Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Avis en Vrac #65 : Mercedes Lackey, Alex Hughes, Lisa Shearin et Jenn Stark

Comme les précédents, cet avis en vrac regroupe des avis courts que j’ai d’abord publié sur ma page facebook avant de vous les regrouper ici quand il y en a suffisamment.

 La trilogie des flèches, tome 3 : La chute de la flèche
de Mercedes Lackey
Années de sortie : 1988 VO, 1997 VF, 2008 cette édition
Éditeur : Bragelonne – Milady
Nombre de pages : 283
Genre : Fantasy
Ce troisième tome rattrape un peu la déception qu’avait été le second mais j’ai quand même trouvé qu’il manquait pas mal de profondeur et qu’on survolait un peu trop l’histoire.

La protégée de Talia, la princesse Elspeth est en age de se marier. Quand une proposition est faite par le prince Ancar du royaume voisin, les termes sont limite trop beaux pour être vrais. La reine envoie donc Talia en mission pour se renseigner un peu plus sur place …

Je dois dire que ce tome m’a surprise. Après deux tomes limite d’ambiance, ou il ne se passait pas grand chose si ce n’est une familiarisation avec la situation, celui ci explose d’action.
En fait on pourrait dire que quasiment toute l’histoire de la trilogie se passe durant ce tome.

Du coup j’ai trouvé ça un peu trop. Tout va très vite, on a à peine le temps de se faire à quelque chose que la situation change. Tout se déroule à toute vitesse sans se poser. Au final l’intrigue est assez simple, malgré tout. Les méchants sont méchants juste parce qu’ils le peuvent, sans explication, et leur magie n’est pas expliquée non plus.

Je n’ai pas non plus trop apprécié l’utilisation du viol comme élément scénaristique destiné à nous choquer. En plus j’ai trouvé le passage trop rapide pour qu’on ai vraiment le temps de s’y faire avant que tout change. Par contre la suite et la gestion de l’après était plutôt bien géré.

Après la lenteur des précédents j’avoue que j’ai eu du mal à m’y faire émotionnellement parlant. La situation changerait trop vite et du coup j’ai trouvé que le tout manquait d’émotion et me semblait un peu plat.

Pourtant l’ensemble reste un page turner, on a vraiment envie de savoir la suite et il se dévore en quelques heures.

Je pense que j’aurais surement bien mieux apprécié cette lecture si je l’avais lue plus jeune. Un résultat mitigé, je ne sais pas vraiment dire si je l’ai apprécié ou pas.

Mindspace Investigations, book 2: Sharp
de Alex Hughes
Année de sortie : 2013
Éditeur : Roc
Nombre de pages : 339
Genre : Urban Fantasy, Cyberpunk
Après avoir un un petit coup de cœur sur le premier tome je n’ai pas pu attendre bien longtemps avant de me lancer dans le second.

Ce second tome est vraiment dans le même esprit que le premier, mais évidemment n’a pas eu l’effet découverte du précédent. Ce ne m’a pas empêché de l’apprécier bien sur !

Dans ce tome Adam voit son avenir dans la police menacé par des coupes budgétaires. Il doit dont se donne à fond pour montrer qu’il est nécessaire. Malheureusement son pouvoir est en cours de guérison et lui faire défaut aux pires moment.
Il est appelé sur une scène de crime dans laquelle un membre de la guilde a été assassiné et son mari a disparu …

Adam passe d’épreuves en épreuves ici. Tout son univers part lentement en fumée.
Cherbino, son alliée dans la policer, ne lui fait plus confiance, son boulot est menacé, ses pouvoirs lui jouent des tours et ne guérissent pas, et en plus son mentor d’addiction est mourant. Les éléments se combinent pour lui faire passer un très mauvais moment.

Le stress ne baisse pas d’un cran tout du long, chaque étape apporte un nouveau facteur qui rapprochent Adam de son poison.
Cette ambiance lourde et pesante donne un coté sombre au récit que j’ai bien apprécié. Le fait qu’Adam ne laisse pas tomber lui a donné pas mal de bons points en ce qui me concerne.

La guilde n’était qu’en fond dans le premier tome alors qu’elle est sur le devant dans celui ci. Tout tourne autour d’elle, ce qui est une bonne façon de nous rappeler son énorme existence et la « chance » qu’a Adam de ne pas en faire parti.

L’univers cyberpunk donne vraiment un plus à l’ensemble, surtout dans son utilisation de la technologie qui est à la fois crainte et adorée.

J’ai vraiment bien apprécié ce tome, et je lirais la suite avec plaisir.

16.5/20

SPI Files, book 4: The Ghoul Vendetta
de Lisa Shearin
Année de sortie : 2017
Éditeur : Ace Books
Nombre de pages : 292
Genre : Urban Fantasy
C’est avec un grand plaisir que je replonge dans cette séries à chaque nouveau tome.

Un Kraken et des créatures marines non identifiées attaquent brusquement le yacht ou Mak et Rake assistant à une réception pour enlever l’héritier d’une famille vampires très puissante.
Au même moment la goule préférée de Ian, celle qu’il poursuite depuis qu’elle a assassiné son partenaire, se met à cambrioler des banques en dévoilant ses pouvoirs aux yeux des caméras.

Le SPI ne peux pas laisser la situation dégénérer ….

L’ensemble était fun, dynamique, sans temps morts et les personnages toujours aussi attachants. Exactement ce que j’en attendais, donc.

Ce qui était agréable c’est qu’en fait l’intrigue de ce tome avait déjà démarré dans les précédent et que d’un coup on a tout les indices qui se rassemblent. Du coup je dirais que c’était un tome plus central, plus fédérateur au niveau des événements qui s’y déroulent.

Les personnages continuent d’évoluer, pour notre plus grand plaisir. Surtout Ian dans ce tome qui finalement lui était dédié.

L’imaginaire est aussi pas mal étendu vu qu’on en apprend plus que les gobelins de Rake, le fait qu’ils vivent finalement dans un autre monde parallèle donnait un plus à l’ensemble, un coté fantasy qui change de ce qu’on trouve habituellement en Urban fantasy.

Dans l’ensemble j’ai beaucoup apprécié ce tome qui avançait enfin dans l’intrigue tant attendue de Ian avec les goules. Je lirais la suite avec plaisir.

16/20

Immortal Vegas, book 10: Wilde Fire
de Jenn Stark
Années de sortie : 2018
Éditeur : Elewyn Publishing
Nombre de pages : 353
Genre : Urban Fantasy
 Un dernier tome totalement dans l’esprit de la série.

La guerre magique est en approche. Malgré tout les préparatifs qu’a fait Sara, plus l’heure approche plus elle se sent submergée par les événements.

Les prédictions les plus aléatoires lui arrivent et il n’est pas du tout facile de réunir des partis qui ont tout fait pour se battre entre eux durant des siècles.

Pourtant il va falloir s’y faire car si le voile s’ouvre vraiment, il ne restera plus beaucoup d’humains libres sur terre. Encore moins les doués qui seront poursuivis par les nouveaux arrivants qui se méfieront d’eux …

J’ai fais un résumé volontairement très flou parce qu’il s’agit d’un dernier tome et qu’il est très étroitement lié aux précédents.

D’ailleurs, contrairement aux tomes précédents on ne peux plus dire qu’il s’agit d’un tome avec une intrigue indépendante ici. Tout ce qui s’y passe a à voir avec le dénouement final et la façon dont les personnages vont faire pour s’y préparer.

Car la guerre ne se déroulera pas en une seule bataille, c’est bien plus complexe que ça et tout pourrait retomber du mauvais coté. Même les alliés de Sara n’attendent qu’un faux pas pour prendre sa place.

J’ai aussi beaucoup apprécié le fait qu’une grande partie de ce tome (le dernier tiers) soit dédié à l’après et la façon dont les personnages vont gérer les changements qui leur ont été imposés à cause de la guerre.

Que faire quand on est devenu une arme, en plus pas par choix, et que tout le monde à peur de vous par exemple.

Au final j’ai passé un bon moment dans ce dernier tome. Il était bien rythmé, et il donnait un bon point final à la série !

16/20

2 commentaires sur “Avis en Vrac #65 : Mercedes Lackey, Alex Hughes, Lisa Shearin et Jenn Stark

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :