Terminus de Tom Sweterlitsch

Albin Michel Imaginaire, 440 pages, 2019, Science-fiction

Cette chronique est difficile à faire pour moi.

D’un point de vue général j’ai bien aimé ce livre, je voulais vraiment savoir la suite et je l’ai lu sans problème. Mais on n’était clairement pas dans ce que j’aime lire en général du coup le roman partait quand même avec un handicap et mon coté rationnel a été mis à mal. Il y a des passages qui m’ont énervé parce que je ne les trouvais pas logique sur le moment par exemple. Par contre j’ai bien apprécié malgré tout le fait qu’on ai toutes les réponses à la fin et que rien ne soit laissé de coté.

Alors … ce livre demande une bonne suspension d’incrédulité au départ parce qu’il part vraiment sur un truc totalement improbable. Mais une fois dedans, ça se lit tout seul.

L’histoire c’est que dans les années 80 on a su voyager dans le futur. De ce futur on a rapporté des vaisseaux spatiaux qui font qu’au moment de l’intrigue, juste avant les années 2000, il existe une partie secrète de la Navy américaine, appelée Deep Water qui voyage dans toute la galaxie à partir de leur base secrète sur la face cachée de la Lune.

Rien n’est dit des autres pays, de comment ça c’est fait concrètement, de comment ça fonctionne ou autre. Il faut juste accepter que ça se fait comme ça. Tout les futurs ne sont pas accessibles, seulement ceux avec une proportion forte d’arriver. Du coup ils sont changeants.

Ce qu’ils ont découvert dans le lointain futur est le Terminus.

Le Terminus est la fin des humains, fin sous la forme d’une mort vraiment bizarre que personne n’est en mesure de vraiment comprendre à l’heure ou se déroule l’action (du moins personne n’en parle, on sait juste que le Terminus existe).

Ce qu’ils ont remarqué par contre, c’est qu’en 20 ans, le Terminus a avancé. Il a lieu maintenant 400 ans avant la première date ou ils l’ont détecté la première fois. Sa venue est donc maintenant bien plus proche qu’avant.

Ceux qui l’ont expérimenté, même en étant prévenu et protégé en ressortent marqués.
C’est le cas de l’héroïne, Shannon Moss, qui a perdu les pédales et a commencé à voir plein d’hallucinations. Elle a fini en grande hypothermie quand ils ont pu la récupérer, et elle en a perdu une de ses jambes qu’on lui remplace par une prothèse.

Celle ci est maintenant, des années après, une enquêtrice pour le NCIS mais lié à Deep Water et Deep Time.
En gros elle enquête que les suicides, les disparitions, les meurtres, les cas de violences conjugales … liés aux marins de la Navy qui sont en contacts avec toute la section secrète en question depuis le début. Son service utilise le voyage dans le temps pour résoudre ses problèmes. En effet quoi de plus simple que d’avancer de quelques années pour savoir à l’avance où chercher pour trouver les indices indispensables pour trouver le coupable?

L’intrigue commence quand elle est appelée sur un triple meurtre d’une femme et de ces deux enfants.
Celle ci était la « veuve » d’un marin présent sur un des vaisseaux qui ont découverts à l’origine le Terminus. Plus précisément sur un des vaisseaux qui ont disparus à jamais à cette époque la. Ceux qui sont revenus avaient été mutilés, leur personnel en état de choc, avec des assassinats, suicides et très peu de monde encore vivant à bord. Son mari est donc considéré comme étant « missing in action » comme tout le personnel de son vaisseau.

L’enquête prend une direction vraiment bizarre quand on s’aperçoit assez rapidement que la mari n’est pas mort. Les voisins le connaissent, il était souvent sur place avec des amis.

Comment un marin d’un vaisseau spatial temporel qui a disparu corps et âme depuis des années peut-il être vivant et sur terre?
Fait qui confirme l’étrangeté de la situation : le faux disparu a visiblement été témoin du terminus vu les dessins/sculptures qu’on retrouve à l’endroit ou il logeait. Il n’est donc pas juste un déserteur qui ne c’était pas présenté au départ de son vaisseau à l’époque … il a vraiment vécu le Terminus et est rentré après …

Evidemment la Navy est sur le pied de guerre après cette trouvaille … Elle décide d’envoyer l’héroïne dans le futur pour en savoir plus et résoudre l’enquête le plus rapidement possible …

Je ne vous en dit pas plus sur l’intrigue.
C’est dans le début de ce voyage dans le temps que j’ai eu du mal. Shannon ne se comporte vraiment pas comme une enquêtrice expérimentée. Elle fait erreur de débutant sur erreur de débutant et semble totalement perdue. En gros on a vraiment l’impression qu’elle ne fait que perdre son temps au lieu d’avancer. Elle est passive et son enquête si importante se résume a attendre pendant des mois et à ne rien faire. Pas très professionnel tout ça !

Après cette impression a été renforcée parce que l’auteur a voulu mettre en avant l’ambiance morose se penchant plus sur le coté sombre de l’ensemble au détriment de l’enquête concrète. Et j’ai trouvé ça dommage parce que ça m’a fait sortir du récit et j’ai eu du mal à re-rentrer dedans ensuite.

C’est d’autant plus dommage que cette impression disparaît vraiment ensuite. Mais du coup ça m’a mis la puce à l’oreille. Il y avait forcement une bonne raison de lui faire prendre ce chemin, scénaristiquement parlant. Et c’est la que je me suis mise à faire des théories, notamment en mettant la situation en parallèle à un autre livre ayant le le même thème général (une apocalypse qui se rapproche dans le temps) que j’ai lu il y a quelques années et que j’ai encore bien en tête. Et bien sur ça n’a pas loupé, j’avais du coup deviné une grande partie des mystères de la fin.

Au final je dirais quand même que ce livre était bien construit. J’avais certes la clé d’une partie de l’ensemble mais l’intrigue globale va bien plus loin que ça. Il y a plusieurs intrigues en une et la façon dont l’auteur mêle le tout était bien fait.

C’est un roman vraiment page-turner, et qui joue sur l’ambiance autant que sur un bon scénario. Si vous aimez les livres étranges, les ambiance mystérieuses, les faits qui semblent au premier abord totalement inexplicables, ce livre vous plaira je pense. A certains moment j’ai trouvé que l’ambiance se rapprochait plus d’un livre fantastique que d’un livre de SF ce qui fait un mélange vraiment unique.

Du coup je dirais que ce livre partait avec un gros handicap pour moi, à savoir qu’il n’était vraiment pas dans un genre que j’apprécie en temps normal (je n’aime pas le fantastique). Et pourtant malgré tout il a réussi à me tenir jusqu’au bout, ce qui n’était pas gagné au début. On est loin d’un coup de cœur mais j’ai quand même réussi à passer un bon moment en le lisant. C’est aussi un roman qui sera facile à recommander je pense de par son originalité.

13 commentaires sur “Terminus de Tom Sweterlitsch

Ajouter un commentaire

  1. « le fait qu’on ai toutes les réponses à la fin » : mais la toute fin laisse quand même un peu d’interrogation, non ? ^^ (je pense à un élément précis, mais je ne peux pas divulgacher)
    « se résume a attendre pendant des mois et à ne rien faire » : mais elle a le temps, non ? De toute façon elle reviendra peu après être partie ? (ou mes souvenirs sont complètement faux. ^^’)

    Aimé par 1 personne

    1. Hum, je n’ai pas souvenir d’un truc laissé en plan oO

      Pour la seconde phrase oui, mais elle vieillit quand même. Elle perd x mois de sa vie (qui n’est pas éternelle) dans un monde ou elle n’a ni ami, ni famille, ni boulot techniquement, donc ça m’a semblé chelou qu’elle prenne autant son temps alors qu’avec un peu de rechercher elle aurait certainement pu retrouver son contacte avant.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :