I Dare de Sharon Lee et Steve Miller

Année de sortie : 2002
Éditeur : Ace
Nombre de pages : 416
Genre : Science-fiction, Fantasy
 
 
 
 
 
Mon avis
 
Ce tome termine la séquence commencée avec le tout premier livre publié dans la série, Agent of change. Une fin tout à fait dans le ton de la série et une cumulation d’intrigues qui finissent en beauté.
La guerre du Clan Korval contre le département de l’intérieur bat son plein ici. Nous suivons tous ses membres dont Pat Rin le cousin de Val con et Shan que nous ne connaissions que de loin jusqu’ici.
Celui ci est le joueur de la famille. Aristocrate, un peu précieux, habitué aux bals et aux tables de jeux les plus fournies de Liad, c’est aussi le seul membre qui n’a jamais pu avoir sa certification de pilote ce qui en fait un raté pour Korval.

Mais placé en situation de danger et de stress et aidé par un membre de la Juventas, la mafia la plus influente de cette partie du monde, il va prendre ses marques et prouver qu’il a lui aussi du répondant en se posant sur une planète plus ou moins abandonnée à elle même. Il entame une ascension fulgurante et remet de l’ordre sur place pour tenter de faire de l’endroit une nouvelle base pour Korval maintenant qu’ils se sont enfuit de Liad.

C’est sans doute de toute la série le personnage qui évolue le plus. De cousin médiocre limite désavoué par sa famille (car il ne fait rien de sa vie) il va devenir le pilier central qui les rassemble tous. Et j’ai vraiment bien apprécié cette évolution, parce qu’au début, enfin depuis le tout début de la série, c’est vraiment le mouton noir de la famille, celui dont personne n’attendait rien. En fait toute cette histoire nous fait comprendre certains points qui étaient un peu restés obscurs dans les tomes ou on suivait la génération de ses parents.
En parallèle de cette évolution nous continuons aussi à suivre tous les personnages précédents Val Con et Miri, Shan, Edger, Daav … C’était vraiment un plaisir de tous les retrouver, on ne peux pas dire que ce tome manque d’action. C’est vrai que, à tête reposée, je constate qu’en fait ce tome est très chargé. Il est aussi bien plus long que les précédents.

Et c’est le principal reproche que je pourrais faire ici, même si ça ne m’a pas empêché d’apprécier l’ensemble. On a vraiment une accumulation d’intrigues qui avancent en parallèle ce qui donne vraiment une impression que le tome est très dense. J’aurais peut être plus vu tout ça divisé en deux parties différentes, une sur Pat Rin et l’autre sur la fin de la guerre ce qui aurait fait que le rythme aurait pu être similaire aux tomes précédents. 

Après certes on pourrait se dire que les différents personnages principaux sont un peu trop bien complémentaires ce qui donne un peu une impression de facilité sur la fin. Mais il n’empêche que sans Pat Rin qui a vraiment bien changé, rien de tout cela n’aurait pu évoluer de la sorte du coup on évite le syndrome des héros trop parfaits. 
Ce tome ci a des accents vraiment marqués « fantasy ». Plus que les précédents, même si on avait déjà un coté surnaturel ou du moins pouvoirs spéciaux depuis le début. Mais ici j’avoue qu’on est vraiment dans un cran au dessus. Entre le fantôme de la femme morte qui habite le corps de son mari, le chat qui sauve tout le monde et les deux personnes qui se rencontrent dans leurs rêves alors qu’aucun des deux n’avait connaissance de l’autre avant … Le cumul de tout fait qu’on est vraiment passé dans de la science-fantasy à mon avis alors que je n’avais aucun souci à classer les précédents en science-fiction pure. 
On arrive à la fin dont je ne vais pas dévoiler grand chose en dehors qu’elle est vraiment explosive dans tout les sens du terme. La conclusion m’a vraiment surprise aussi, je ne m’attendais pas du tout à ce qu’on en arrive la.
Et même si cette fin est très satisfaisante pour cet séquence de l’histoire, j’ai vraiment hâte de voir ce que cela va impliquer dans la suite de l’histoire du Clan Korval (même si il va falloir m’armer de patience vu que les 5 tomes suivants dans l’ordre de publication sont des préquels). 
16/20
Mon avis sur les tomes précédents (ordre de publication) : tome 1 : Agent of Change, tome 2 : Conflict of Honors, tome 3 :  Carpe Diem, tome 4 : Plan B, tome 5 : Local Custom, tome 6 : Scout’s Progress,
 

2 commentaires sur “I Dare de Sharon Lee et Steve Miller

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :