Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

La transe du crystal, tome 2 : Killashandra de Anne McCaffrey

Pocket, 335 pages, 1994 (cette édition), Science-fiction
(existe maintenant en intégrale)
Relecture de la série 20 ans après.
Un petit space opera vraiment sympa. Même si ce second tome n’aborde finalement pas du tout le thème principal de la série, l’intrigue était agréable, pleine d’aventure.
Dans cette série on suit Killashandra, une chanteuse crystal.
Le crystal est une formation spécifique qui « pousse » exclusivement sur la planète Ballybran. Ce crystal entraîne des raisonnantes énorme et seules les personnes arrivant à entrer en symbiose avec un micro organisme local arrivent à survivre sur cette planète étrange.

Killashandra a eu de la chance et elle a pu devenir Chanteuse crystal, le rang le plus élevé qui lui permet de sortir à la surface et d’aller chercher le fameux crystal.
Il existe de nombreuses couleurs de crystal qui lui donnent des fonction différentes.

Tout le monde aimerait trouver du Noir. Le noir est le plus recherché, il s’agit de celui permettant une communication instantanée entre deux crystaux accordés. Il est utilisé de partout et c’est aussi le plus rare.

Cette fois ci Killashandra n’a pas eu cette chance, mais elle a trouvé une veine de blanc. Le blanc est utilisé pour faire les meilleurs orgues de l’univers. Et justement, la planète Ophtéria vient de casser un de ses orgues les plus connus et a besoin d’un remplacement d’urgence avant le début du festival d’été, très réputé.
L’occasion rêvée pour Killa de quitter enfin Ballybran après un an et demi de travail car elle doit se débarrasser des résonances du crystal qui à long terme peuvent être mauvais pour sa santé.

Mais tout n’est pas ce qu’il semble car cette planète la aussi semble très étrange. Il s’agit d’une des seules planètes qui n’ai jamais envoyé de personnel dans les grandes institutions de la galaxie. Killa reçoit donc une autre mission secrète : essayer de découvrir pourquoi …

Ce tome ci est surement le moins intéressant de la série. C’est limite une histoire secondaire de Killashandra dans un autre monde, qui n’a plus rien à voir avec Ballybran. Ça ne m’a pas empêché de l’apprécier, bien sur, mais il est plus anecdotique dans l’ensemble, il faut le reconnaitre.

Celle ci n’a pas encore les pertes de mémoires du au crystal, mais ça ne saurait tarder. Elle hésite toujours à enregistrer sa vie pour la sauvegarder et s’en rappeler plus tard car il lui semble qu’il y a plus de mauvais souvenirs qu’elle souhaiterai oublier dedans que de bons. Ce qui est sur c’est qu’elle s’en mordra surement les doigts après.

Dans ce tome, plein d’action. Killashandra se retrouve plongé dans une révolte de certains habitants d’Ophtéria pour voir le droit de quitter leur planète. Étant étrangère elle va devoir faire des choix et prendre des risques pour s’en sortir. 
Le tout en rajoutant une romance à l’ensemble histoire de compliquer les choses. 
Dans l’ensemble j’ai bien apprécié cette aventure. C’est reposant finalement, bon enfant aussi et on a l’impression que tout coule de source tellement le style est fluide. C’est vrai que ce n’est pas de la « grande SF » (du moins pas ce tome ci), mais les personnages, leurs relations, et le monde sont tellement agréable à suivre qu’on n’en demande pas plus finalement.

C’est le genre de livre qui m’a laissé une très bonne impression lors de ma première lecture et que j’ai relu avec grand plaisir !

16/20

Mon avis sur le premier tome de la série : La chanteuse crystal

4 commentaires sur “La transe du crystal, tome 2 : Killashandra de Anne McCaffrey

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :