October Daye, book 15: When Sorrows Come de Seanan McGuire

Daw Books, 384 pages, 2021, Urban fantasy

Comme d’habitude avec cette série j’ai vraiment été prise dedans. Je l’ai quasiment lu d’une traite.
Ce tome ci est un tome moins important au niveau de l’intrigue que les 2/3 précédents de la série parce qu’il n’est pas vraiment lié à l’histoire principale. Enfin, il l’est, mais il ne la fait pas avancer dirons nous.

L’intrigue est très simple en fait. October (Toby), son fiancé Tybalt, et quasiment tout leurs alliés et amis sont conviés à la cours principale des Fae, la haute court de Toronto, pour le mariage de Toby et Tybalt.

Malgré ce que celle ci aimerai, un mariage simple et anonyme, on ne lui laisse pas cette possibilité. En effet c’est la première fois depuis l’établissement des cours aux Amériques qu’un roi des chats, considéré comme une sous espèce mineur de fae sans importance depuis des siècles, se marie avec une personne de renom.

Hors il se trouve que la politique actuelle du Haut roi est de casser les codes anciens et rendre tout les fae égaux. Du coup dés qu’il a su la nouvelle il a décidé que le mariage se déroulerai chez lui, pour illustrer la réussite de sa politique d’intégration.
Evidemment il veut aussi prouver que son règne est fort et qu’il n’a pas peur, parce que Toby est surnommée la tueuse de rois, ayant été témoin ou actrice dans pas mal de révoltes dans différents royaumes du pays.

Bref, c’est un mariage en grande pompe, avec tout le gratin fae du continent qui se prépare. Au grand dam de Toby.

Mais une fois arrivé sur place, pendant tout les préparatifs, il se passe des événements de plus en plus bizarres. Des personnes du staff se retrouvent remplacées par des doppleganger, d’autres disparaissent …
Evidemment Toby ne va pas pouvoir rester à juste attendre son mariage !

Plein de rebondissements, de danger, des jeux de cours, les pouvoirs étranges et fascinants des différents fae, créatures de la nature pouvant prendre des formes diverses et variées… On insiste bien plus sur le coté politique de l’événement que sur le coté romantique.
On a tout les éléments pour faire un bon tome de la série.

Je vous rassure le mariage n’est finalement qu’un accessoire dans ce tome. Il est très touchant mais on n’insiste pas du tout sur le coté amour, gnangnan, fleurs et autre. Ça aide que Toby se désintéresse totalement des préparatifs, qui se déroulent donc hors cadre pendant que celle ci cours après les méchants. Le coté couple n’est pas non plus présent que dans les tomes précédents, malgré le fait que le mariage soit le sujet principal.

Du coup je dirais que c’est certainement le seul tome parlant d’un mariage dans le gens qui a vraiment su m’intéresser. Ces dernières années j’ai souvent arrêter des séries à cause de tomes sur ce sujet parce que franchement le coté trop sentimental ça ne m’intéresse pas.

Je me suis éclatée et ce n’est pas demain que je serai lassée, ça c’est sur !

2 commentaires sur “October Daye, book 15: When Sorrows Come de Seanan McGuire

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :