Luna, tome 1 de Ian McDonald

Année de sortie : 2017
Titre original : New Moon
Éditeur : Denoël
Nombre de pages : 464
Genre : Science-Fiction
Mon avis :

Malgré un début un peu difficile cette lecture a vraiment su me tenir en halène sur le long terme pour finir par être rangée dans mes meilleurs lectures de l’année !

La lune peut vous tuer de 1000 manières. Dans ce genre d’environnement hostile il ne faut pas bon être au chômage car il faut tout de même continuer à payer la taxe sur l’air, l’eau et le carbone si on veut continuer à vivre. D’ailleurs toute personne travaillant sur place travaille forcement pour l’une des 5 familles qui dominent tout : Corta, Mackenzies, Vorontsovs, Suns ou Asamoahs, les 5 dragons et il n’y a pas de droit en dehors de celui contractuel du coup toutes les relations se font de cette façon. C’est un endroit plein d’opportunités pour ceux capable de les saisir, mais en contrepartie tout en devient dangereux car se lier à une famille c’est forcement se mettre une autre à dos.

Dans ce contexte nous suivons Marina Calzaghe, une toute jeune immigrante qui vient sur la Lune pour payer le traitement médical de sa mère. Lors d’un petit boulot de serveuse elle sauve la vie d’un des membres de la famille Corta. Immédiatement elle est intégrée à l’entourage de la famille et si l’opportunité est énorme, et paye très bien, elle en payera aussi largement le prix plus tard …
Nous suivons aussi six membres de la famille Corta, qui est la dernière arrivée parmi les 5 dragons, à savoir la matriarche Adriana Corta, qui nous raconte progressivement aussi son histoire, comment elle a réussi à partir de rien, ainsi que ses 5 descendants, enfants et petits enfants, donc la plus jeune s’appelle justement Luna.

Je dois dire que j’ai eu du mal au tout début. Il n’y avait pas vraiment d’histoire ni rien qui liait nos personnages, du coup j’avais un peu l’impression d’avancer à l’aveuglette. D’autant plus que j’étais vraiment perdue vu le nombre de mots en portugais ou autres langues peu habituelles qui parsemaient le récit. Car la Lune est vraiment un lieu cosmopolite, les 5 familles sont issues de différentes parties du globe : les Corta sont brésiliens et ils contrôlent l’extraction de l’hélium-3 qui est devenu le carburant du futur, les Mackenzie, australiens, qui récoltent tous les autres matériaux, les Vorontsov, russes, qui sont les maitres des transports, les Sun, chinois, qui sont les maitres du hightech et de tout ce qui est avancée technologique et les Asamoah, ghanéens, qui se concentrent sur l’habitat et la nourriture. 

Mais finalement quand le récit c’est resserré autours des Corta j’ai commencé à bien les apprécier. Il est évident de faire le parallèle entre cette histoire et Game of Throne. Surtout sur ce premier tome ou on fait facilement les parallèles. Mais on ne peux pas non plus se contenter de ça, ce livre étant bien plus que cette simple comparaison. En fait pour moi le principal point de divergence c’est surtout le fait qu’on est en lieu clos sur cette lune qui finalement est très petite. Du coup les humains sont vraiment concentrés et surtout en plus de 50 ans et 3 générations les 5 familles se sont déjà énormément liées, et la troisième génération n’appartient déjà plus vraiment à une seule famille. 
Ce qu’il faut aussi savoir c’est qu’après 3 générations les humains ont été modifiés par cet environnement, leurs os sont bien plus fragile et donc un retour sur terre est totalement exclu pour eux. Ils sont donc condamnés à rester sur la Lune, quoi qu’il arrive.
Du coup on est vraiment sur un huis clos ici, la Terre n’étant finalement qu’un beau décor à coté. 
Il y aurait tellement de chose à vous raconter tellement ce monde est riche et intéressant. Tout est vraiment très cohérent, ce qui donne vraiment un coté hyper réaliste au récit. Tout se vend, tout ce recycle, tout s’achète, on est dans une boucle perpétuelle.
Ce n’est pas une lecture facile au début, la politique est très complexe et les liens entre les différentes familles très nombreux et souvent cachés. Du coup il est facile de se perdre si on lâche un peu l’affaire.
Mais si ça vous arrive je vous conseille néanmoins de persévérer car ensuite ce n’est que du bonheur. Je n’ai même pas vraiment parlé plus en détail des différents personnages auquel on s’attache vraiment qu’ils soient filous, libres, entêtés ou crapules. Finalement malgré leurs défauts, tous sont vraiment très intéressant à suivre à défaut d’être sympathique.
J’ai aussi adoré la diversité du récit, que ça soit dans les mœurs sexuelles ou les origines des personnages qui donne un ton vraiment spécial et unique à ce livre.

Le seule défaut, si je devais vraiment en trouver un, a été pour moi les quelques scènes sexuelles qui n’avaient pas vraiment d’intérêt au milieu du récit. Ça n’aurais rien changé à l’ambiance globale au finale si elles n’avaient été que suggérées et pas décrites en détail. Mais ce n’est pas non plus ça qui encombre le récit vu qu’il y en a finalement que très peu.

Bref, ma lecture n’a pas toujours été facile mais au final je ne regrette pas du tout. J’ai adoré ce livre et il est largement une de mes meilleures lectures de ces dernières années. J’espère vraiment que l’auteur saura continuer sur ce niveau et nous donner un second tome aussi complexe et intéressant que celui ci !

17/20

Les autres avis sur ce tome : Apophis, Xapur, Albédo, Nevertwhere, Lune, RSF Blog, Blackwolf, Herbefol, …

4 commentaires sur “Luna, tome 1 de Ian McDonald

Ajouter un commentaire

  1. C'est jamais facile de rentrer dans un bouquin de Ian McDonald (et encore j'ai trouvé celui-là plus abordable que les précédents que j'ai lu ^^), mais comme tu peux le voir ça en vaut la peine !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :