Les Aventures de Vlad Taltos, tome 1 : Jhereg de Steven Brust

Mnémos (poche chez Folio SF), 312 pages, 2005 VF (1983 VO), Fantasy

Un roman qui c’est avéré très sympa. Entre humour noir et aventure.

Nous faisons donc connaissance avec Vlad Taltos. Celui ci est un humain ou plutôt un Oriental à Adrilankha, une cité gouvernée par les Dragaeran. En gros il n’est pas grand chose comparé à ces êtres plus grands (la plus petit femelle est de la taille des très grands hommes), plus forts, et quasiment immortels. Son père était aubergiste et a utilisé tout l’argent accumulé dans sa vie pour acheter un titre Jhereg.

Mais qu’est ce que Jhereg?
C’est une Maison Dragaeran. Mais pas n’importe quelle Maison, c’est celle des criminels et autres rejetés des autres clans plus officiels. Chaque clan Dragaeran porte le nom d’un animal et a des caractéristiques en général en rapport avec ceux ci. (Les animaux sont imaginaires, inventés dans l’univers)

Le Jhereg est un animal intelligent (autant qu’un humain), qui peut se lier comme familier à des mages. D’ailleurs Vlad en possède un. C’est un prédateur volant rusé et féroce, qui n’abandonne pas sa proie. Un espèce de dragon miniature, qui a des crocs empoisonnés.

Les Jhereg sont en quelque sorte la mafia de cet univers. Dans leurs rangs se trouvent tout les criminels et les personnes n’arrivant pas à s’assimiler dans les autres maisons. Notamment une bonne partie de sang mêles qui ne sont acceptés par aucun des clans de leurs parents,

La magie est partout, les Dragaeran se téléportent tout le temps, les maisons sont protégées par des barrières magiques, les sorts de localisation sont très courants … Au fil de ce tome on en découvre de plus en plus sur les différentes utilisation, l’histoire de la magie, etc … De nombreux pouvoirs existent et sont utilisés au quotidien. Notamment par les Dragaeran qui en possèdent plus que les humains en moyenne. Vlad utilise donc en général sa sorcellerie psionique, un pouvoir utilisé en général par les humains, c’est celle ci qui lui a permis de se lier avec son Jhereg, Loiosh. Mais il utilise aussi la magie Dragearienne, pouvoir qui lui est données par l’orbe magique de ceux ci de par son titre de Jhereg. Celle ci est utilisée par exemple pour communiquer à distance avec d’autres personnes ou se téléporter.

Un des points les plus importants de ce monde étant la résurrection. Celle ci est présente partout. A tel point que la plupart des Dragaeran n’ont pas peur de se faire tuer, vu qu’ils reviendront à la vie comme si de rien n’était juste après. D’ailleurs un petit couteau dans le dos suivi d’une résurrection est très souvent utilisé par le Jhereg comme menace pour faire comprendre à quelqu’un de rentrer dans le rang ou de payer ses dettes.
Seulement il existe évidemment des dagues spéciales, qui permettent de tuer quelqu’un définitivement, si besoin.

Concernant l’intrigue on commence par suivre le passé de Vlad, son enfance, le contexte qui l’a placé la ou il est actuellement. Vlad a fini par devenir le second tueur à gage le plus réputé de Jhereg.

Le roman commencé quand Vlad est contacté par le Numéro 2 de Jhereg, le Démon. Il souhaite qu’on tue définitivement et de façon claire (pas de « faux accident ») un traître dans leur rang qui vient de s’enfuir après avoir volé 9 millions au conseil de la Maison.
Si les gens apprennent qu’il a réussi son coup sans être prit, ça sera la porte ouverte pour que tout le monde tente de faire pareil, ce qui pourrait signer la fin de la Maison unie telle qu’elle existe actuellement. Le traître doit dont être tué rapidement, avant que l’argent vienne à manquer ou que les rumeurs sur l’affaire sortent (ce qui ne saurait tarder).

Le Démon souhaite engager Vlad surtout parce qu’il est Oriental, et qu’il pense que le traire c’est enfuit du coté des humains. Et Vlad accepte la mission pour une prime très conséquente. Mais voila, évidemment les choses ne sont pas aussi faciles que ça.

Vlad fini par découvrir que celui ci se cache chez l’un de ses amis, un membre de la Maison Dragon. C’est un noble très réputé pour son honneur, et très riche. Vlad s’occupe d’ailleurs de la sécurité de sa demeure, un célèbre manoir volant.

Mais voila, le traître a réussi a se faire accepter comme invité dans la demeure. Et le Dragon est très a cheval sur la sécurité de ses hôtes. Surtout que la dernière guerre entre Jhereg et Dragon, qui a faillit anéantir les deux clans, a justement été déclenché par l’assassinat d’un Jhereg traître par son clan, alors que celui ci était l’invité d’un Dragon, qui l’a très mal prit …

Vlad va devoir trouver très vite une bonne méthode pour faire sortir le traître, sinon son « patron », pas patient pour un sou, n »hésitera pas à déclencher une seconde guerre en allant le chercher quelque soit l’endroit ou il est pour le punir, plutôt que de le laisser libre !

On est sur une fantasy criminelle assez légère, porté sur l’humour noir. Il y a aussi beaucoup de sarcasme et d’ironie. Le tout va être pour Vlad de se montrer plus rusé que son adversaire, sans déclencher de guerre.

L’ensemble va très vite, et se lit bien. On n’est pas du tout sur de la fantasy longue et lente ici, c’est même l’inverse. Niveau rythme on est plus sur des textes à l’ancienne comme les Princes d’Ambre ou Elric. C’est du condensé par rapport à ce qui se fait actuellement. Et pourtant on n’a pas l’impression que ça soit trop rapide pour autant. L’intrigue est bien complexe, et ne nous laisse pas sur le coté.

Au final la seule chose sur laquelle on sent que tout va vite est l’univers. On ne perd pas de temps à expliquer les choses en détail, ou à donner les indices petit à petit. Ici quand on a besoin d’un élément, il nous est donné de façon franche et rapide, sans perdre son temps. Et pourtant le nombre d’éléments importants qu’on découvre dans ce premier tome est vraiment très important. C’est vraiment tout un univers qui se dévoile en finalement très peu de pages.

Du coup je suis contente qu’il y ai de nombreux tomes ensuite, ça me donne vraiment envie d’en découvrir plus. Un bon tome d’introduction, qui nous fait découvrir un personnage attachant et plein d’humour, malgré son coté assassin et sans pitié.



D’autres avis sur ce tome : Apophis, …

Ce livre entre dans le challenge S4F3

3 commentaires sur “Les Aventures de Vlad Taltos, tome 1 : Jhereg de Steven Brust

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :