Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

City of Crows, book 2: Shade Chaser de Clara Coulson

Autoédité, 353 pages, 2019, Urban fantasy

Un tome qui est passé tout seul et qui promet pour le reste de la série. Le héros prend quand même un peu cher ici, mais ça ne sort pas trop de la norme habituelle dans le genre (on se souvient de ce que Harry Dresden subit dans certains tomes).

Quand commence ce tome notre héros, Cal Kinsey, se remet tout doucement des événements du tome précédents. Plusieurs mois ont passé.
Il a toujours ses horribles « déjà vu » incapacitants. Ce sont en fait des souvenirs qu’on a forcé dans sa tête que celle ci n’a pas réussi à intégrer et qui se lancent d’un coup sans prévenir alors qu’il fait quelque chose de tout à fait normal, comme conduire par exemple, ce qui est très dangereux

Alors qu’il essaye de faire comme si tout allait bien, un triple meurtre a lieu, et l’équipe de Cal est en première ligne pour tenter de le résoudre.

Pour rappel Cal fait parti du DSI, la branche surnaturelle du FBI, qui sont surnommés les corbeaux (Crows, d’ou le titre) par les autres forces de l’ordre à cause de leur uniforme tout noir.

Un des mages les plus haut placés de la ville, l’ancien maire de la ville et un loup garou inconnu sont tout les trois retrouvés morts démembrés dans les sous sol d’un bar de flics, hors des horaires d’ouverture …

Alors que les différentes forces surnaturelles de la ville se déchirent à coup d’attaques faites au hasard en s’auto accusant du meurtre, certains ont bien l’intention de se faire justice eux même. Les garous organisent le kidnapping d’une équipe des Crows, histoire d’avoir les dernières nouvelles d’ou en est l’enquête et reprendre la main sur les autres.
Et c’est Cal et le tout dernier entré dans la force, un bleu comme lui, qui en sont victime et qui vont devoir survivre à des jours d’interrogations violentes …

Et même si rien n’est décrit en détail, du coup ça n’est pas graphique ce qui rend la chose un peu plus supportable, Cal n’en ressort pas indemne, ça c’est sur. Je mettrais quand même un gros warning pour ceux sensibles à ce genre de choses parce que ce n’est pas un livre léger sur ce sujet.

Du coup le pauvre Cal ajoute un préjudice physique à celui mental qu’il subissait depuis leur précédente grosse affaire (les souvenirs).

En tout cas une chose que j’ai bien apprécié dans ce tome et qui a mon avis fait l’intérêt principal de cette série car différent de tout ce que j’ai lu dans le genre : le personnage de Cal. Il est vraiment le bébé de son équipe, le dernier arrivé. Et il joue très bien ce rôle. Il est très loin de se la jouer « gros dur » ou de vouloir prouver à tout le monde qu’il a sa place dans l’équipe.

Et c’est rafraîchissant de le voir jouer au gamin, de bouder ou de râler volontairement pour faire réagir les autres, assez souvent. C’était fun aussi de voir les autres plus âgés le traiter comme si il était leur fils plus que leur collègue, et souvent ils essayent plus de brider que de l’encourager. Il en joue vraiment en plus, et du coup ça donne un vrai humour à l’ensemble. Sans parler du fait que c’est un marrant avec beaucoup de sarcasme et qui n’hésite pas à ouvrir sa grande gueule quand il le faut.

C’est un personnage qui n’a pas besoin d’une masculinité exacerbée pour avoir sa place. Et c’est original je trouve au milieu de tout ce qu’on peut lire actuellement, quelque soit le genre. En plus il est assez maladroit, ce qui rend la situation encore moins « alpha mâle ».

Bref, ce tome m’a bien servi pour faire la transition dont j’avais besoin après la charge émotionnelle de Battle ground (le T17 de Dresden, que j’ai lu juste avant).



Mon avis sur les tomes précédents : ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :