Rouge toxic de Morgane Caussarieu

Année de sortie : 2018
Éditeur : ActuSF
Nombre de pages : 352
Genre : Urban fantasy, YA
Mon avis
Cette lecture a été un échec. C’est bien malheureux vu que j’aimerais découvrir de l’UF française qui me plait. Mais il était vraiment trop marqué adolescent de par son cadre et ses personnages, et il n’a pas réussi à m’apporter un sentiment de nouveauté dans le genre.
 
Ce livre est sorti dans la collection YA de d’ActuSF. 
Faruk est un vampire qui tente de subsister en solitaire, tout en considérant les humains comme plus que juste des sacs de sang. Uune attitude étrange pour un des siens, rare.

Le voici devoir accepter une mission qui a pour but de protéger une jeune femme, Barbie. Celle ci est étudiante dans un lycée, Faruk ne sait pas du tout sur quoi il va tomber, et en plus il va devoir se faire passer pour un lycéen pour l’approcher …

Peut être que cet échec est en parti du au résumé et de la couverture, qui m’ont donné une attente qui n’a pas été atteinte par le livre. Ils laissaient à entendre que Barbie était toxique. Je m’imaginais donc une ado vraiment rebelle, limite un personnage pire moralement que celui du vampire, qui lui en ferait voir de toutes les couleurs. Je m’attendais à du cynisme, peut être un peu d’humour noir.

Mais en fait pas du tout, j’étais vraiment très loin de la réalité. Barbie est en fait une ado tout à fait typique, et en dehors du fait qu’elle a toujours été protégée elle n’a absolument rien qui la distingue des autres ado du même genre qui ont pullulé dans tout les twilight-like quand c’était la grande époque. Elle m’a ennuyé au possible. Je n’ai rien trouvé en elle qui me donne envie de l’apprécier ou de compatir à sa situation.

(elle est vraiment toxique sinon, mais dans un autre sens du terme. C’était un jeu de mot dans le résumé)

J’ai pris une douche froide. Je sais que le coté ado, lycée, petites jalousies et guéguerres, … est vraiment un sujet que je n’aime pas dans les romans. Mais je m’imaginais que vu que ce roman avait été qualifié d’anti-twilight, il allait peut être changer ma vision des choses en apportant un élément nouveau qui me ferait passer outre cette sensation.
Mais en fait non, pas du tout. De toute façon il ne m’a rien apporté de particulièrement nouveau. 

(mais je précise je suis une grande lectrice d’UF. J’ai lu tellement de livres de ce genre que je ne les compte plus, ça joue surement. Une personne plus nouvelle dans le genre trouvera peut être plus son plaisir).  

Faruk de son coté m’a un peu plus intéressé. Même si j’avoue qu’à certains moments vers la fin j’ai eu du mal à vraiment comprendre ses décisions qui vont à l’encontre de ce qu’était son personnage avant, il dans son ensemble reste agréable à suivre, un peu chaotique et dérangé, comme je les aime mes vampires.
En fait je n’ai continué et terminé ce livre que parce que je voulais voir l’évolution de ce personnage la.

Quand à l’intrigue principale, la encore pas vraiment de révélation de mon coté. Je l’ai trouvé très classique. Les retournements de situation ne m’ont pas vraiment étonné, le coté scientifique de la recherche est un coté qu’on a déjà vu dans de nombreux autres livres. Je n’ai pas eu l’impression de faire une découverte en gros.

Du coup on arrive à un ensemble très mitigé. J’ai terminé le livre mais je ne l’ai pas vraiment apprécié. Je me suis ennuyée et le ton était vraiment trop ado pour moi. 

4 commentaires sur “Rouge toxic de Morgane Caussarieu

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :