Eric Carter, book 7: Suicide Kings de Stephen Blackmoore

Daw Books, 231 pages, 2022, Urban fantasy

Ceux qui me suivent depuis un moment savent que j’apprécie beaucoup cette série de dark urban fantasy. Ce tome n’est pas une exception, même si il est a noté que pour la première fois de la série il se termine en cliffhanger.

Dans ce tome, Eric se retrouve embarqué dans des histoires de familles. En effet il s’est fait une amie récemment, Amanda, un jeune femme d’une des plus grandes familles de mages. Celle ci est l’héritière de son père qui contrôle la section étasunienne de la famille.

Normalement Eric évite comme la peste ce genre de contact parce qu’il sait que c’est un monde sans pitié ou tout le monde cherche à assassiner tout le monde. Mais Amanda n’a pas vraiment de lien affectif avec sa famille et on ne contrôle pas ses amitiés quand elles viennent.

Eric commence à se faire un vrai nom dans la région de Los Angeles. les gens le voient comme une force avec laquelle il ne faut pas plaisanter ce qui l’arrange. Mais ça n’arrange pas ses amitiés …
En effet voila qu’on cherche à l’assassiner juste parce qu’il est ami avec Amanda. Celle ci lui explique que sa famille est victime d’une malédiction très ancienne qui empêche ses membres de se combattre directement. Mais les duels par proxi ou par champions sont autorisés.

Tout les x années la famille se réunit lors d’un grand conseil qui redéfini les pouvoirs. Et il se trouve que cette réunion exceptionnelle va avoir lieu dans les jours à venir.
Un des oncles d’Amanda a déjà prévenu qu’il souhaitait devenir l’héritier et du coup défier la jeune femme pour prendre sa place. Il va profiter de la réunion pour avoir le droit de se battre lui même, et il est extrêmement puissant. Malheureusement cette malédiction étant très ancienne, Amanda n’a pas le droit de se battre elle même, étant une femme. Elle a donc toujours besoin d’un champion. C’est dommage parce qu’elle était également très puissante.

C’est à ce moment la que les événements se rapprochent d’Eric.
Qu’il soit ami avec Amanda est vu comme une menace pour le clan de l’oncle. Ceux ci décident de tenter de se débarrasser de lui pour être sur que celle ci n’ira pas le choisir comme champion …

Evidemment ça va le mettre en colère. Qu’on ose s’en prendre à lui alors qu’il a toujours dit et prouvé qu’il refusait de s’impliquer dans la politique des mages, c’est un affront personnel. Bien évidemment aussi le fait qu’Amanda soit en danger l’aide à prendre sa décision, et il se propose donc d’être son champion pendant la semaine que durera la réunion de famille …

Vous vous doutez bien que cette sympathique réunion sera le témoin de nombreuses tentatives de meurtre, de pièges, d’enlèvements, de disparitions mystérieuses … De quoi occuper Eric et le distraire un peu pendant qu’il tente en parallèle de ses propres problèmes liés à son association avec les dieux Aztec qui l’ont ramené d’entre les morts.

La grosse surprise de ce tome a été le cliffhanger. Je ne m’y attendais vraiment pas. L’intrigue de ce tome n’est donc pas terminée et j’ai hâte de lire la suite. C’est la première fois que ça arrive depuis le début de la série. Mais je ne suis pas vraiment déçue, ça ne change rien à mon envie de lire la suite. Il faudra juste de la patience.

Les deux éléments qui pour moi font que cette série se démarque sont les dialogues et le personnage principal.
L’ensemble est toujours aussi rempli de violences, vu sous l’œil sarcastique et un peu désabusé d’Eric pour qui les problèmes des mortels sont des fois un peu insignifiants quand on a des dieux à ses trousses et qu’on a déjà vu ce qui se trouvait de l’autre coté de la mort … Eric est du genre à ne pas s’occuper de ce qui ne le regarde pas, il trace son petit bout de chemin principalement en solitaire. Mais quand on le met en colère, les choses vont mal.

Les dialogues sont ce qui rend cette série dynamique et fun à lire, je compte dedans aussi les dialogues d’introspection d’Eric. Le genre de livre très décomplexé et plein d’action qui se lit d’une traite et offre un bon dépaysement.

Une lecture très agréable !



Mon avis sur les autres tomes de la série.
Livre reçu en partenariat avec Netgalley.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :