The Licanius Trilogy, book 2: An Echo of Things to Come de James Islington

Année de sortie : 2017
Éditeur : Orbit
Nombre de pages : 784
Genre : Fantasy

Mon avis (première lecture, 2018) :

Une lecture très forte.
J’avais déjà bien aimé le premier sans qu’il soit un coup de cœur, et mon principal reproche était qu’il me paraissait un peu trop classique en fantasy. Et bien on a un gros retournement ici, on s’aperçoit en fait que la grande majorité de nos croyances du premier tome étaient fausses ce qui change totalement notre vision de l’histoire …

Nous continuons de suivre nos quatre personnages principaux dans ce qui est les conséquences de l’attaque qui avait eu lieu à la fin du premier tome. Davian part étudier avec ses nouveaux alliés et ami oracles, Wirr devient un personnage politique et se prend en pleine face tout ce qui ne va pas, tandis que Asha enquête sur la disparition des ombres.
Pendant ce temps Caeden tente d’en savoir plus sur lui même mais il s’aperçoit que plus les souvenirs reviennent et moins il s’y retrouve …

Dans le premier tome on découvrait le monde et l’intrigue principale, dans laquelle évoluaient nos personnages. Mais en fait la situation de ce tome en comparaison c’est comme si on avait un livre en main et que jusqu’ici on n’avait regardé que son extérieur. Une fois ouvert l’intérieur excède de loin nos attentes initiales. Et ce livre on le découvre via la mémoire de Caeden.

Autant vous prévenir, au moins 1/4 du livre est composé de flash back ou d’élément du passé. On pourrait croire que c’est énorme et que ça ralentit l’histoire mais en fait je n’ai pas du tout trouvé que c’était le cas.
Premièrement parce qu’on découvre tout par petits bouts, et que chaque bout nous rapporte une information essentielle qui nous change notre vision du monde … Du moins jusqu’à l’arrivée du morceau suivant. L’auteur joue vraiment très bien avec la fragmentation de l’information et en quoi le fait de rajouter un détail des fois change tout son sens.

Et ensuite parce que ces bouts d’informations rendent vraiment le monde passionnant !
Au final l’histoire n’est pas comme dans les grands classiques un dieu du mal qui c’est battu avec un dieu de la lumière et il y a eu un gagnant et un perdant. C’est plus une histoire de croyances des hommes.

Et quand parmi ces hommes il y a des immortels bien plus puissants que les humains, qui les prennent d’ailleurs eux même pour des dieux, les croyances de ces sur-hommes font et défont les mondes ou les civilisations. Surtout quand ils se mettent a avoir des croyances divergentes et à se battre entre eux.

Du coup dans ce tome c’est des milliers d’années d’alliances et de guerres sur des croyances que l’on découvre, mais on ne sait toujours pas qui a raison au final. Et tout l’enjeu est la. En fait on est toujours en plein dans la guerre même si le mur qui a été bâti à mit provisoirement en pause le conflit.

C’est la que l’Histoire rejoint le présent et du coup les trois autres personnages qu’on suit depuis le début n’ont l’air que de frêles oposants face à ces immortels qui se combattent sur un plan supérieur et sur des durées tellement plus longue que sur la vie d’un humain. Et pourtant par leur présence et ce qu’ils ont fait dans le premier tome ils s’y sont insérés dans la guerre en cours et ont involontairement fait changer les choses. Pour le bien ou pas pour l’instant on n’en a aucune idée pour l’instant mais la situation n’est pas jolie.

Je suis volontairement très vague dans mes explications pour ne pas trop spoiler. Et de toute façon, j’ai l’impression que nos points de vue vont encore changer dans le futur car la fin nous rappelle qu’il y a encore pas mal de sujets sur lesquels on manque encore d’informations.
Malgré la prédominance des flashback, le rythme reste élevé parce que l’auteur jongle vraiment entre les différents personnages assez rapidement et nous donne cette impression que tout est toujours en mouvement.

J’ai littéralement dévoré ce livre. J’ai l’impression que les 350 dernières pages se sont envolées d’un seul coup.
Je ne qualifierais pas ce livre de coup de cœur même si il s’en approche pas mal. Ce que j’aime par dessus tout c’est la quantité d’information qu’on nous fourni et le nombre de fois ou on change d’avis sur les événements. Cette impression qu’on nous retourne le cerveau tellement ça rend l’histoire complexe et intéressante. On va de découverte en découverte, de ramification en ramification à tel point qu’on ne sait plus quand ça va s’arrêter.

C’est définitivement une série qui fait réfléchir. On se pose des tonnes de questions, on élabore plein de théories, on se fait des projections mentales de la situation pour les refaire 10 pages après parce que plus rien ne correspond …

Et moi j’adore ce genre de livres, ce sont des livres fait pour être relu, il y a tellement des choses qui nous arrivent dessus qu’on ne peux pas tout digérer du premier coup. Je retrouve l’état d’esprit que j’avais lors de ma première lecture de la Roue du temps, même si du coup maintenant l’histoire et le contexte n’ont plus rien à voir. Mais c’est le même genre d’intrigue et de monde plus grand que soi, tellement complexe et plein de mystères.

Sinon au niveau des personnages c’est toujours aussi plaisant que dans le premier tome. Ils prennent tous leur place distinctement et évoluent tout au long de l’histoire. Ils sont toujours aussi sympathique globalement, et intéressant à suivre. Ils restent cohérents tout du long, et surtout maintenant on sent vraiment leurs différentes personnalités se pointer, ce ne sont pas juste 3 « jeunes » basique ce qui était un peu l’impression dans le premier tome.

Le point qui fait que ça n’est pas un coup de cœur au final en y réfléchissant … C’est qu’en regardant la première partie du livre, la partie de Caeden avec la découverte de son passé est tellement énorme et bluffante (mind-blowing), qu’en comparaison quand on reprend la vie de nos autres héros, bien que très tendue et pas facile, on a l’impression d’être retombé dans une partie plus normale en fantasy qui n’a pas l’intensité que le reste m’a apporté. Du coup je rechignais un peu quand on retrouvait Davian, Wirr et Asha. Ça restait très plaisant mais j’avais tellement envie d’en savoir plus sur Caeden que les autres étaient un peu éclipsés.

Heureusement pas tout le temps, car dans la seconde moitié les deux histoires se rejoignent et c’est pour ça que j’ai dévoré la fin.

Cette série de fantasy reste vraiment très intéressante. Elle est totalement ce que je recherche comme lecture dans le genre et j’ai vraiment hâte que le dernier tome arrive pour qu’il me retourne à nouveau le cerveau !

17/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :