The Million de Karl Schroeder

Année de sortie : 2018
Éditeur : Tor.com
Nombre de pages : 192
Genre : Science-Fiction
Mon avis
Malgré le fait que j’ai été vraiment étonné que cette novella ne soit pas un oneshot je l’ai trouvé bien intéressante. Il me manquait cependant pas mal d’explications sur l’univers pour être totalement satisfaite.

Gavin est un « visiteur », un enfant illégal. Un mois tous les 30 ans les 50 milliards d’habitants de la Terre se réveillent et profitent de leur environnement, puis ils se rendorment et rendent la planète à ses gardiens, héritiers chargés de l’entretenir en leur absence.
Ces hommes la sont appelés le Million car ils sont ce nombre et n’ont pas le droit d’augmenter leur population suite au pacte qu’ils ont signés avec les autorités des vrai habitants endormis.

Mais évidemment à chaque fois que le réveil à eu lieu, des personnes cherchent à gruger le système pour faire parti des millions, considérés comme chanceux de pouvoir profiter de la terre quasiment vide et non surpeuplée comme elle l’est quand les habitants se réveillent. Ces personnes la sont surnommés des visiteurs, ils sont chassés par les Auditeurs, la police en quelque sorte.

Gavin a été récupéré et élevé par son père adoptif, il n’est en effet pas difficile de se cacher si on a de l’aide quand il y a autant de place et si peu de monde répartis équitablement sur toute la surface de la planète. Mais un jour une force d’invasion arrive dans la zone de sa famille et tue son père. Gavin est obligé de fuir et ne doit sa vie qu’au fait qu’il réussi à prendre la place d’une personne qu’il voit mourir sous ses yeux.

Cette personne sont il a prit l’identité était inscrite dans l’école des Auditeurs, et Gavin va devoir réussi à s’intégrer tout en ne se faisant pas repérer. En plus cette place lui permettra d’enquêter sur la mort mystérieuse de son père adoptif …

Oula, il n’était pas facile d’expliquer ce monde en si peu de lignes. Et encore la je n’ai fais qu’effleurer les thématiques. On est dans un monde très riche et finalement très mystérieux. C’était une gageure d’arriver à nous rendre ça vivant en plus de raconter une histoire en si peu de pages.

J’ai bien aimé ma lecture. Ce monde fait vraiment une impression de « waou » quand on le découvre. Surtout que le million est vraiment maitre du monde, ils ont des bots pour les aider dans tout et leur vie est du coup extrêmement extravagantes, il peuvent faire tout ce qu’ils veulent.

On croise donc des vaisseau-ville, des bals costumés merveilleux,… J’ai trouvé cette atmosphère vraiment à la limite du gothique certaines voir par son coté très visuel.
Mais d’un autre coté tout cette technologie était un peu trop « parfaite » pour moi, pas du tout au niveau du crédible ou de l’expliqué. Les bots par exemple sont des boites noires capable de tout faire, ce qui donne une impression de magie plus que de technologie.

De même je reste à la fin avec de nombreuses questions sur l’ensemble du monde qui n’ont pas eu de réponses. Mais étant donné que cette novella se passe dans le même monde que d’autres textes de l’auteur, je trouverais peut être mes réponses dedans, ou simplement dans la suite de celui ci, vu que l’intrigue n’est clairement pas terminée.

Au final j’ai adoré le coté grandiose et extravagant du monde, ainsi que l’intrigue, mais j’ai tout de même été refroidie par un manque d’explications du monde qui m’ont laissé sur ma faim.

16/20
Cette novella a été lue dans le cadre du challenge S4F3 Saison 4 : 

https://albdoblog.com/2018/06/17/challenge-summer-short-stories-of-sfff-saison4/

 Elle a aussi été lue dans le cadre du challenge Summer Star Wars – Épisode VIII
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :