Deverry, tome 3 : Le Sortilège de l’aube de Katharine Kerr

Mnémos, 411 pages, 2007 VF (1989 VO), Fantasy

Dans l’ensemble c’était un bon tome. Vraiment rien à en redire, ça se lit tout seul.

Finalement il est exactement sur le même principe que le précédent. l’intrigue principale avance et en même temps on suit une histoire qui se déroule 220 ans avant, dans laquelle nos personnages en sont à une autre vie et donc dans un autre état de leur wyrd.

La seule chose que j’ai un peu regretté dans ce tome était le fait que le passage dans le passé avait moins de liens avec le présent. En fait en dehors de voir une autre vie des personnages, il n’avait aucun lien direct avec le moment ou on en est dans l’intrigue principale actuellement.

J’avais presque l’impression de faire une pause dans l’intrigue principale pour lire un préquel en plein milieu d’un tome. Parce que oui, toute l’intrigue 220 ans avant est vraiment d’une traite au milieu, pas entremêle avec le reste. Et elle prend la moitié du roman. On commence pendant genre 30 pages l’intrigue principale, le temps de tout remettre en place pour le lecteur, et hop, on est embarqué dans le passé pendant environ 200 pages. Avant de reprendre l’intrigue principale pour les 200 dernières pages.

Par contre ce qu’on ne peux pas nier c’est que ce qui se passe dans ce passé la est important pour le contexte. Il explique la création des mercenaires dont fait parti le héros, ainsi que la réunification des différents petits état sous la direction d’un seul roi ultime. Ça faisait même très arthurien car on a le magicien qui devient celui qui éduque le futur roi quand il est enfant et qui fait tout en sous main pour le faire devenir l’homme qu’il veut qu’il soit. Il se charge aussi d’éliminer toutes les menaces qui pourraient empêcher « son » roi de prendre le pouvoir.

Comme toujours je trouve que le coté réincarnation et karma (enfin destin ou wyrd dans le livre) vraiment très cool. On voit les personnages faire pencher la balance au fil de leur vie pour se satisfaire d’un point précis de leur destin, ce qui fait qu’ils n’auront pas besoin de le satisfaire dans la vie suivante.

Dans ce tome sinon on continue l’intrigue principale. Notre héros, Rhodry, prince exilé par son propre frère et devenu mercenaire, se retrouve dans une bataille perdue d’avance entre deux seigneurs qui se battent pour la propriété d’un champ. Ça peut sembler excessif juste pour un champ, mais l’affaire c’est militarisé quand le fil de l’une des partie est mort dans une escarmouche alors qu’il tentait d’investir le champ en question. Du coup c’est maintenant une histoire de sang versé, qui ne se terminera que par la mort d’un des deux seigneurs.

Evidemment ceux ci n’ont pas l’intention de mourir, ils ont des fonds et les investissent dans la formation d’armées de plus en plus grandes. Ce que Rhodry ne sait pas c’est que le vrai danger pour lui est ailleurs. C’est sa femme Jill qui est son point faible, à rester seule à l’attendre à l’écart. Et elle va le payer très cher …

L’ensemble se précise un peu et j’ai hâte d’en savoir plus sur ce nouveau danger qui va amener nos héros loin de leur patrie d’origine.



Retrouvez mes avis sur les autres tomes de cette série : Ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :