Hellequin Chronicles, book 6: Promise of Wrath de Steve McHugh

47North, 547 pages, 2016, Urban fantasy

Cette série est vraiment excellente !
Quels découvertes dans ce tome !! Il faut dire on est sur l’avant dernier, du coup les révélations s’enchaînent.

Alors pour résumer vraiment rapidement :
Notre héros, Nate, se fait attaquer par le traître du tome précédent. Alors qu’il est en train d’étouffer sous les décombres d’un bâtiment que celui ci a fait effondrer sur sa tête, il se fait sauver la vie par son Némésis, un de ses anciens amis de jeunesse. Alors qu’ils se remettent de leur aventure en essayant de discuter avec des alliés car une menace semble pointer son nez à Londres, quelqu’un les envoie tous en douce dans un autre monde à l’aide d’un artefact magique.

Car oui ici on est dans un multivers, en fait il y a dedans tout les mondes des différentes mythologie, de celui de l’Yggdrasil de la mythologie nordique à Avalon, en passant par plein d’autres plus bizarres les uns que les autres. Chaque monde est relié par des portails magiques s’activant de façon unique suivant le monde.

Nos personnages se retrouvent donc dans l’ancien monde des Nains. Mais ceux ci ont disparu depuis des milliers d’années, et les liens pour aller dans leur ancien monde sont censé avoir été perdus au fil du temps. Maintenant d’autres être inconnus se sont approprié la zone …

Qui a bien pu les envoyer la? Et dans quel but? Qui sont ses créatures qui rodent? Qui peut bien avoir gardé un moyen d’atteindre ce monde depuis si longtemps et ne jamais en avoir parlé? Cette personne est-elle responsable aussi de la disparition des Nains? Comment survivre et trouver une sortie?

C’est ainsi que perdu à des années lumières de la terre, nos deux anciens amis devenus ennemis vont pouvoir essayer de comprendre ce qui a pu les séparer au fil des années. Et cette conversation tellement attendu va faire tomber un certain nombre de voiles pour Nate sur ce qui c’est vraiment passé avec Arthur il y a un millier d’années…

Evidemment je ne peux pas tout vous expliquer ici, c’est un résumé très grossier.
Pour tout dire j’anticipais ce changement. Au fil des tomes précédents on sentait bien qu’il y avait quelque chose d’autre par derrière et que tout n’avait pas été dit. Mais je ne m’attendais pas a un changement si radical ceci dit, du coup les révélations ont quand même su me surprendre. Je trouve que l’auteur a vraiment réussi à faire monter la tension et la sauce tout au long des tomes précédent. C’est d’ailleurs un des points les plus intéressants de la série pour moi.

Bref, un tome excellent qui dévoile plein de mystères et qui fait vraiment avancer l’intrigue principale. Comme toujours j’ai trouvé le rythme équilibré. On ne peux pas dire qu’on est sur un livre d’action, même si il y en a pas mal.

Au final je dirais que cette série se révèle être celle qui m’enthousiasme le plus de toutes celles du genre que j’ai commencé récemment. Même depuis quelques années en fait. J’apprécie le genre comme lecture entre deux, mais souvent les séries ont du mal à faire vraiment tenir sur le long terme. Celle ci y réussi parfaitement !
J’ai vraiment hâte de lire la suite et fin ^^ (mais je vais suivre l’ordre indiqué et donc lire le spin off avant !)

2 commentaires sur “Hellequin Chronicles, book 6: Promise of Wrath de Steve McHugh

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :