Shades of Magic, book 2 : A Gathering of Shadows de V.E. Schwab

Année de sortie : 2016
Éditeur : Titan Books
Nombre de pages : 508
Genre : Fantasy
Mon avis
J’ai trouvé qu’au niveau plaisir de lecture ce tome était mieux que le premier car  l’auteur corrige ce qui avait été pour moi son principal défaut, à savoir le manque d’intrigues et de personnages secondaires.
Il reste malgré tout un tome vraiment très intermédiaire, ne faisant quasiment pas avancer l’histoire principale sauf sur quelques pages tout à la fin, dans un cliffhanger sur le tome suivant.
Pour remettre les choses à leur place voici la description du monde :

Une ville, Londres, 4 dimensions, dans chacune une facette différente du monde …
Il y a longtemps, les 4 mondes vivaient en paix, la magie abondait en tout lieu et l’équilibre était présent. Les gens doués en magie pouvaient voyager d’un monde à un autre, les portes étaient ouvertes. Mais un jour la cupidité à pris le dessus dans un des mondes, ils en voulaient toujours plus, et la conséquence a été néfaste. La magie c’est transformée en un être pseudo vivant, contaminant tout, prenant possession de tous les êtres …
Les autres Londres ont décidé de fermer les portes, et depuis les mondes sont isolés. Seuls les Antaris peuvent encore passer le voile, et il n’en reste plus que deux. Ce qui fait que les mondes ont évolués dans des directions différentes.
Nous suivons donc Kell, un Antari qui est né avec le pouvoir de voyager d’un monde à un autre.
Contrairement au tome précédent celui ci ce concentre quasiment exclusivement à Red London. Il tourne autour du Essen Tasch, un tournoi de magiciens international, devenu mythique et qui a lieu dans la ville.

Kell tourne en rond depuis la fin du tome précédent, il est constamment sous surveillance ainsi que son frère Rhy. Et les deux, menés par Rhy, passent leur temps à trouver des moyens de se soustraire à leurs gardes.
Ils sont liés maintenant, magiquement, ce qui fait que Kell ressent tout ce que ressent Rhy, que ça soit la douleur, le plaisir ou les sentiments. Rhy comprend donc bien que Kell est sur le point d’exploser. Il décide de mettre en place un plan qui permettra à Kell de se défouler un peu : il l’inscrit au tournoi sous une fausse identité.
Normalement Kell n’a pas le droit d’y participer car les Antari sont bien plus puissant magiquement que les autres humains, ça ne serait donc pas juste pour les autres participants. C’est même illégal et serait pris pour une déclaration de guerre par les autres pays car ce tournoi est vraiment affaire sérieuse diplomatiquement parlant. Du coup ça tombe plutôt bien que les participants se cachent derrière un masque.

Nous retrouvons aussi Lila, qui a continué sa vie dans le Red London. Elle en vit des aventures, son rêve car elle a été embauchée sur un bateau. Elle a même découvert qu’elle pouvait utiliser la magie que lui apprend le capitaine de celui ci, Alucard. A un moment Lila fini par apprendre que celui ci se rend à Londres pour participer au tournoi. Et du coup elle ne peux pas s’empêcher de tout faire pour participer aussi, de façon tout à fait illégale bien sur …

Parmi tous les nouveaux personnages qu’on suis réellement dans ce tome, les deux qui m’ont vraiment bien plu sont bien entendu Rhy et Alucard. Ils sont vraiment très attachants et de bonnes additions.

Rhy est finalement assez complexe comme personnage derrière sa façade de jeune prince déjanté. Il a un sentiment d’infériorité par rapport aux autres du fait qu’il ne peux pas manier la magie. Hors la magie est très importante dans ce monde, et les mauvaises langues disent qu’il n’a rien à faire sur le trône si il est incapable de l’utiliser. Rhy en souffre beaucoup, mais il a maintenant compris qu’il ne pourrait pas changer grand chose à la situation. Résultat il écume les fêtes pour noyer sa souffrance et se donner une bonne image.
Kelle de son coté reste fidèle à lui même. Il a toujours cette envie de liberté qui lui pèse de plus en plus et qui va d’ailleurs être le sujet principal de ce tome le concernant.

Alucard est un tout nouveau personnage. On le découvre tout d’abord comme le capitaine du navire ou Lila embarque. Il devient son professeur de magie, lui enseignant les bases tout en cherchant à découvrir son secret. Mais on s’aperçoit assez vite qu’il est bien plus que ça et son arrivée à Red London va déclencher pas mal de problèmes.
J’ai aussi bien aimé le fait que toute la partie sur le bateau nous fasse un peu découvrir le reste du monde, même si c’est vrai que c’était un peu anecdotique.

Suivre tout ces personnages, nouveaux ou pas a été un plaisir. C’est LE gros point fort du livre pour moi. Ils sont bien équilibrés et on prend vraiment du bon temps à simplement les suivre dans leur vie. Tout le tome est basé justement sur leur évolution, que ça soit le lien Rhy/Kell, la relation Kell/Lila, ou la découverte de la magie de Lila. Mais je dois avouer que le point faible du tome est son histoire.

Parce qu’en fait l’histoire principale n’avance pas. Ou alors elle avance par toutes petites touches dans des micro chapitres qui nous racontent ce qu’il se passe ailleurs. Mais du coup on a un peu l’impression qu’en dehors du cliffhanger de fin, il ne se passe rien d’important.
Le Essen Tasch, tout passionnant qu’il soit n’a aucun impact sur l’ensemble. Il ne sert à rien. Du moins à rien pour l’histoire principale je répète. D’autant plus que celui ci arrive déjà tard dans le livre, on commence à peine à en entendre parler vers la page 150. Du coup j’avais un peu l’impression que ce n’était que du remplissage.

Et voila donc un peu mon dilemme. Parce que d’un coté j’ai adoré ce tome, les personnages sont excellents et évoluent vraiment tout du long, et j’ai passé un super moment avec le tournoi et tout ce qu’il s’y passe. Mais je suis quand même un peu déçue du fait que rien n’avance, j’ai l’impression qu’on m’a un peu spolié en me donnant un tome un peu vide !

16/20

4 commentaires sur “Shades of Magic, book 2 : A Gathering of Shadows de V.E. Schwab

Ajouter un commentaire

  1. Je partage ton sentiment pour le point fort du livre, les personnages. Ils connaissent vraiment un beau développement ici. Leurs relations aussi, les évolutions variées qu'il y a apportent beaucoup d'épaisseur au roman.Je peux tout à fait comprendre ton dilemme aussi, c'est vrai que l'histoire avance par petites touches seulement, mais je n'ai pas pour autant cette impression d'avoir été spoliée. J'ai été tellement enthousiasmée par la tension qui monte peu à peu, le côté très visuel des Essen Tasch et puis le petit jeu autour des déguisement auquel se livre les personnages, parfois à leur ainsi, à se rater et se croiser sans forcément sans se reconnaître… que ça a détourné complètement mon attention sur le fait qu'au final le schmilblick avait pas des masses avancé.

    J’aime

  2. Oui je comprends, en fait durant ma lecture je ne ressentait pas le manque de l'histoire principale. Ce n'est qu'a la fin au moment du final que je me suis rendu compte qu'en fait rien n'avançait. Mais comme tu le dis le reste est vraiment très sympa quand même ^^

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :