La guerre sans fin, tome 2 : Migration de Jamie Sawyer

L’Atalante, 456 pages, 2020, Science-fiction : Space-opéra militaire

Encore une lecture que j’ai dévorée. Il faut dire que ça me manquait un peu ce genre de SF. Pour moi cette lecture c’est un peu comme un shot d’expresso bien condensé, ça se lit vite et ça revitalise. Et ensuite on est en forme pour lire des livres qui se dégustent plus.

Dans ce monde les humains sont rangés dans deux camps, l’Alliance et le Directoire.
Dans la première trilogie Lazarre en guerre, on suivant la guerre de l’Alliance contre les Krells, des ennemis tellement différents des humains qu’il est impossible de communiquer avec eux.

Les Krells sont des espèces d’insectes intelligents qui ont des formes adaptatives. En gros colonies produisent des individus adaptés à chaque situation ce qui les rend quasiment impossible à tuer.

Dans leur guerre pour leur survie, les humains découvrent les restes d’une autre race extraterrestre les Bribes, des machines qui étaient endormies depuis très longtemps, et les réveillent. Les bribes étaient les ennemis ancestraux des Krells, et face à leur réveil si dangereux, les Krells finissent par accepter une sorte de trêve. Ce qu’il faut savoir c’est que les Bribes avaient pour but de détruire toute vie, donc ils sont aussi dangereux pour les humains que pour les Krells.

Mais le Directoire a toujours le mot pour faire changer les choses, c’est à ce moment la qu’ils attaquent l’Alliance. La situation devient très chaotique … (je ne vous raconte pas tout pour ceux qui souhaitent encore lire la première trilogie)

Dans ce tome ci on se concentre sur une secte, la Spirale Noire qui semble avoir infiltré toute les hiérarchies et les troupes de l’Alliance. Celle ci réuni des humains qui ne veulent pas de la trêve avec les Krells. Ils veulent les anéantir définitivement et comptent bien utiliser les Bribes pour ça.

Pour arriver à leurs fins ils n’hésitez pas à sacrifier des colonies humaines entières, car pour eux la fin justifie les moyens. Surtout qu’ils considèrent que les humains, et surtout l’alliance, ont faillis et les ont trahis en acceptant la trêve des Krells après tout le mal que ceux ci ont fait avant.
Grace à la technologie Bribe, ils ont développé un virus qui décime les Krells, les transformant en espèce de zombies. Ceux ci attaquent tout ce qui passe sur leur chemin …

Les personnages qu’on suit dans ce tome, Jenkins et ses Chacals, qui forment une unité de  SimOps (comme dans le film Avatar, les opérateurs se retrouvent de façon simulée dans des corps boostés et bien plus résistants que les leurs), ont été trahis par l’un des leurs qui c’est avéré appartenir à la Spirale. Celui ci les a lâché dans l’espace le plus reculé du Directoire et les voici maintenant prisonniers de leurs pires ennemis …

C’est vrai que dit comme ça ça a l’air un peu confus entre tout les différents camps et tout. Mais on est sur le 5ième tome de la série globale, tout est arrivé progressivement, donc dedans ça ne pose aucun problème.

Un tome ou il se passe énormément de choses, surtout pas mal de belles découvertes au niveau de la Spirale Noire qu’on ne voyait que de loin dans les tomes précédents et qui passe ici au cœur de l’intrigue.

Les retournements de situations sont nombreux et l’évolution globale de l’intrigue avance vraiment à toute vitesse. Pas le temps de s’ennuyer, aucun moment creux au milieu. Et pourtant ça n’est pas non plus de l’action non stop, les moments d’attente sont aussi nombreux que les moments d’action.

Les personnages évoluent bien aussi durant ce tome. On a moins l’impression d’être dans une équipe de bleus qui n’arrivent à rien. Ils trouvent leur cohésion et travaillent bien mieux ensemble malgré les épreuves. Ou grâce aux épreuves peut être.

Franchement j’ai passé un excellent moment et j’ai lu le tome en 2 jours à peine.
C’est très dynamique, l’intrigue est vraiment intéressante et avance bien tout du long du tome. On peut dire que j’ai dévoré ce tome.
Maintenant reste plus qu’à décidé si j’attends la VF du dernier tome ou si je les lis en VO vu qu’il est déjà sorti …

Mon avis sur le tome précédent de cette série : Paria,
Mon avis sur la trilogie précédente, Lazare en guerre, tome 1 : L’artefact, tome 2 : La légion, tome 2.5 : Rédemption, tome 3 : Le revenant,

PS> Ces articles ont été récupérés automatiquement sur mon ancien blog, la mise en page est donc un peu cassée.

Ce livre entre dans le challenge Summer Star Wars IX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :