The Dresden Files, book 11 : Turn Coat de Jim Butcher


Orbit, 2011, 528 pages, Urban fantasy

Avec la venue prochaine de la suite de la série, 5 ans après la sortie du T15, j’ai décidé de relire une partie de la série (les 5 derniers tomes sortis) histoire de me remettre dans le bain.

Je commence donc avec ce tome 11, qui a vraiment été une réussite !

Dans ce tome Dresden recueille Morgan, son ancien gardien des premiers tomes. Celui ci est accusé par le conseille des mages d’avoir assassiné un de leurs leaders car on l’a trouvé sur la scène de crime avec l’arme du crime dans les mains.
Mais celui ci affirme qu’il est innocent, qu’il c’est réveillé sur place sans le moindre souvenir de comment il est arrivé la bas, alors qu’il c’était endormi dans son lit la veille au soir.

Et même si Dresden déteste Morgan, après tout c’est l’homme qui lui donne tout ses cauchemars, l’exécuteur en chef du conseil des mages, l’homme sans pitié qui vivait pour sa fonction et pour le conseil, il sait qu’il n’a pas pu assassiner quelqu’un.
C’est un homme trop intégré, trop fidèle au conseil et sans vie à coté. Penser qu’il ai pu enfreindre les règles alors qu’il vivait pour les faire appliquer lui semble absurde.

Du coup il décide d’enquêter sur les circonstances du meurtre pour tenter de trouver le vrai coupable.

Il semble qu’il y ai un traître dans le conseil, ou proche de celui ci, quelqu’un assez puissant pour parvenir à entrer chez Morgan sans se faire repérer par les barrières de protections (donc un mage), l’enlever et le déposer sur la scène de crime.
Surtout que toute cette affaire fait entrer le chaos dans le conseil, donc c’est forcement l’oeuvre d’une personne qui cherche à déstabiliser le pouvoir des mages. Mais au profil de qui? Mystère pour l’instant.

J’ai bien aimé cette lecture.
Je ne me souvenais plus du tout des tenants et des aboutissants de l’intrigue même si je me souvenais vaguement d’un truc avec Morgan et d’un détail important de la fin qui sera utile pour la suite de la série (chut, pas de spoil!)

Comme d’habitude dans cette série l’ensemble est bien chargé en événements, en action et en mystère. Dresden prend cher, ainsi que ses amis.
Ce tome est important pour la suite de la série car c’est vraiment le premier tome ou on sen rend compte à quel point Dresden est passé de petit mage inconnu à « puissance à respecter dans la région ». Finalement tout le monde le connait et sait qu’il faut tenir compte de sa présence.

Comme avant, dans mes souvenirs, ma lecture a été rapide (pour un tome qui fait + de 500 pages) et est passé toute seule. Vraiment une réussite, je comprend l’intérêt de cette série et pourquoi je l’appréciais tant lors de ma première lecture !

3 commentaires sur “The Dresden Files, book 11 : Turn Coat de Jim Butcher

Ajouter un commentaire

    1. Oui c’est dommage qu’il n’ai pas trouvé son public !

      Le niveau est moyen je dirais, pas dans les plus facile mais rien à voir avec les plus difficiles.
      Ce sont des page turner donc ça se lit vraiment tout seul en général.
      Après c’est toujours plus facile de continuer une série qu’on a commencé en VF, on connait les personnages et le background et on a déjà une bonne image de l’ensemble.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :