Chasseuse de vampires, book 13 : Archangel’s Sun de Nalini Singh

Berkley Books, 368 pages, 2020, romance paranormale

Voila un tome que je n’attendais pas, étant donné que l’intrigue principale de la série c’est terminée dans le tome précédent. Mais je ne peux pas dire que ça me déçoive ou que je trouve qu’il soit de trop. Encore une fois l’autrice nous délivre un tome tout à fait dans l’esprit de la série, très sympa à lire et touchant.

L’intrigue principale de la série c’est donc terminée dans le tome précédent. Dans ce tome ci on voit donc ce qui se passe après, et comment le monde gère la suite de la grosse guerre très meurtrière qui a eu lieu et qui a impliqué le monde entier.

Pour une fois le personnage principal n’est pas directement lié avec Raphael et Elena les personnages principaux de l’intrigue précédente. On suit d’un coté Titus l’archange en charge de l’Afrique, et de l’autre Sharine, la mère d’Illium, la fameuse artiste surnommée « Hummingbird » (en VO, je ne souviens plus son nom en VF)

Du coup on n’est pas sur des personnages plus jeunes comme dans les tomes précédents. La mère d’Ilium est déjà une « ancienne », elle a pratiquement élevé Raphael le personnage principal de la série alors qu’il a plus de 2 millénaires. C’est rare les séries de ce genre ou on suit les parents des personnages principaux

Ce n’est pas un tome bouleversant le monde que le précédent, ou avec beaucoup d’action. Mais l’ensemble avance toujours un peu et les personnages sont très agréable à suivre donc c’était top, ce dont j’avais besoin je pense.

Dans ce tome Titus, l’archange en charge de l’Afrique a du mal à contenir la menace des « reborn » les créatures mort-vivantes qu’a créé l’archange de Chine pour tenter de contrôler le monde.
La menace est particulièrement dure chez lui, car l’Archange avec qui il se partageait le continent avant, Charisemnon, surnommé l’Archange des maladies à cause de ses recherches sur la question, était l’allié de la Chine. Celui ci a été tué pendant la guerre mais ça ne l’a pas empêché d’avoir le temps de modifier les créatures initiales pour les transformer en prédateurs patients, intelligents et capable de s’adapter.

Le continent entier est dévasté et la contagion se repend à grande vitesse.
Chaque archange envoie en aide les troupes qu’il peut se permettre. Malheureusement tout le monde a été touché donc il a peu de soutient. Raphael, qui est le personnage principal de la série, l’Archange de New York, décide de lui envoyer en soutient Sharine.

Sharine est surnommé le Hummingbird (Colibris?) et est l’une des artistes les plus connue du monde angélique. Elle vit sa vie en dehors des courts habituelles, toujours indépendante. On dit qu’elle est aimée de tous grâce à son tempérament calme, doux, et le fait qu’elle est fracturée, plus vraiment elle même depuis des millénaires suite à des événements qu’elle a subit.

Sharine est une ancienne. Elle est plus âgée que la plupart des archanges en place actuellement. D’ailleurs elle les a tous plus ou moins vu grandir au fil du temps vu qu’elle vivait dans le havre, l’endroit neutre ou les anges se réunissent pour élever leurs jeunes enfants (car il y en a très peu). Du fait de sa personnalité fracturée elle n’est pas du tout puissante. Elle est même réputée pour être l’ange la plus fragile qu’il soit. En gros tout le monde a plus peur de la casser encore plus.

Résultat Titus n’est pas enchanté de sa venue. Pour lui elle ne sera qu’un fardeau supplémentaire. En temps de paix il aurait été honoré de sa présence et l’aurait accueilli avec plaisir, mais en ce moment tout le monde est épuisé du travail énorme à fournir pour éliminer les nouveaux reborn et donc personne n’a le temps de la materner.

Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que la guerre a eu un effet fort sur Sharine. Depuis quelques temps elle commence à reprendre ses esprits. D’ailleurs elle fini par en avoir marre qu’on la considère toujours avec des pincettes comme une enfant peureuse, et que personne ne lui donne sa chance.
Son affectation à Titus va lui permettre de sortir un peu de sa coquille et de prouver à tout le monde qu’elle aussi peut être utile, et qu’elle n’est plus la créature éthérée que tout le monde connaissait …

Voila pour l’intrigue. Ce tome était vraiment très sympa, comme toujours avec cette autrice.

En lisant ce tome j’ai un peu compris pourquoi les livres de Nalini Singh, malgré la présence forte d’une romance, me plaisent toujours autant.
C’est parce que ce n’est jamais vulgaire, jamais exagéré. On est toujours sur la rencontre de deux personnes qui apprennent à se connaitre et se rendent compte progressivement de la valeur de l’autre. Ce n’est pas juste physique, et en général ce coté la arrive tard dans la relation, c’est aussi et surtout une belle amitié et une évolution des deux personnages vers le futur cote à cote. Et du coup c’est toujours présenté de façon positive, sans les défauts qui des fois rendent la romance en littérature mauvaise (pour moi – relations abusives, excès, vulgarité, gnangnanteries sentimentales sur des pages et des pages ou amour ultime au premier regard …).

Bref, une belle réussite mais pas un tome majeur de la série. En gros on reprend doucement après la folie du tome précédent on remet l’univers en place pour avancer à nouveau. Une bonne petite lecture qui m’a fait passé un bon moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :