Récits du Demi-Loup, tome 4 : Clémente nous soit la pluie de Chloé Chevalier

Les Moutons Electriques, 544 pages, 2020, Fantasy

Excellente fin de série !


Le Demi-loup est moribond. Entre l’épidémie qui ravage ses campagnes, la rivalité entre ses deux grosses provinces qui dégénère malgré tout les efforts des deux suivantes et l’Empire voisin qui lorgne sur leurs frontières en accumulant ses soldats, il n’y a guère d’échappatoire à la tragédie qui s’annonce.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce dernier tome a été sa forme.
Je ne veux pas entrer trop dans les détails, mais disons que ce dernier tome est une compilation des événements après coup. Elle prend d’ailleurs différentes formes et pas que la celle du journal qu’on connaissait des tomes précédents. Il y a des interviews, des rapports de procès, des lettres …

Du coup on n’a pas tout les événements d’un seul coup. En fait au début on a la partie « habituelle » qui nous raconte la fin du Demi-loup, mais ça n’est pas fini et chaque parties ensuite rajoute des détails qui nous permettent petit à petit de reconstituer chaque rouage de ce qu’il s’est vraiment passé par derrière pour en arriver a une situation si chaotique. Et du coup ça donne vraiment une couche en plus sur l’ensemble à mon avis. C’est moins linéaire et on voit vraiment tout les cotés de l’affaire, pas que ceux des suivantes. L’autrice laisse aussi quelques points dans le vague, laissant au lecteur le soin de se faire sa propre opinion, comme des portes ouvertes en gros.

Sur l’ensemble de la série je trouve que c’est l’ambiance générale qui est vraiment réussie. On est parti d’un royaume en paix ou la vie est simple et belle et petit à petit un élément en entraînant un autre, la situation a dégénéré. Et pourtant aucun des personnages impliqué n’est mauvais en soit. Chacun voulait le bien pour tout le monde et tous sont persuadés d’être dans le bon chemin. Et c’est ça qui rend cette série si intéressante, c’est qu’on ne peux pas vraiment prendre de parti (même si on a des préférences) vu que toutes leurs décisions sont logiques et semblent justes sur le moment.
Au final le problème est que chacun est persuadé d’être ou d’avoir la seule et unique bonne réponse aux différentes problématiques qui se posent.

Les personnages sont nuancés et vraiment distincts. Tous sont attachants à leur façon, malgré leurs défauts et les épreuves qu’ils traversent et les changent.

Franchement je trouve que ce tome est le plus réussi avec le second.
J’ai été prise dedans et j’ai même relu certains passages au fur et à mesure juste pour le plaisir. C’est vraiment la cerise sur la gâteau sur cette série je trouve, une excellente conclusion.

Et je dis ça sachant qu’en général j’ai du mal avec les fins de séries. Rares sont celles qui m’ont vraiment touché hormis parce que je suis triste de savoir que je ne vais plus suivre les personnages ensuite.
Celle ci arrive vraiment à se démarquer et est vraiment réussie !

Lisez cette série !



Mes avis sur les autres tomes de la série
D’autres avis sur ce tome : Sia(Encres et calames), L’ours Inculte, Tachan, Les mots de Mahault, Célindanaé (Au pays des cave trolls), Dup (book en stock), …

8 commentaires sur “Récits du Demi-Loup, tome 4 : Clémente nous soit la pluie de Chloé Chevalier

Ajouter un commentaire

Répondre à Sia Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :