Glacé de Bernard Minier

Pocket, 736 pages, 2012, Thriller

Je ne chronique en général pas mes lectures hors SFF, mais j’avais pas mal de choses à dire sur celui ci, du coup je fais une petite exception.

Une vallée retirée au passé trouble, un hôpital psychiatrique, une enquête sur des meurtres horribles … Autant dire que ce sont des sujets vus et revus dans le genre, mais des sujets qui fonctionnent bien ici sous la plume de Minier.

En dehors d’un point qui ne m’a pasdu tout convaincu sur le début, ce livre était un bon page-turner. On a envie de savoir le fin mot de l’intrigue et le tout est bien amené.

Commençons par le point qui coince : Je n’aime pas du tout la façon dont l’auteur traite de la psychiatrie. Pas forcement dans le fond, mais sur la façon donc c’est présenté comme faisant peur, le collègue psy qui dés ses premières phrases est limite pire fanatique que ceux qu’ils « garde ». Le fait qu’on appuie toujours sur le fait que le personnage frissonne (et ça arrive toutes les deux pages …). Le tout vis à vis d’un personnage peu sur d’elle qu’elle prend peur pour un rien, alors que c’est son métier. Ça m’énerve déjà.

Jamais ce n’est traité comme une matière médicalement sérieuse, par exemple avec du recul et sans vouloir dés le début en mettre des tonnes pour faire une ambiance sombre et pesante. Surtout qu’on a l’impression qu’ils sont limite seuls dans l’asile/prison alors que dans la réalité il y a plein de monde qui travaille dedans, c’est juste fait pour ajouter au sentiment forcé de frayeur.

Cette façon d’amplifier les choses pour donner une ambiance ne fonctionne pas avec moi, le tout m’a paru forcé et peu crédible. Au lieu de me faire frissonner ça m’a exaspéré et m’a fait plus lever les yeux au ciel qu’autre chose.

Heureusement, ce n’est vraiment que dans la première centaine de page. Ensuite l’auteur diminue la note et du coup ça passe mieux, mais ça m’a quand même donné un mauvais départ sur l’ensemble.

Au final c’est un thriller très classique. Comme je le disais juste au dessus il coche toutes les cases : l’hôpital psychiatrique qui donne des frissons à tout le monde, des meurtres horribles, une colonie de vacances abandonnée ou se sont peut être passé des trucs horribles dans le passé …
En dehors de ça c’est un bon page turner. On n’a pas le temps de s’ennuyer même si l’enquête n’avance au final pas vite, ni de façon précipitée. J’ai trouvé le rythme bon, et une fois le début dépassé j’avais du mal à le lâcher, ce qui est un bon point pour un thriller.

Je ne peux pas dire que c’était une très bonne lecture, mais je ne regrette pas de l’avoir sorti et d’avoir persévéré après le mauvais départ. Je l’ai lu rapidement et sans ennui. J’en étais même étonnée.

Je pense que la prochaine fois que je prend un thriller, je ferais attention à ce qu’il ne coche pas la case « hôpital psychiatrique », ça n’a pas l’air de fonctionner avec moi.

2 commentaires sur “Glacé de Bernard Minier

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :