Hidden Legacy / Dynasties, book 5: Emerald Blaze de Ilona Andrews

Avon Books, 391 pages, 2020, Urban fantasy

Un très bon tome, je l’ai dévoré. Comme d’habitude avec les livres de ces auteurs, l’ensemble est fluide, très addictif et se lit bien. Les personnages continuent à évoluer et à se développer et le monde devient vraiment conséquent.

Catalina Baylor est devenu la tête de sa maison (le chef de clan si on veut), qui sont une entreprise de détectives privés. Dans ce tome elle doit enquêter sur la mort d’un père de famille pour le compte de son père (le grand père) qui veut sa vengeance.

Celui ci était impliqué dans un projet de réhabilitation d’une zone inondée il y a des années à cause d’un politicien qui voulait faire une grand coup en construisant un métro. Ça a échoué et à cause de ça la zone entière c’est enfoncé dans le sol et la nappe phréatique est remonté à la surface. Depuis la zone est donc devenu un marrai, et pendant longtemps a été utilisé décharge d’objets magiques. Mais le quartier est très bien placé vis à vis de la ville. Du coup la mairie actuelle voudrait bien le récupérer pour le faire prospérer.

Ils ont donc lancé un appel d’offre que 5 « prime » (en gros des utilisateurs magique du niveau supérieur) ont remporté. La victime était l’un d’entre eux. Leurs pouvoirs respectifs se combinent bien pour agir au plus vite sur la zone (un contrôle l’eau, un autre peut animer des créatures mécaniques pour aller récupérer les déchets dangereux …)

Le contrat qu’ils ont signé était tellement lucratif qu’il avait pour clause que si l’un d’eux devait mourir ou être incapacité, une enquête sérieuse devait obligatoirement être lancée. La il s’agit clairement d’un meurtre. L’homme a été retrouvé dans une partie isolée de la zone en question, pendu étranglé par un câble autour de son cou, à une 20ène de mètres du sol, avec les pieds brûlés.

Il faut savoir que dans le monde de l’intrigue  les mages sont exclu de la justice des humains normaux. Les histoires entre familles/clans ne sont réglés qu’entre familles/clans. Du coup si une investigation n’est pas lancé de façon privée (si la famille s’en fou par exemple), personne ne résout le crime. Evidemment tout n’est pas « sans foi ni loi » car les familles ont leur image à préserver. Et peuvent perdre gros niveau réputation si les gens savent qu’elles traitent mal leurs membres.

Bref, Catalina va devoir entrer dans la vie de 5 grand clans influents, sachant que c’est forcement un membre de l’un d’eux qui a tué. La victime n’avait pas de vie en dehors du projet et de toute façon personne d’extérieur n’aurais pu accéder au site qui était bien sécurisé.

Au niveau des personnages depuis le tome précédent Nevada qu’on suivait depuis le premier tome à laissé la place à sa sœur Catalina comme chef de la famille. Il faut savoir que le don de Catalina est mental, elle est ce qui se fait appeler un sirène. En gros elle peut influencer l’esprit des gens pour qu’ils l’aiment. C’est un pouvoir très dangereux, car rares sont ceux influencés qui en sortent indemnes sur le long terme. L’influence les oblige à être obsédés par Catalina et en plus vivre que pour elle. C’est dangereux pour Catalina aussi, car les personnes influencée perdent toutes restrictions et n’écoutent plus du tout la jeune femme, ils veulent juste avoir ce qu’ils désirent. Et ils sont prêts à tout pour l’avoir.

Du coup elle a apprit à ne pas faire sortir son pouvoir. Mais elle peut l’utiliser à très petite dose pour influencer un interrogatoire par exemple en donnant l’impression à la personne interrogée qu’elle l’apprécie.
En fait les seuls personnes immunisés par son pouvoir sont sa famille parce qu’ils l’aiment déjà sans, et Alessandro Sagredo qui est un prime Antistasi. Antistasi signifie que son pouvoir est justement d’annuler les pouvoirs des autres. Alessandro a rencontré Catalina pour la première fois lors de son épreuve pour prouver qu’elle était bien un prime (seul un prime peut devenir un chef de maison).

Ensuite ils s’étaient recroisés il y a quelques années dans le premier tome, et Catalina avait apprit à ne pas se fier au jeune homme qui était obsédé par un homme qui a tué son père et qui est prêt à tout pour avoir sa revanche. Pour ça il est lui même devenu un tueur sous le pseudonyme de l’Artisan. Il se trouve que le père de la victime a engagé Alessandro pour tuer la personne qui a assassiné son fils. Etant dépositaire maintenant de sa part dans le contrat des 5, il exige que Catalina travaille avec lui.

En fouillant le lieu du crime, Catalina a une très drôle d’impression. Elle a l’impression d’être entouré d’une multitude d’esprits, alors que la zone est censé être vide … Quelle créature peut donc infester ce marais rempli de « mines » magiques très dangereuses?

L’affaire se complique quand Catalina fini par comprendre que dans l’affaire en question est impliqué le tueur du père d’Alessandro … Résultat celui ci ne va pas gentiment attendre qu’elle mène l’enquête. Mais a sa grande surprise le nouvel Alessandro semble vraiment être différent de celui qu’elle a rencontré avant !

Vous l’aurez compris cette intrigue qui se dessine est assez complexe, non seulement car elle implique pas mal de monde très hauts placés, très riches, mais aussi parce qu’on a vraiment l’impression que la zone à réhabiliter est un monde à part qu’on ne comprend pas vraiment avec cette magie qu’on a laissé à macérer pendant des décennie sans la contrôler. L’ambiance fait presque post-apocalyptique. En tout cas c’était très mystérieux.

Les quatre autres primes impliqués avaient tous un mobile. Tous ont aussi une famille nombreuse, dangereuse et puissante derrière eux. Catalina et Alessandro vont devoir naviguer tout doucement, tout en diplomatie, pour tenter de faire en sorte d’avoir leurs réponses sans se les mettre à dos.

J’ai vraiment aimé le fait que cette intrigue soit différente dans le sens ou elle a un coté technologique aussi, vu qu’on parle d’AI. J’ai vraiment été surprise de retrouve un thème si science-fiction dans cette série, même si il est traité comme de la magie. C’était sacrément original.

Franchement une super lecture dans son genre. J’adore toujours autant la famille Baylor, avec les différentes personnalités de ses membres. J’ai aussi adoré la nouvelle dynamique entre Catalina et Alessendro.

De toute façon cette série c’est simple. Si vous en êtes à ce point la, c’est que vous aimez les différents personnages qu’on retrouve, leur liens et le type d’intrigue. Et la formule fonctionne à merveille à chaque fois. Pas de baisse de régime dans ce tome, c’est certain !

2 commentaires sur “Hidden Legacy / Dynasties, book 5: Emerald Blaze de Ilona Andrews

Ajouter un commentaire

  1. Oh, j’avais pas percuté qu’il y avait de nouveau un saut dans le temps avec ce tome. Il attend sagement dans ma liseuse, je l’ai pris sans me poser de questions parce que Andrews, je n’ai même pas lu la 4e de couv ^^ J’achète vraiment les yeux fermés leurs romans. J’ai hâte de voir ça en tout cas, il sera rapidement lu.

    Aimé par 1 personne

    1. Ouii !! Il ne se déroule pas directement après la fin du précédent, en effet. Je ne sais plus exactement combien de temps se sont déroulé entre les deux mais au moins un an ça c’est sur.
      Je les achète aussi sans rien en lire, les yeux fermés xD
      Hâte de lire ton avis 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :