The Divide, book 2: The Exiled Fleet de J.S. Dewes

Tor Books, 557 pages, 2021, Science-fiction

Ce second tome est vraiment dans la continuité du premier tome, on est toujours sur un excellent space-opéra.

L’intrigue commence directement après le déchirant final du tome précédent.
Nos héros font parti des Sentinels, une force de l’Empire destinée depuis toujours à protéger les humains de ce qui pourrait arriver par The Divide, la frontière de l’univers que leurs anciens ennemis les Viators utilisaient pour se déplacer rapidement. Mais cela fait des centaines d’années que personne n’a jamais utilisé ce chemin, et les Sentinelles se sont progressivement transformé en force inutile dans laquelle l’Empire envoi ceux qui posent problème et ceux dont on veut se débarrasser.

Nos héros ont échappé au pire de peu, mais ont beaucoup perdu dans leur fuite devant l’écroulement de The Divide, la frontière de l’espace. Ils se sont maintenant fixés comme objectif d’aller sauver les autres équipes de Sentinels qui sont perdues sans moyen de transport devant le même péril à venir.

Ils se sont vite rendu compte que l’Empire ne viendrait pas à leur secours. En fait ils les ont totalement abandonné, l’Empire allant jusqu’à fermer définitivement les bases qui relayaient les données entre The divide et le reste du monde, sans les prévenir. Il ont dont été laissé à mourir seuls, sans ravitaillement, sans moyen de transport …

Ces informations sont un peu un coup de massue pour Adequin Rake.
Cette héroïne de guerre, vétéran de la dernière guerre contre les Viators et commandante du vaisseau Sentinelle Argus, comprend que sa survie et celle de ces hommes ne va pas se faire toute seule et qu’elle va devoir désobéir aux ordres et monter une insurrection …

Pour cela elle va devoir trouver un moyen de se déplacer. En effet les vaisseaux des Sentinels survivants ne sont que des ruines et aucun de leurs moteurs de saut n’est en état.
Heureusement elle dispose de Cavalon, ce prince déchu geek bardé de diplômes en ingénierie a qui elle donne pour objectif de remettre en fonctionnement au moins l’un des moteurs : celui d’un vieux vaisseau capital à la retraite, capable de loger toutes les sentinelles.

Mais pour cela, il va leur falloir du carburant. Et il se trouve que l’Empire a le monopole total sur cette matière. La première vrai mission que Rake va mettre en place va donc être un raid sur une usine de l’Empire !

Les éléments qui faisaient le succès du premier tome sont toujours présents dans ce second tome. Les personnages sont vraiment attachants, et on n’a pas le temps de souffler tant on est prit dans l’ensemble.

Cependant ce tome ci se démarque quand même du précédent. Notamment parce qu’on étend encore plus le worldbuilding avec de belle découvertes qui font vraiment changer tout l’état d’esprit de l’ensemble. Je n’en ai pas du tout parlé dans mon résumé pour laisser la surprise mais on est vraiment sur un tome très riche en révélations surprenantes !
On commence a avoir une vrai idée de ce qui se passe vraiment dans le reste du monde et pourquoi la situation est ce qu’elle est.

Dans ce sens je dirais qu’un des gros points forts de ce tome était le fait qu’il n’avait pas les défauts de beaucoup de seconds tomes. On n’est pas sur un tome intermédiaire ou un tome juste pour faire avancer certains points secondaires de l’intrigue. Pas du tout. C’est même le tome qui fait tout progresser et rend l’ensemble encore plus attractif.

Un autre point très agréable a été le fait que l’autrice arrive bien à développer les personnages secondaires. On est de plus en plus attaché à eux ce qui rend certains passages encore plus déchirants.
Car évidemment on ne peut pas partir en guerre contre un Empire sans en payer le prix. Et si pour l’instant la révolte de Rake reste assez éloignée du centre de l’univers humain, ils se battent quand même contre un mastodonte.

Franchement j’ai passé un excellent moment dans ce tome qui confirme l’engouement du premier.
J’ai hâte de lire la suite des aventures de Cavalon et Rake.



Mon avis sur les autres tomes de la série.

2 commentaires sur “The Divide, book 2: The Exiled Fleet de J.S. Dewes

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :