Ivy Wilde, tome 3: S.O.S fantômes en détresse de Helen Harper

Createspace, 278 pages, 2017, Urban fantasy
(Lu en VO)
Dans ce tome Ivy a un problème. Voila qu’elle peut voir et entendre les fantômes. C’est un effet secondaire de son expérience passé avec la nécromancie.

Et ceux-ci savent qu’elle peut les voir, du coup ils ne se gênent pas pour foutre le boxon histoire qu’elle les remarque. Elle est finalement contacté par l’un d’entre eux qui lui révèle qu’en fait à chaque fois qu’un personne avec un soupçon de magie, pour une raison ou une autre a prononcé une phrase du genre « tu ne trouvera pas le repos avant … » (ou l’a juste pensé), l’esprit de ladite personne ne peux pas passer dans l’au delà et reste bloquer sur terre. Sans rien pouvoir faire pour régler le problème en plus.

Une situation totalement bloquée qui frustre pas mal les fantômes. Du coup maintenant qu’on peut les voir, ils ont bien l’intention de régler leurs problèmes pour pouvoir trouver enfin le repos.
Histoire de frapper un bon coup et de montrer qu’ils comprennent les difficultés d’Ivy, ils décident de lui révéler un secret connu d’eux seuls : il y a un endroit ou plein de fantômes de sorcières sont retenues prisonniers.

Ivy va vite se rendre compte qu’elle a affaire à un tueur en série …

Je suis encore une fois un peu déçue par cette série. Non pas parce que le livre ai vraiment des défauts, je n’en ai pas trouvé à vous sortir noir sur blanc. Mais je n’ai pas retrouvé cette flamme que j’avais aimé dans le tout premier.
Ceci dit j’ai mieux aimé celui ci que le précédent donc c’est déjà ça. Il a un peu d’humour. On a d’ailleurs droit à plein de moment marrants entre Winter et Ivy, ce qui manquait avant, un bon point à noter.
L’intrigue était sympa aussi, pas grandiose et pas aussi développée que ce que j’aime le plus en général en urban fantasy, mais qui se laisse suivre sans souci.
Finalement mon seul regret à la fin était que le coupable était juste méchant « parce que ». Du moins si il y avait une autre raison on ne la connait pas. On a juste un très vague soupçon a un moment mais on l’oublie vite et on n’a aucune autre réponse à la fin. C’était un peu dommage quand même, même si on se doute qu’un tueur en série n’a pas forcement de raison de faire ce qu’il fait en dehors de la simple haine.

Bref une lecture agréable mais qui manquait d’un petit plus je trouve. L’ensemble était un peu trop banal pour moi. Je pense que si je n’avais pas autant apprécié le ton du premier, j’aurais surement plus apprécié les tomes suivants, que je ne cesse de comparer au sentiments que celui ci m’avait fait ressentir. Mais malheureusement je ne peux pas faire autrement maintenant et en comparaison, même si celui ci remonte un peu le niveau, il est encore loin d’être aussi sympa. 

15.5/20

 Ce tome sort en VF le 4 décembre 2019 et voici sa couverture

Mes avis sur les tomes précédents : tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie, tome 2 : Meurtre, magie et télé-réalité

2 commentaires sur “Ivy Wilde, tome 3: S.O.S fantômes en détresse de Helen Harper

Ajouter un commentaire

  1. Et bien moi j'ai hâte de le lire :)Je verrai comment je le ressens, mais moi qui lit pas mal de policier, les actions des tueurs en série y sont rarement justifiées, c'est plutôt comme dans la pub \ »mais pourquoi est-il aussi méchant ? parce queeeee\ » ^^

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :