un soulagement pour Jane.
Sur le papier ce tome avait tout pour me plaire, comme les précédents, mais pourtant je l’ai trouvé en dessous. Non pas qu’il y ai des points que je n’ai pas aimé, mais c’est juste que l’intrigue principale m’a moins captivée. Elle était moins complexe en fait, ils n’y avait que peu de fait qui venaient des tomes précédents en dehors des personnages, et on avait l’impression que rien n’avançait à mesure que les indices et les pistes menaient à des points morts.

En résumé j’aime toujours Jane mais ce tome n’est pas mon préféré, l’intrigue m’a moins intéressé. Malgré tout on retrouve notre ambiance habituelle et nos protagonistes qu’on apprécie toujours autant, une nouvelle fois dans une intrigue pleine d’action et de vampires toujours aussi flippants mème si on commence à s’y faire un peu.

15/20

2 commentaires sur “Jane Yellowrock, book 6 : Blood Trade de Faith Hunter

Ajouter un commentaire

  1. Je n'ai pas lu les cinq autres tomes mais j'ai décidé de lire tout de même ton avis ! Puet-être aurais-je envie de lire cette série !! Oui, cette série à l'air pas mal, j'adore comment tu fais tes avis, tu n'en mets pas trop et ce n'est pas lourd à lire, au contraire, atrayant

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :