Wyld, tome 2 : Rose de sang de Nicholas Eames

Bragelonne, 624 pages, 2020, Fantasy

Comme pour le premier tome il m’a fallu environ la moitié du livre pour vraiment arriver à entrer dedans. Par contre une fois que ça a bien démarré, je me suis bien marrée ! 

Tam est à la frontière des Roquebandes de mercenaires. Elle a un pied dans ce monde mais elle reste désespérément à l’extérieur. Sa mère était barde, son père guerrier. Mais sa mère est morte et depuis son père se détruit doucement, tout en lui interdisant tout ce qu’elle considère comme intéressant dans sa vie, dont le fait de chanter les exploits des Roquebandes. Elle est condamnée à un boulot de serveuse dans une auberge.

Mais un jour son oncle, qui connait son envie, lui donne la chance de sa vie : devenir Barde dans Fable, le plus célèbre des Roquebandes, celui de la célèbre Rose de Sang !

Mais avec la réalité des arènes, des monstres affaiblis car gardés en cage toute leur vie et les problèmes dans le groupe, elle se demande bientôt si son rêve n’était pas juste ça … un rêve, peu adapté à la situation réelle. Mais voila qu’une horde de monstre débarque sur les terres humaines, ne serai-ce pas la chance de tous de pouvoir envie voir un peu d’action? Tout les Roquebandes se précipitent pour être aux premières loges !

Malheureusement Tam va encore déchanter car Rose a décidé que Fable ne participerai pas à la grosse bataille, parce qu’ils ont un client qui les attends loin de tout ça et qu’elle ne veut pas annuler le contrat qu’elle a accepté …

Comme je l’ai dit au dessus, il m’a fallu environ la moitié du livre pour arriver à vraiment accrocher. Ça m’avait déjà fait le coup dans le premier donc je m’y attendais, même si j’avoue que j’espérais que ça ne me le ferais pas la seconde fois. Et bien c’est raté.

Ce tome ci est définitivement plus profond que le premier. Les thèmes sont vraiment forts et l’intrigue très sympa. Les différents personnages sont bien approfondis, particulièrement Rose, celle qui donne son titre au livre et qui est au cœur de Fable.

Finalement je dirais qu’on vient dans ce livre pour lire un livre léger et marrant, mais qu’on reste pour les personnages. L’évolution de Tam est énorme entre le début et la fin du roman. Entre espoir et désillusions, elle va apprendre que la vrai vie peut prendre bien des chemins différents, mais que si on sait quoi chercher, on peut en être heureux.

Par contre un truc que j’ai remarqué, c’est que j’ai tendance à moins aimé les scènes de combats. Je voyais bien que je les lisais en général en accéléré. Disons que savoir qui met tel coup d’épée a tendance à me saouler rapidement. Du coup c’est vrai que si c’est pas une grosse scène importante je zappe souvent très rapidement (en lecture rapide) et je me contente de lire la conclusion.

Evidemment je ne surprendrai personne en disant que le gros point fort du livre est son humour. C’était ce que j’en attendais et j’ai été ravie de pouvoir vraiment l’apprécier dans la seconde moitié du livre.

— Venez, lui dit Farager. Je vais vous présenter au reste du groupe.
— Le groupe ? répéta Cura, une pointe d’espoir dans la voix.
— Tu parles des Raincrows ? demanda Brune en ôtant son écharpe. Je croyais qu’ils étaient tous…
— Morts ? (Farager secoua la tête.) Pas du tout. Terrik, Robin, Annie… Ils sont ici, et en parfaite santé.
— Ah bon ? s’exclama Tam.
Elle tourna la tête vers la caverne voisine. Plusieurs dizaines de yéthiks triaient les objets récupérés à bord du Spindrift, mais elle n’aperçut pas la tignasse rouge de Terrik.

— Je déconne ! s’exclama Farager. (Il éclata de rire et se donna une grande claque sur la cuisse avec l’une de ses fausses mains.) Ils sont tous morts ! Le Simurg les a transformés en statues de glace. Sauf Annie qui a dû se faire tartarer.

Bref, une lecture sympa, dommage que je mette toujours longtemps à entrer dans ces livres parce qu’une fois que c’est fait je m’éclate vraiment dedans.



Mon avis sur les autres tomes de la série
D’autres avis sur ce tome : L’ours inculte, Sia (Encres & Calames), Apophis, Ombrebones, Dup (Bookenstock), …

5 commentaires sur “Wyld, tome 2 : Rose de sang de Nicholas Eames

Ajouter un commentaire

  1. C’est le genre de couverture qui attire l’œil, en tout cas le mien^^, le 1er tome attend sagement dans ma biblio que je me lance et je n’ai pas trop de doutes qu’il me plaise vu ton retour

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :