Soulwood, book 1 : Blood of the Earth de Faith Hunter

Titre Original : Blood of the Earth
Année de sortie : 2016
Éditeur : Roc
Nombre de pages : 358
Mon avis :

Un lecture qui a commencé de façon très difficile parce que j’étais vraiment touchée par le sujet mais qui c’est très bien terminée.

L’héroïne, Nell, à vécu toute sa vie dans une communauté (église ou secte si on veut) ultra religieuse aux états unis, le genre polygame et pédophile (vu que pour eux dés que la fille devient femme elle est mariable, donc pour son cas 12 ans) et qui pratique la « maison de correction » pour les femmes qui ne sont pas assez soumise, ou ils n’hésitent pas à torturer et violer pour faire comprendre leur point de vue. Mais les gens sont tellement dedans et tellement croyant et appelés à « pardonner » et « rester purs » que tout le monde trouve ça normal. Sans parler qu’ils n’ont jamais rien connu d’autre.
Nell s’en est éloigné grâce à son mariage (oui à 12 ans) avec un vieil homme qui voulait une aide soignante /bonne à tout faire pour l’aider avec son autre femme qui était très malade et mourante. Et qui a fini par rompre les liens avec la communauté.
L’histoire commence lors qu’elle reçois la visite d’un agent du FBI qui lui demande de devenir leur consultante dans le coin parce qu’ils pensent qu’un groupe de terroristes utilise la secte pour se cacher loin du monde. 
Cette visite va marquer le début d’une nouvelle vie pour elle, lui faire ouvrir les yeux sur ce qui se passe vraiment dans l’église et lui montrer que malgré le fait qu’elle n’est plus dedans elle y est encore prisonnière mentalement.

J’ai trouvé que ce premier tome était vraiment très sympa !
Alors oui il a été difficile au début, parce que le sujet me donnait des frissons de dégouts. J’étais extrêmement mal à l’aise, choquée même. Je pense que ce qui me gênait le plus c’était surtout que pour Nell c’est normal, elle est même bien contente d’en être ou elle en est et de la vie qu’elle a vécu.

Son personnage évolue beaucoup durant ce tome mais pas du genre moralisateur « l’extérieur est forcement meilleurs que tout ce que j’ai vécu pour l’instant » non c’est beaucoup plus respectueux que ça. Ce qui est un point très positif. Il y a un respect évident pour les personnes vivant différemment ici, pas de condamnation, pas de lynchage. En fait les problèmes viennent des personnes qui abusent de leurs pouvoirs et pas des personnes vivant leur vie normalement.
Résultat j’ai hâte de voir ce que ça peut donner par la suite comme évolution de personnage.
Au niveau magique on est vraiment dans de l’original ici, quelque chose que je n’avais jamais lu avant. Nell est capable de sentir la terre. En fait elle a éveillé ses terres un jour par accident quand une personne est morte et qu’elle a donné son sang au sol. Et depuis c’est comme si cette parcelle de terre s’était liée à elle, elle ressent tout ce qui s’y passe, toutes les personnes qui y posent un pied etc …
Il lui suffit d’une goute de sang versé dans sa foret par quelqu’un pour qu’elle puisse pousser les arbres par exemple à faire tomber la personne en question avec leurs racines ou à faire pousser un buisson épineux sur le passage ou autre. Donc pendant tout le récit la foret fait en quelque sorte office de 6ième sens pour Nell.
L’intrigue est du niveau de celle de Jane Yellowrock, on est dans le flou jusqu’au bout, on ne sait vraiment pas du tout ou ça peut mener et ce qui se passe. En gros on est dans de la recherche d’information et mise en place tout du long. Le rythme est d’abord assez long dans la première partie puis ensuite s’accélère dés que l’enquête commence vraiment dans la seconde moitié du livre.
Tout reste très mystérieux et ça renforce le sentiment d’oppression qu’on avait rien que par le sujet ce qui donne une ambiance parfaite pour un livre d’Halloween. 
Au final un tome que j’ai bien aimé, j’ai eu du mal au début mais une fois les bases installées l’enquête et l’ambiance m’ont vraiment happés et j’ai été enchantée de ma lecture.
J’ai hâte de lire la suite pour voir ce que ça peut donner sur le long terme !
17/20

Challenge :

4 commentaires sur “Soulwood, book 1 : Blood of the Earth de Faith Hunter

Ajouter un commentaire

  1. Ton avis confirme ce que j'avais pensé suite à tes premières impressions, j'ai vraiment envie de le lire. Par contre, il faut encore que je trouve une librairie qui vend des livres anglais ^^'Joli article 😉

    J’aime

  2. oui dommage pour ceux qui ne lisent pas en vo :/ Je suis bien contente d'avoir pris le pli à une époque ou j'étais motivée, je dois dire que si je ne l'avais pas fait j'aurais loupé le coche parce que ce n'est pas sur que j'aurais eu le courage maintenant x)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :