Disrupted Magic, book 1: Midnight Curse de Melissa F. Olson

47North, 316 pages, 2017, Urban fantasy

Parlons de la série :
Cette trilogie fait suite aux deux autres trilogies de l’autrice : Scarlett Bernard (qui introduit le personnage de Scarlett qu’on retrouve en personnage principal dans celle ci), suivi de Boundary Magic qui était un spin off ayant des liens avec la fin de la première série). C’est donc techniquement le 7ième tome de l’univers global.
Cette série ci est donc en lien avec les deux précédentes. Et si les deux précédentes pouvaient plus ou moins se lire indépendamment (le lien entre les deux était bien expliqué dans le spin off, avec tout les rappels nécessaire, et assez bref pour ne pas avoir besoin de tout expliquer), celle ci à mon avis se lira bien moins sans car tout est en lien avec ce qui c’est passé avant.

J’avais terminé le spin off l’an passé.
J’ai laissé un peu de temps passer entre les deux parce que j’avoue que ni les Scarlett Bernard, ni les Boundary Magic ne faisaient vraiment parti de mes séries préférées. J’avais suffisamment d’intérêt pour continuer, mais j’étais loin de passer un moment génial à chaque fois. En fait ça dépendait vraiment des tomes, certains j’avais vraiment bien aimé, d’autres que je trouvais vraiment bof. Mais en moyenne c’était bien mais sans gros plus.

Bref, du coup je suis parti dans celle ci sans grande motivation, j’avoue. Et j’ai été agréablement surprise. Je me suis vraiment prise au jeu de ce tome. Je ne me souviens pas vraiment individuellement de chaque tome, mais vu le sentiment global que j’en ai avec pas mal de recul, je trouve que celui ci est surement le meilleur de la série pour l’instant. Je ne me suis pas ennuyé un seul instant.

Alors pour rappel des personnages, on suit Scarlett Bernard. Celle ci est une Null, en gros elle a le pouvoir par sa simple présence d’annuler tout effet surnaturel. En gros à coté d’elle les vampires redeviennent humains, les garous aussi, et les sorcières ne peuvent pas lancer leur sorts (et leurs sorts déjà lancé ne font plus aucun effet).

Elle travaille pour le Cardinal de la ville, qui est un vampire. C’est lui qui est chargé de faire en sorte que le surnaturel ne soit pas dévoilé aux humains. Il « gère » la ville donc.

La spécialité de Scarlett, son métier en quelque sorte est de nettoyer les scènes de crime. Elle fait disparaître les cadavre (si besoin), le sang, et tout autres sous produits liés. Son but n’est pas de cacher des morts aux humains, mais de faire en sorte que personne ne sache que ce sont les surnaturels qui en sont coupable par exemple, ou victimes.

Elle utilise son pouvoir de Null pour faire disparaître toute trace magique, tout sort, toutes preuves qui pourraient inciter les humains à croire qu’une force surnaturelle est à l’oeuvre.
Mais petit à petit son travail a évolué et elle a fini comme un peu l’enquêtrice en chef de la ville.

Son pouvoir la protège bien des surnaturels qui perdent tout pouvoir en sa présence. Elle a donc un gros avantage. En plus elle est la seule Null donc elle est neutre quelque soit le conflit.

Pour ce qui se passe dans ce tome : alors que toute la communauté surnaturelle de la zone est en attente des « Trials » une événements qui arrive une ou deux fois par décennie (en fonction des besoins) où les différents peuples peuvent plaider dans les disputes concernant des membres de plusieurs communautés différentes,  un meurtre horrible à lieu en ville.

Ce meurtre c’est Molly, l’ancienne colocataire vampire et amie de Scarlett qui l’a commis. Elle appelle Starlett en panique, au milieu des cadavres de ses 12 colocataires (confrérie étudiante). Elle raconte qu’elle ne se souvient de rien en dehors de se sentir forcée de ses mouvements, comme si ce n’était pas elle qui faisait avancer son corps.

Vider 12 corps de leur sang n’est pas du tout un procédé naturel pour un vampire, même un qui devient fou. Elle a du vomir le sang plusieurs fois pendant l’acte car elle ne pouvait pas continuer. La encore ça ne se fait pas, aucun vampire ne se fait vomir pour continuer à boire, ça n’a aucun sens sachant que pour eux ça n’est que de la nourriture et qu’ils sont bien plus rationnels que les humains sur ce point la. En plus parmi les 12 se trouvait un « ami des sorcières », un humain provenant d’une famille protégée par la communauté.

Scarlett est persuadé que Molly dit la vérité. Surtout qu’elle la connait bien, elles ont cohabité pendant des années et Molly est une personne extrêmement sociale qui adore les humains. En plus c’était sa façon de se cacher, de se fondre dans le paysage. Elle n’aurais jamais mis volontairement sa propre « tanière » sans dessus, dessous, territorial comme sont les vampires.

Mais le jury des Trials, qui ne la connait pas, n’aura évidemment pas cet avis la.

Il n’existait qu’un seul vampire capable de forcer Molly à faire ce qu’elle a fait, et il est mort depuis des années … des mains de Molly d’ailleurs. Du coup rien ne peux prouver qu’il c’est passé autre chose.

Scarlett se lance donc dans l’enquête.
Elle n’a que 48h pour trouver le ou les vrais coupables et les porter devant la justice des Trials, sinon Molly sera mise à mort.

Voila, on a donc une enquête sous tension dans laquelle Scarlett va devoir faire équipe avec Jesse, sont ancien collaborateur (de la première trilogie, ils c’étaient séparés très fâchés sur un problème de moralité). Pourquoi lui? Car il est humain, un des très rares vraiment au courant de comment marche la communauté. Et donc il est le seul à ne pas prendre part aux Trials, les autres communautés devant garder leur neutralité et donc ne voulant pas s’impliquer dedans.

Voila pour la petite histoire.
Le personnage de Scarlett, qu’on suivait déjà dans la première série a bien évolué. J’avoue qu’avant c’était un des points qui rendaient la série bof car quoi qu’elle fasse elle était contre, toujours à se méfier des autres surnaturels, et à faire ce métier contrainte et forcée. Cela rendait vraiment son personnage un peu déprimant dans l’ensemble. Mais du temps a passé entre les deux et maintenant que son rôle a évolué avec la partie enquête, elle se rend compte que quand elle était juste la nettoyeuse elle s’ennuyait. Elle était très solitaire aussi, vu qu’elle refusait tout contact avec les surnaturels qu’elle n’aimait pas.

Mais maintenant, avec ses enquêtes elle c’est forgé une bonne réputation dans la ville. Les gens la voient comme quelqu’un de positif qui résout leurs problèmes. Ils la respectent beaucoup. Elle a mit de coté sa méfiance superstitieuse d’avant aussi, et du coup elle est bien mieux intégrée à l’ensemble. Elle c’est fait des amis un peu partout et ça change vraiment le personnage.

Un tome que j’ai vraiment dévoré en une soirée. J’ai passé un excellent moment et j’en redemande ! J’ai hâte de lire la suite.



Mon avis sur le reste des séries de l’univers : ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :