Alex Benedict, book 5: Echo de Jack McDevitt

Année de sortie : 2010
Éditeur : Ace
Nombre de pages : 367
Genre : Science Fiction
Mon avis
Encore une entrée solide dans cette série qui suis Alex Benedict et Chase Kolpath dans leurs aventures. 
Sunset Turttle était un chercheur d’extraterrestres passionné, toute sa vie a été consacré à ce but. Mais malheureusement il est mort sans avoir rien trouvé, un peu comme la grande honte de sa vie.
Quelques années après, Alex et Chase sont contactés par les nouveau propriétaires de sa maison car ils ont trouvé une étrange tablette de pierre avec une écriture inconnue qui servait d’ornement dans le jardin et qu’ils aimeraient bien l’expertiser et s’en débarrasser. 
Mais alors qu’ils ont fait le trajet pour s’acquitter de cette tache, quelqu’un les a devancé et c’est emparé de la tablette avant eux. Mieux encore, cette personne, une ancienne amie proche de Sunset, leur ment délibérément sur ce qu’elle a fait de la tablette et les envoie sur une fausse piste après l’autre.

Les deux comparses commence à vraiment s’intéresser à l’affaire à ce moment la. Pourquoi une ancienne pilote exploratrice ne veut pas qu’ils puisse mettre la main sur la tablette? Quel secret cache-t-elle? 

****
Pour ceux qui ne seraient pas familier avec la série, nous suivons ici Alex Benedict et Chase Kolpath dans ce qui est approximativement le 9ième millénaire après notre ère. Ceux ci sont des experts en antiquités (de leur époque, du coup de notre futur), qu’ils revendent ou aident à revendre d’un collectionneur à un autre. Il leur arrive aussi d’aller eux même en chercher quand ils ont une piste prometteuse qui leur arrive sous la main.
Leur point fort n’est pas que de faire des recherches sur l’élément qu’ils veulent découvrir mais aussi sur la façon dont la piste leur est arrivé dans les mains. Par exemple si un homme lui remet un bol provenant d’un vaisseau disparu qui appartenait à son grand père, les deux comparses vont aller fouiller la vie du grand père pour essayer de trouver comment lui est entré en contact avec l’artefact et ainsi remonter la piste de la personne qui l’a réellement découvert.
C’est le cas dans ce tome ou nos amis vont se mettre à fouiller la vie de la pilote suspecte dans tout les sens pour savoir quel est son lien avec la tablette dans le but de retrouver l’origine de celle ci, malgré le fait qu’ils n’aient aucune idée de ce à quoi ressemble la tablette vu qu’elle leur a été dérobée avant qu’ils puissent la voir.
Ce tome est indépendant des précédents (comme tout les tomes de la série). On peut très bien commencer par celui la, même si on n’aura forcement pas une image complète du background et de l’univers.
Le principal défaut que j’avais sur les premiers tomes de cette série était leur trop grande similarité dans la façon dont l’intrigue était menée (même si les sujets étaient vraiment différents). Mais comme dans le précédent tome, l’auteur change ici suffisamment sa formule ici pour nous donner envie d’en savoir plus jusqu’au bout.
En repensant aux tome précédents, je me suis aperçu qu’un des points que j’adorais dans cette série était le fait qu’à chaque fois (quasiment) le secret qu’ils finissent par découvrir n’est pas seulement une grosse découverte archéologique, mais aussi quelque chose de plus vaste, qui concerne l’humanité au présent du livre d’une manière générale. 
Ce tome ci ne fait pas défaut à cette règle. Le résultat est vraiment très triste et aussi sombre que celui découvert par exemple dans The Devil’s Eye, le tome précédent. On a envie de crier à la stupidité de la race humaine qui met toujours le profil avant la sécurité. C’est un tel gâchis au final, une telle perte que ça ne peut que briser le cœur.
Par contre malgré tout ce que j’ai dis sur la série, une chose qu’on ne peut pas leur reprocher est d’avoir trop d’action. On est plus sur de la recherche d’éléments, en détail, ce qui prend beaucoup de temps. Ne vous attendez pas à des livres au rythme rapide, et ce tome ci en est l’exemple parfait.
Au final je dirais que j’ai beaucoup apprécié ce tome ci, il était divertissant, il changeait un peu et j’ai passé un excellent moment. Si vous avez aimé les précédents, vous ne serez surement pas déçu.
16.5/20
Mon avis sur les tomes précédents de la série : tome 1 : A Talent for War, tome 2 : Polaris, tome 3 : Seeker, tome 4 : The Devil’s Eye,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :