La faiseuse de rois, tome 1 : Promesse de feu de Amanda Bouchet

Infinity, 512 pages, 2022 VF (2016 VO), Romance de Fantasy

On est sur une romance de fantasy. Mais pas juste un livre de fantasy qui serait fort en romance, non, ici c’est vraiment centré sur la romance. Du moins sur ce premier tome, étant donné que c’est dans celui ci que les deux personnages se découvrent. Je me doute que la suite le sera moins maintenant que cette phase est terminée.
Ceux qui me connaissent savent que moi et la romance c’est à petites doses. Je ne dis pas non mais ça a vite tendance à me faire lever les yeux au ciel. Et c’est exactement ce qui est arrivé ici.

Mais ! …
Mais, avant que vous arrêtiez de lire cet avis en vous disant que c’est mort, ce n’est pas pour vous, je dois dire que malgré ça, malgré le fait que la partie romance n’était pas à mon gout, j’ai pourtant vraiment apprécié ce livre en général. Ce n’est pas tout les jours que je recommande une romance sachant qu’elle est bien marquée.

Parce que la partie intrigue, le rythme général, les personnages secondaires attachants, le coté pas trop sombre … tout le reste m’a fait passer un bon moment de lecture.
En fait on est sur un ton général et un type d’intrigue qui m’a rappelé The Councillor que j’ai lu il y a pas si longtemps et qui est pour l’instant une de mes meilleures lectures de l’année. Celle ci n’était pas non plus de ce niveau la, mais dans son genre c’était une réussite pour moi.

Alors de quoi ça parle.
On est sur la mythologie grecque. Mais pas dans notre monde, dans un autre monde.
Même si c’est pas du tout expliqué de cette façon dans le livre, mon interprétation personnelle de l’ensemble est qu’on est dans le monde des dieux, un monde parallèle où se trouve le mont Olympe.

Dans le continent de l’action il y a trois provinces/pays dirigées par des familles de mages très puissants. La paix entre les trois a fini par se faire parce qu’ils possèdent tous un dragon et donc les pertes seraient trop importantes si un des trois venait à lancer son dragon sur un autre (on peut voir un peu le Dragon comme une force de dissuasion).
Les « normaux », ceux sans pouvoir, ont toujours été maltraités par les mages, ils ne sont que les esclaves ou la chair à canon.

Mais la situation a changé depuis peu, en effet le pays le plus au sud de tous, celui le plus éloigné de l’Olympe et de la source de magie (et donc le pays ou la magie est la plus faible), un clan de normaux a pris le pouvoir !

Nous suivons Catalia Fisa, alias Cat, une jeune femme qui se cache. La jeune femme est bardée de secrets qui lui pourrissent la vie. Elle sait que si quelqu’un découvre qui elle est, sa vie libre sera terminée. En effet, Cat est en fait surnommée la « Faiseuse de Roi ». Elle a des pouvoirs spéciaux qu’on ne voit apparaître que très rarement et tellement intéressants et puissants politiquement parlant que tout le monde se les arrache.
En attendant elle a trouvé une nouvelle identité dans un cirque en lisant la bonne aventure aux clients.

Mais ce qu’elle ne sait pas c’est que sa vie insouciante est terminée, car Griffin, le seigneur de guerre du clan qui a prit le pouvoir dans le sud, l’a trouvé et qu’il compte bien utiliser ses pouvoirs pour maintenir sa position contre tout les mages du nord …

Il kidnappe Cat grâce a une corde magique qui la lie à lui et l’empêche d’utiliser ses pouvoirs pour s’enfuir, et entreprend de la faire voyager avec lui vers son pays …
Evidemment il ne l’a pas trouvée par hasard, les dieux l’ont guidé. Cat se retrouve donc contre son gré à devoir (re)mettre les pieds dans la politique et parmi les puissants, alors qu’elle avait bien l’intention de les éviter le reste de sa vie.

Mais Cat va petit à petit se rendre compte que finalement le seigneur de guerre Griffin est peut être la meilleure chose qui soit arrivé.
En effet les mages ont toujours gouverné de façon cruelle en opprimant le peuple. Et même entre eux tout n’est que compétition pour éliminer les plus faibles avant de prendre le pouvoir. Mais le Clan de Griffin n’est pas du tout comme ça. Il s’agit d’une famille unie très loyale, d’ailleurs au lieu de prendre le pouvoir pour lui même, le seigneur de guerre a mis une de ses sœurs sur le trône du pays !

Peut être que son retour à la politique ne sera pas si mal que ça finalement, et peut-être qu’elle pourrait enfin influencer le monde pour qu’il devienne un endroit plus juste où les gens pourraient vivre en paix … Mais avant d’arriver à cet objectif, il va falloir faire en sorte que le Clan en question reste au pouvoir et que les mages ne décident pas de reprendre en force le pays pour eux, et ça ne sera pas facile …

Vous vous doutez bien que la romance va se faire entre Griffin et Cat. C’est d’ailleurs tellement évident dés la première page du livre (3ième paragraphe !) j’ai faillit le mettre de coté.
En effet à ce moment la du livre on ne connait même pas encore le personnage principal, on ne connais pas la situation générale, ni ce que les personnages principaux font la, mais on sait déjà entre qui sera la romance grâce a une description tellement clichée dans le genre qu’elle pourrait entrer dans le dictionnaire de ce qu’est une description dans une romance xD

Mon regard tombe sur un homme et ne s’en détache plus. Il m’observe et il est difficile de ne pas lui rendre son regard. Il est frappant, d’une manière sombre et magnétique. Sa taille, ses armes et sa façon de se tenir m’indiquent que c’est un seigneur de guerre tribal. Sa carrure est puissante et masculine, sa démarche parfaitement équilibrée et fluide. Il s’avance avec l’assurance d’un prédateur, sans hâte, et pourtant on ne peut se tromper sur sa capacité à entrer dans une rage soudaine et violente. Ce n’est pas latent ou dissimulé, juste retenu.

Aux aguets, en alerte, il est conscient de tout ce qui l’entoure. De moi, en particulier.

Nos regards entrent en collision, et quelque chose en moi se fige. Ses yeux m’évoquent la colère de Poséidon, orageuse, sombre, intense. Le genre de regard qui vous attire, vous retient et pourrait ne plus jamais vous laisser partir.

Exactement le genre de passages qui me font lever les yeux au ciel.
Heureusement j’ai eu la force d’aller plus loin et je n’ai pas regretté !
Bref, dans l’ensemble cette lecture était vraiment agréable. On est sur un bon page-turner, une bonne intrigue qui donne envie d’en savoir plus, et c’est bien prenant. En plus maintenant que la partie romance est terminée, les tomes suivants devraient être moins marqués et encore mieux me plaire, du moins j’espère. J’ai espoir !



Livre reçus en partenariat avec NetgalleyFrance.
D’autres avis sur ce livre : …

4 commentaires sur “La faiseuse de rois, tome 1 : Promesse de feu de Amanda Bouchet

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :