Dog Days, book 3: Unleashed de John Levitt

Ace Books, 304 pages, 2009, Urban fantasy

J’avoue que je suis déçue du développement de cette série. J’avais bien aimé le premier et son personnage, mais depuis je trouve que chaque tome est moins intéressant que le précédent. C’est d’ailleurs pour ça que je n’ai pas chroniqué le second, il m’avait un peu déçu en comparaison du premier. Celui ci ne fait que confirmer la règle.

En plus ce livre passait juste après Le fléau des rois, une très bonne lecture qui avait su vraiment attirer mon attention et qui demandait une lecture active et concentrée pour suivre. Du coup je pense que ça a amplifié le sentiment de mollesse de celle ci en comparaison.

J’aime toujours bien le personnage principal, ça ça n’a pas changé depuis le premier tome et heureusement ça sauve un peu les meubles. C’est vrai qu’il y a aussi le fait que celui ci n’évolue pas d’un iota depuis le début de la série qui doit participer au fait que je m’en lasse. Et l’intrigue m’a laissé de coté pendant toute la première moitié du tome. Je crois que c’est en partie du au fait que cette intrigue n’est que la « suite » de la précédente. En gros elle n’apporte rien de neuf.

Pour expliquer : suite au mystère du tome précédent, le héros avait fait une invocation avec d’autres mages pour essayer de créer un ifrit. Les Ifrits dans ce monde sont la manifestation de la magie d’une personne sous la forme d’animaux, si celle ci a du Talent (la magie) en excès. Ce sont des formes spontanées de magie qui arrivent rarement et sont en général célébrées par tout ceux chez qui elles arrivent car l’ifrit (le familier si on veut) stabilise la magie de son maître et devient l’un de ses plus précieux alliés.
Les mages que le héros a aidé (contraint et forcé) ont essayé de créer un ifrit artificiel.

Mais le rituel a échoué et ce qui en est sorti est un monstre affamé. Depuis la bête se cache et terrorise la ville. L’intrigue commence donc par le héros et ses alliés (pas ceux qui ont fait le rituel, les vrai alliés) qui traquent sans relâche le monstre depuis des mois.

Mais voila que les mages du rituel reprennent contact avec le héros pour lui dire qu’il se passe des drôles de trucs à l’endroit du rituel et que d’autres « formes de vie magiques » se sont surement échappées aussi. Arrivé sur place le héros découvre un vortex de pouvoir qui s’auto alimente et qui est très dangereux. Aidé de ses alliés ils vont devoir trouver le moyen de fermer le vortex et de retrouver les créatures inconnues qui s’y sont échappé.

Bref, voila, tout ce qui se passe est la traque des monstres. Et la ou j’en suis ça n’est pour l’instant que du « ho le voici … ha il nous a massacré , enfuyons nous … il faut continuer à le chercher … ouf il a faillit nous avoir encore … » En gros pendant la moitié du livre on tourne en rond sans le moindre élément nouveau.
Ça me lasse un peu.

Bon heureusement la seconde moitié était un peu plus active et apportait de nouveaux matériaux à l’ensemble. Mais j’avoue que j’ai faillit le lâcher avant, ce qui est dommage.

J’en ressort peu satisfaite. Je lirais le suivant vu qu’il s’agit du dernier et aussi parce que la seconde moitié de ce tome était correcte et que j’apprécie toujours le personnage principal. Mais d’un coté je suis contente que la série ne soit pas plus longue, parce que je ne sais pas si j’aurais eu le courage d’aller plus loin.




Mon avis sur les autres tomes de la série : ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :