Planetfall, book 3: Before Mars de Emma Newman

Gollancz, 352 pages, 2018, Science-fiction

Une excellente lecture ! Pour moi ce tome est le meilleur de la série pour l’instant.
D’ailleurs certains éléments marcheront limite mieux si on ne se souvient pas vraiment des précédents (ou qu’on ne les a pas lu), l’effet de surprise sera alors total. Néanmoins, on peut tout à fait l’apprécier même si on vient de lire le précédent car les liens sont faibles (comme entre le premier et le second tome).

Pas mal d’années dans le futur, on a les technologies pour aller sur Mars maintenant. En fait le seul frein est le coté financier. Heureusement, c’est la lubie d’un milliardaire qui a décidé d’y installer une base. Histoire de rentabiliser un peu le projet, tout les moyens sont bons pour se faire de l’argent. Par exemple la vie sur place est filmée pour une télé réalité / reportage qui fait fureur.

Nous suivons Anna Kubrin.
Elle est la nouvelle arrivée sur place. Elle rejoint la petite équipe de 4 personnes déjà en place, dont la star de la tv qu’elle admire et qui détient le record sur place, à savoir déjà plus de 3 ans. Parmi eux deux docteurs (un en médecine, l’autre en psychologie) sont la pour leur bien être, et les deux autres sont des scientifiques.

Anna est géologue. Mais pas que. C’est aussi une artiste peintre très connue pour ses vidéos d’immersion. Du coup si son travail de géologue sert de prétexte à la faire venir, c’est avant tout pour sa peinture et le coté ludique et visuel que ça va apporter pour le public de l’émission de tv qu’elle est la.

Anna est venu seule, elle sort donc d’un voyage de 6 mois en solitaire.
Un épreuve qu’elle a passé grâce aux « mersives » personnelles ou pas qu’elle avait emporté. Ceux ci sont des espèces de films enregistrés sur sa puce ou des simulations si on veut. C’est une immersion totale dedans, avec sons, odeurs, touché et évidemment le visuel à 360° …

Du coup elle a un peu de mal à s’en remettre une fois arrivée. Il lui arrive de ne plus savoir si elle est dans une mersive ou dans la vrai vie. Effet accentué par le fait qu’elle a subit un entrainement virtuel dans la station même, du coup celle ci lui est totalement familière quand elle arrive.

Mais plus que ça, elle commence à trouver des choses vraiment étranges.
Déjà quand elle arrive dans sa cabine/chambre alors qu’elle n’a pas encore ouvert ses bagages et que ceux ci sont encore scellés sous vide du voyage, elle trouve caché derrière le lit un papier avec son écriture dessus, fait avec ses méthodes artistiques (sans qu’elle puisse détecter que ça soit une copie ou un faux), sur lequel est écrit « Ne fait pas confiance à Arnolfi » (Arnolfi étant la psy de la base).

Les problèmes sont multiples : elle n’a jamais mis les pieds dans cette pièce avant, il s’agit de son papier, mais celui ci est encore enfermé dans sa caisse, sous vide, elle ne connaissait pas les membres de l’équipage quelque minutes avant et surtout, elle ne se souvient pas du tout d’avoir un jour écrit ça et dessiné sur ce papier !

Est-elle en train de devenir folle? Est-ce une simulation? Lui a-t-on fait perdre une partie de sa mémoire? Est-ce un bug de sa puce? Un scénario pour donner plus de vie à la télé-réalité?
Tout devient encore réel quand elle découvre une empreinte de pas a un endroit qui n’a jamais été exploré d’après l’AI de la base…
Mais que se passe-t-il vraiment en fait?

Elle commence à partir de ce moment à trouver plein de détails non concordant avec ses souvenirs. Comme par exemple les fourniture qu’elle a fait venir qui ne sont pas dans le nombre qu’elle avait prit, même son alliance n’est pas la bonne ! Elle est bien déterminée à essayer de s’intégrer aux autres, mais les suspicions qu’il se passe quelque chose de pas net la titillent et elle aimerait bien comprendre ce qui est en train de se passer …

C’est vraiment prenant, difficile à lâcher. On est dans un thriller dans l’espace, sur Mars. Je dois dire que je me suis éclatée dans ce livre. J’avais déjà trouvé les deux premiers très sympa, mais celui ci est pour moi d’un autre niveau. Par contre je pense que ce livre marchera mieux pour les personnes ayant, comme moi, ne se souvenant que vaguement des précédents.
Du coup j’ai été surprise et je n’ai pas fais les liens directement. Et quand ils sont arrivé je me suis dit « mais oui, j’aurais du y penser! » ! (ou j’aurais pu y penser si je l’avais lu directement après)

Comme d’habitude avec cette série, un autre gros point fort est le développement des personnage. On a une protagoniste qui se sent en dehors de la société. Elle se reproche de ne pas être comme les autres et a l’impression de passer à coté d’événements qui auraient du la marquer. Le personnage est vraiment complexe, et ces sensations sont vraiment au cœur de l’ambiance de l’ensemble.

Elle se sent déconnectée de sa famille par exemple, n’ayant jamais pu établir de lien avec sa fille a sa naissance suite a une grosse dépression post-partum et le fait qu’elle n’ai jamais voulu devenir mère au départ. Elle n’aime pas non plus vraiment son mari, l’ayant épousé plus par obligation sociale vis a vis de son objectif que par bonheur. Et même une fois sur Mars elle n’arrive pas à s’enthousiasmer pour tout ce qu’elle voit, malgré le fait qu’elle a tout fait pour y aller. Du coup elle se sent comme une fraude, elle a l’impression de faire semblant d’être une humaine normale en permanence et ça pèse vraiment sur sa vie.

Bref, une bonne intrigue, un personnage profond et bien développé, l’ensemble m’a vraiment bien plu. J’ai passé un excellent moment et maintenant j’en redemande !


Mes avis sur les autres tomes de la série
D’autres avis sur ce livre : … (pas trouvé, manifestez vous si je vous ai loupé !)

4 commentaires sur “Planetfall, book 3: Before Mars de Emma Newman

Ajouter un commentaire

Répondre à Lianne - De livres en livres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :