Avis en Vrac #71 : Alastair Reynolds, Pierre Bottero, Rachel Aaron et Timothy Zahn

Comme les précédents, cet avis en vrac regroupe des avis courts que j’ai d’abord publié sur ma page facebook avant de vous les regrouper ici quand il y en a suffisamment.
  

 Vengeresse (Revenger)
de Alastair Reynolds
Années de sortie : 2016 VO, 2018 VF
Éditeurs : Bragelonne, Gollancz (lu en VO)
Nombre de pages : 425
Genre : Science-fiction

Je dois avouer que je suis un peu déçu de ce livre. Si l’univers a du potentiel, l’intrigue elle même était basique, avec des personnages monolithiques et quelques bons gros deus ex machina.

On est dans de la SF ou la technologie est plus assimilée à de la magie qu’autre chose.

En fait on est tellement loin dans le futur que plein de technologies ont été découvertes puis perdues au fil du temps. Dans le présent de l’intrigue on sort en quelque sorte d’un age sombre et on va à la découverte de ces anciennes technologies aussi bien humaines qu’extraterrestres.

On les découvre principalement dans ce qu’ils appellent des « écrins », des espèces de champs de forces protégeant des anciennes bases ou stations qui sont toujours actifs et mortels mais qui ont des défaillances de temps en temps (qui ont été enregistrés au fil des siècles et donc qu’on peut prévoir plus ou moins).

De nombreux vaisseaux ont pour but justement de faire fortune en fouillant ses écrins et en ressortant avec des merveilles … ou des miettes … ou en miette suivant la chance qu’ils ont.

Adrana et Fura Ness sont deux jeunes femmes rêvant de sillonner l’espace pour en découvrir ses trésors (dans les écrins). Malheureusement leurs rêves d’aventures va tourner très court à cause d’une pirate et c’est une quête de vengeance qui débute donc ensuite …

Le potentiel du monde est énorme, mais malheureusement je n’ai pas vraiment été séduite par le reste. Vu que les points qui m’ont le plus déçu font parti de l’intrigue elle même je ne vous les dévoile pas ici pour ne pas spoiler.

En gros il ne faut pas s’attendre à plus que quelques aventures sans grand intérêt, malgré un style fluide et des pages qui défilent.

Bref, dommage.
14/20

Le pacte des Marchombres, tome 2 : Ellana : L’envol
de Pierre Bottero
Année de sortie : 2008
Éditeur : Rageot
Nombre de pages : 448
Genre : Fantasy
J’ai vraiment été agréablement surprise par ce second tome, alors même que je n’avais pas apprécié le premier.

Ellana avance dans son apprentissage chez les marchombres.
Son maître l’envoi sur un mission ou elle doit surveiller une caravane car sa route l’amène dans un lieu ou toutes les caravanes précédentes ont disparu.
Mais plus la mission avance, plus Ellana a du mal à s’y retrouver et s’interroge. La voie semble se dérober sous ses pieds et elle a du mal à identifier les amis des ennemis …

Ce tome est le tomme de l’interrogation et de la remise en cause pour Ellana. Plus elle en apprend sur les marchombre et leur politique, plus elle hésite. Mais comme le titre le laisse penser elle va devoir apprendre à prendre son propre envol et s’éloigner des voies connues pour trouver son propre équilibre.

Comme je le disais plus haut, je suis rentré dans ce tome à reculons car je n’avais pas vraiment aimé le premier que je trouvais rempli de défauts en plus d’être bien trop jeunesse pour mon gout.

Celui ci gomme tout ce que j’avais à redire du précédent.
En dehors d’un micro passage ou je trouve dommage que l’auteur n’entretienne pas le suspense et zappe tout les passages les plus prenants, je n’ai pas grand chose à redire sur ce tome. J’ai aussi beaucoup moins ressentit le coté jeunesse.

Certes ce n’est pas non plus le livre le plus surprenant que j’ai lu, vu qu’on s’attend logiquement aux principales avancées mais il m’a quand même bien séduite par l’évolution des différents personnages et notre découverte du background qui s’approfondit. J’en suis ravie.

Du coup je suis bien plus motivée pour reprendre la série et je vais maintenant repartie sur la second trilogie d’Ewilan qui j’espère me fera le même effet !

16/20

Heartstrikers, book 2: One Good Dragon Deserves Another
de Rachel Aaron
Année de sortie : 2015
Éditeur : CreateSpace
Nombre de pages : 487
Genre : (Urban) Fantasy
Pour rappel dans cette série on suis Julius, le plus petit de la toute dernière « portée » issue de la très célèbre Bethesda the Heartstriker, un des dragons les plus puissant et un des plus crains du monde.
A 24 ans il ne peux pas faire grand chose en dehors d’essayer de survivre dans ce monde ou normalement seuls les plus forts ont le droit de vivre.
Mais Julius est un dragon un peu spécial, il n’est absolument pas comme ses frères et sœurs. Il est pacifiste, gentil, faible (pour un dragon), conciliant, patient … il ne comprend pas toute cette envie de puissance de son espèce.

Le problème arrive lorsque sa mère se rend compte de son existence et décide qu’elle en a marre qu’il ne fasse rien de sa vie en dehors de jouer aux jeux vidéos alors qu’un de ses frère, Justin, est déjà devenu une de ses lames (les fameux guerriers qui forment la garde du clan Heartstriker). Elle décide de le bloquer dans une forme humaine jusqu’à ce qu’il prouve sa valeur.

Cette situation était le point de départ du premier tome.
Dans celui ci la situation change pour son clan quand ils se confrontent à un autre clan, celui des Three Sisters. Il faut savoir que cet autre clan est le seul en dehors du leur à avoir un Oracle dans ses rangs. Hors le but des dragons étant de gagner à tout prix, forcement chacun des deux clan est avantagé par rapport aux autres et ils finissent par se rentrer dedans, voulant tout les deux la même chose.

La guerre est donc sur le point de se déclarer. Mais Julius est toujours bloqué sous sa forme humain, lui qui n’était déjà pas de taille à combattre sous sa forme dragon !
En plus voila que son amie et associée, la sorcière Marci a été capturée par le chef des chasseurs de dragon, et qu’elle ne survivra que si elle se présente à un rendez vous accompagné d’un dragon …

Ce tome faisait bien plus penser à de la fantasy non urbaine niveau ambiance et en dehors des voitures et autres moyens de transport et des pizza il n’y a que très peu de références à notre monde actuel. On ne côtoie d’ailleurs aucun personnage purement humain (si on ne compte pas Marci).

Je l’ai beaucoup apprécié, autant que le premier même si il était moins « léger » quand même (le premier était très fun et leger). On est plus sur une ambiance classique de fantasy, avec un peu de drame, quelques touches d’humour et une grande aventure.

Les personnages s’approfondissent avec le temps, on les comprend mieux dans ce tome ci.
Franchement une lecture très sympa !

16/20

Quadrail, book 1 : Night Train to Rigel
de Timothy Zahn
Année de sortie : 2005
Éditeur : Tor Books
Nombre de pages : 336
Genre : Science-fiction
Ce livre n’était pas du tout ce que j’en attendais, mais ça ne m’a pas empêché de passer un bon moment dans cette lecture.

Frank Compton est un ancien agent-espion du gouvernement. Lors qu’un message urgent lui arrive sous la forme d’un homme mort à ses pied, envoyé en plus par les aliens Araignées qui contrôlent le Qadrail, un train mystérieux qui est le seul moyen de transport rapide entre les galaxies, il n’hésite pas une seconde à se lancer dans une nouvelle aventure.

Il s’avère que ceux ci ont découvert que des vaisseaux de combat transitent illégalement via le Quadrail, ce qui devrait normalement être totalement impossible vu que tout ce qui est transporté est scanné à son arrivée et à sa sortie !

Evidemment Frank étant un agent aguerri, plutôt que d’essayer de trouver comment les vaisseaux sont passés, il décide de partir en chasse des commendataires, via le Quadrail, en mode infiltration, avec pour but de trouver qui pourrait bien vouloir commencer une guerre dans la zone ou les vaisseaux ont été retrouvés …

Je ne sais pas pourquoi, j’avais ce livre depuis des lustres dans ma bibliothèque ebook et j’étais persuadé qu’il s’agissait de SF militaire. Mais en fait pas du tout, on est plus sur une enquête pleine d’aventure à la sauce espionnage sur fond de space opera.

Mais finalement malgré le fait qu’il était très différent de ce que j’avais imaginé j’ai finalement rapidement adhéré à l’intrigue. C’est la chose qui m’a le plus marqué. En plus je ne pense pas qu’il était possible de deviner le pourquoi du comment en se basant sur nos « trucs » habituels même si on lit régulièrement ce genre d’intrigues.

C’était aussi un tome qui est vraiment d’introduction. Le voyage de Frank sur le Quadrail était souvent plus une excuse pour nous dévoiler l’univers et les différentes races d’extraterrestres qui y vivent.

Cette diversité de physiques et de façon de vivre de ces différents peuples m’a vraiment fait penser à du Star wars, ce qui n’est pas étonnant pour ceux qui connaissent un peu l’auteur (vu qu’il a écrit pas mal de roman dans la franchise). Heureusement c’était vraiment le seul point commun, le reste était très différent.

Dans l’ensemble ce n’est pas non plus la lecture du siècle (on est loin des « waou ») mais comme livre de divertissement il rempli totalement son rôle, avec une intrigue qui m’a tenue en haleine et un univers intriguant. J’ai bien envie de lire la suite maintenant, même si celui ci pouvait très bien se lire en tant que tome unique..

16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :