Death Before Dragons, book 1: Sinister Magic de Lindsay Buroker

Auto-édité, 250 pages, 2020, Urban fantasy

J’ai bien apprécié, ça se lit tout seul et c’est très fluide. Comme lecture d’entre deux c’était vraiment le livre parfait.

On suit Val Thorvald, une demi elfe qui a été élevé par sa mère humaine et n’a jamais connu son père. Les surnaturels de ce monde, comme le père de Val, viennent d’autres mondes, type multivers. Ceux ci sont très nombreux et variés et chaque race est la principale quelque part. Avec le temps, la population globale c’est mélangé et on trouve de tout un peu partout.

Officiellement pour les gouvernement, les surnaturels n’existent pas. Mais tout le monde sait que c’est un mensonge, de toute façon on en voit trop de partout avec le développement d’internet et de la télévision pour que la mascarade puisse encore continuer longtemps.

Ancienne soldat, Val travaille actuellement comme contractuelle dans une branche un peu différente mais toujours pour l’armée : elle est chargée de missions pour éliminer les surnaturels qui menacent la vie humaine. En gros elle est une Marshall mais sans en avoir le titre.
Pour les surnaturels par de procès, pas de prison, c’est la peine de mort si ils s’attaquent aux humains. Val est du genre consciencieuse, elle n’accepte jamais de mission si on ne lui fourni pas les preuves que la créature est réellement coupable.

On commence le tome quand Val est à la poursuite de 3 petits dragons (appelés de Wyverns par les humains pour les distinguer des grands dragons) qui ont tué des humains dans un parc naturel quelques jours auparavant.

Mais quelle est sa surprise alors qu’elle approche de l’antre des dragons de se voir piquer sa cible par un grand Dragon noir. Normalement ceux ci, qui dirigent l’ensemble des mondes, ne viennent pas sur Terre, ils sont trop occupés ailleurs. Ils considèrent la Terre comme étant un peu les égouts parmi tout les mondes car elle ne possède pas ou très peu de magie. Aucun d’entre eux ne serait volontaire pour y mette les pieds.

Celui ci annonce être un représentant du grand conseil des Dragons chargé de ramener dans leur mondes les criminels qui se sont exilés sur Terre. Parce que oui, le fait que les grands Dragons ne mettent pas les pieds ici a fini par se savoir. Du coup quand un surnaturel d’un monde est recherché par la justice des dragons, il a tendance à se réfugier sur Terre.

En gros la Terre a fini par n’est peuplé principalement que des surnaturels qui ont commis des crimes et qui sont recherchés ailleurs – mais pas que, bien sur, car ceux ci ont eu une descendance qui est resté sur place au fil des générations. Et ce Dragon a pour mission de capturer tout les criminels qui ont échappé à la justice et les renvoyer dans leur monde.

Mais si ça pourrait être bien, vu comme ça, le problème c’est que le dragon ne connait pas du tout les règles des humains. D’ailleurs pour lui les humains ne valent rien car ils n’ont aucun pouvoir magique. Donc si il en tue certains pour accomplir sa mission, ce n’est pas bien grave.

Sa venu est donc très compliquée. En plus il est très têtu et arrogant, pour lui les Dragons gouvernent tout les mondes, celui ci compris. Que les humains le sachent ou pas, il s’en fou.
Et il ne faudrait pas trop l’énerver non plus, car si il rapporte chez lui que les humains n’écoutent pas les Dragons, ceux ci pourrait décider de venir en nombre pour mettre à jour leur domination sur Terre ce qui pourrait être catastrophique.

Mais Val est payée pour éliminer ces petits dragons, elle n’a pas l’intention de laisser passer l’affaire, car c’est son gagne pain. Elle fait diversion et profite du fait que le grand Dragon soit allé voir ailleurs pour éliminer ses cibles. Bien entendu celui ci n’est vraiment pas content de s’être fait avoir et Val doit utiliser toute sa ruse pour arriver à s’enfuir sans se faire prendre par celui ci.

C’est donc dans ce contexte compliqué qu’une fois rentrée Val découvre que sa chef dans l’armée a été empoisonnée de façon magique. Elle va devoir trouver qui est le coupable, sans se faire attraper par le Dragon qui rode toujours pas très loin …

Contrairement aux autres séries de l’autrice que j’ai en cours, celle ci avait moins sa « marque » de fabrique. Pas de groupes d’aventuriers avec plein de personnalités différentes qui vont devoir travailler ensemble. On est vraiment sur de l’urban fantasy traditionnelle avec un personnage principal, écrit à la première personne. L’ensemble est un vrai page-turner qui marche très bien.

Dans ce tome on est vraiment sur de la mise en place de l’univers et des personnages. Il y a donc peu d’approfondissements. Il y a quelques pistes qui sont lancées mais il faudra surement attendre les tomes suivant pour voir ou ça peut mener.

Pour tout dire je n’ai tellement jamais regardé le nombre de pages durant ma lecture, car j’étais vraiment prise dedans, que j’ai été étonnée quand j’ai découvert que l’ensemble ne faisait que 250 pages. Vu les différents retournements de situations et la complexité de l’ensemble, j’aurais juré que c’était bien plus long. Du coup pour une fois je peux dire que ce n’était pas un défaut.

J’ai bien apprécié l’ensemble. Pour l’instant cet univers, si il reste très classique malgré le coté multivers, a son propre charme et j’ai bien envie d’en savoir plus …

2 commentaires sur “Death Before Dragons, book 1: Sinister Magic de Lindsay Buroker

Ajouter un commentaire

    1. C’est la 4ième série que je lis d’elle ^^
      Une que j’ai terminé, et 3 avec celle ci en cours 🙂
      Elle écrit dans tout les genres de l’imaginaire et c’est toujours très fun et sympa

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :