Les Experts récupérateurs, tome 1 : Les Disparus de Kristine Kathryn Rusch

Bragelonne, 347 pages, 2008, science-fiction

Une lecture intrigante et originale dans son thème. L’univers me donne envie d’en savoir plus.

Ce tome ci sert surtout à donner le contexte de la série. On y découvre les limitations de ce monde nouveau où les humains doivent faire avec leurs voisins extraterrestres aux règles de vies différentes.

Dans ce monde les humains sont donc en liens avec divers races extraterrestres. Dans ce premier tome on en rencontre trois majeures qui sont importantes dans l’intrigue, et une autre juste en passant.
Pour vivre en paix les humains ont du accepter de se soumettre aux lois interraciales car évidemment chaque race a ça façon de faire, ses règles. Ces règles restent toujours longtemps un mystère pour les humains jusqu’à ce que la jurisprudence soit faite et que les suivants soient averti du danger. Mais il y a toujours le problème de la ou des premières personnes a avoir fait l’erreur, ce qui peut entraîner des situations très injustes.
C’est le sujet principal de ce premier tome d’introduction.

Un nouveau commerce à fait son apparition : des sociétés pour faire « disparaître » les humains qui ont des soucis avec les extraterrestres, en leur fournissant une nouvelle identité, un nouvel avenir. Evidemment elles ne sont pas franchement légales, mais les autorités ne font pas grand chose pour les poursuivre.

Le héros de ce tome Miles Flint n’a rien à voir avec tout ça au départ. Il est juste inspecteur, tout frai promu. Quand plusieurs cas concernant des personnes à l’identité faussée apparaissent quasiment en même temps, ou dans des circonstances similaires, il n’en faut pas plus pour apporter le chaos dans la vie bien structurée du dôme lunaire où il travaille.

Au cours de ce tome Miles (et le lecteur du coup) est amené à se poser plein de questions. Ce questionnement est bien sur lié au thème principal. Par exemple : est-il moral de donner un enfant à un extraterrestre sachant que son esprit va être détruit dans la manœuvre alors que le seul coupable est l’un des parents? Est-ce moral de livrer des humains qui ont juste aidé une amie à s’enfuir à une justice qui va les tuer de façon horrible pour faire un exemple?

Sa partenaire, une inspectrice bien plus expérimentée connait la chanson. Elle refuse d’aller voir les enfants, ou de s’occuper de leur cas, sachant qu’elle ne pourra rien faire si ce n’est pleurer après. Elle c’est endurcie avec les années.
Miles n’en est pas encore la, et c’est un battant. Il cherche des solutions, des points juridiques pour essayer de contourner les règles. Il appuie sur des détails, ils se démène ….

Mais y a-t-il vraiment une solution? La paix entre les différentes races n’est pas stable et peut-il risquer une guerre juste pour quelques personnes données en pâture, même si c’est fondamentalement injuste? Et puis d’ailleurs, dans son grand chagrin et sa colère face à la situation, Miles commence à se demander pourquoi il y tant d’affaires en même temps concernant ces personnes qui veulent disparaître, alors qu’il ne savait même pas que le problème existait avant …

J’ai vraiment apprécié l’évolution du personnage principal. Au début il n’est pas très sur de lui, il hésite, il se reporte toujours sur sa partenaire. Mais il fini par se rendre compte que si il veut que les choses changent il devra faire l’effort lui même, parce que personne d’autre ne semble motivé à le faire.

Comme vous avez du le remarquer, j’ai particulièrement été intéressée par les questions de ce tome et le coté moralité. En plus on est totalement dans un livre policier-enquête qui est une sous genre de la SF que j’apprécie particulièrement en temps normal.

C’est vrai que si on devait trouver un défaut, il serait facile de pointer le coté un peu trop caricatural de certaines races, et de leurs relations avec les humains qui sont présentées de façon très procédurales et avec peu de nuances. Après c’est un premier tome, et ici le but n’est pas de plonger dans un coté de façon précise, mais plus de nous donner une image globale sur plein de peuples différents et donc de problèmes différents qui peuvent survenir.

Je pense que si les tomes suivants rentrent un peu plus dans le détails, et nous font mieux découvrir ce monde, cette série pourrait devenir un bon compagnon pour quelques années vu le nombre de tomes sortis.



Ce livre entre dans le challenge Summer Star Wars IX

Ce livre entre dans le challenge S4F3

6 commentaires sur “Les Experts récupérateurs, tome 1 : Les Disparus de Kristine Kathryn Rusch

Ajouter un commentaire

  1. J’avais bien aimé les 2 tomes traduits, malheureusement encore une série dont les suites n’ont pas été publiées en France. Si tu lis les 3 et suivants en anglais je suis intéressé pour savoir si c’est compréhensible pour quelqu’un qui a un niveau moyen. Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Seuls les deux premiers ont été traduits malheureusement.
      Après ce sont des enquêtes, donc on peut quand même lire les deux premiers sans être trop frustrés si ça continue sur ce schéma la.
      Je te confirmerais ça quand j’aurais lu le second de toute façon.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :