Poison Wars, book 1: City of Lies de Sam Hawke

Tor Books, 640 pages, 2018, Fantasy

Je ne sais pas pourquoi mais quand j’ai pris ce livre à l’origine je n’étais pas vraiment convaincu qu’il pouvait me plaire. Du coup j’ai attendu pas mal d’années avant de le sortir.
Et je suis heureuse d’annoncer que j’avais tort ! Un bon mystère, des personnages attachants, une situation qui devient de plus en plus prenante au fil du récit, j’avoue que j’ai eu du mal à le lâcher avant la fin.

Jovan est l’héritier de son oncle. Les membres de leurs famille sont secrètement les maîtres des poisons / goutteurs du Chancelier du royaume. Et ça tombe bien que Jovan soit le meilleur ami de l’héritier de celui ci, Tain, car il est destiné à passer sa vie à sa coté en le protégeant de ce genre de menaces.

Alors que Jovan, sa sœur Kalina, et leur ami Tain rentrent de façon non prévue au programme en ville histoire de surprendre leurs parents, ils sont encore dans l’insouciance de la jeunesse, profitant de la vie. Mais malheureusement cette situation ne va pas durer longtemps. Quelques jours après l’oncle de Jovan et le Chancelier sont tout les deux assassinés par le poison …

Pour Jovan et sa sœur, qui vivent au milieu des poisons depuis leur enfance et qui pensaient tout en connaitre, c’est la douche froide. Une telle situation n’aurait jamais du arriver !

Alors qu’ils en sont à peine à se remettre du choc d’une telle attaque et du début de l’enquête, une autre menace arrive en force : une armée inconnue, déguisée en paysans, se mets à assiéger la ville. Et il se trouve que toutes les forces armées de la ville sont actuellement en campagne à l’autre bout du pays et que malgré de nombreux essais, on ne trouve aucun moyen de les prévenir du danger.

Tout ces facteurs combinés commencent à être troublants, sont-ils liés? Est-ce un complot brillamment orchestré ou juste un hasard? La menace est-elle intérieur ou extérieur?
Nos trois amis vont devoir à la fois remettre de l’ordre dans le gouvernement déstabilisé par la mort de ses deux plus haut membres, rempli d’autres familles avides de pouvoir qui voient d’un mauvais œil le fait de se faire diriger par des très jeunes adultes qui étaient jusqu’ici plus connus pour leurs frasques que leur puissance politique, et enquêter pour trouver le ou les coupables avant que la ville, isolée du reste du royaume, ne tombe …

Franchement ce livre partage maintenant le podium de mes meilleures découvertes de l’année en fantasy avec The Councillor. D’ailleurs je trouve qu’ils se ressemblent vraiment au niveau atmosphère et type de fantasy. Dans les deux on suit des personnages qui ne s’attendaient pas à arriver au pouvoir, tout en recherchant les coupables du meurtre de leurs prédécesseurs. Dans les deux aussi un des sujets les plus importants sont les différents peuples, leurs rapports et préjugés, souvent liés à la magie et la façon dont l’un d’entre eux à soumis de force un autre.

Les personnages sont attachants. Tain, malgré le fait qu’il soit au cœur de tout est le membre du trio le moins développé. Il est le playboy au grand cœur tout en révélant son coté sérieux au fil de l’histoire. Les autres personnages principaux sont intéressant à suivre parce qu’ils sont complémentaires. Javan est un introverti, timide, peu adepte des situations sociales, sujet aux crises d’angoisses et à la mémoire prodigieuse (il n’oublie jamais rien). Et sa sœur Kalina est l’inverse, elle souffre de faiblesse physique suite à son entrainement aux poisons qui l’ont brisé. Et pourtant elle aimerai bien être utile et du coup c’est la plus « rentre dedans » des trois, celle qui prend les décisions et qui part dans les missions les plus difficiles.

Franchement j’ai vraiment bien aimé cette situation général tendue, et ce mystère qu’il faut résoudre. Limite à chaque chapitre on commence à soupçonner une nouvelle personne pour de nouvelles raisons. En tout cas le titre est vraiment bien représentatif de l’ensemble, et le lecteur va de découverte en découverte jusqu’au grand final.

J’ai trouvé l’ensemble vraiment bien rythmé. Car malgré le fait qu’on soit sur une enquête et un livre centré sur le coté politique de la chose, l’ensemble ne manque pas d’action pour autant. L’intrigue n’est pas linéaire et arrive à surprendre.

Au final j’ai vraiment été prise dans l’aventure et je ne suis pas du tout ennuyée. On peut dire que l’ensemble a été une très belle découverte et que je lirai la suite avec plaisir !


6 commentaires sur “Poison Wars, book 1: City of Lies de Sam Hawke

Ajouter un commentaire

    1. Je ne sais pas du tout, je ne l’ai pas vu passer en tout cas dans les trucs signés pour l’instant.
      J’espère ceci dit, c’est très accessible et prenant, ça pourrait tout à fait plaire. La série n’est pas terminée en VO encore, donc peut être que si un éditeur est intéressé il attend de voir ou ça va mener sur le plus long terme !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :