Bleu Argent de Olivier Paquet

L’Atalante, 224 pages, 2014, Science-fiction jeunesse

Ce roman se déroule dans le même univers que la série « Le Melkine » de l’auteur, que je n’ai pas lu.

Malgré un final trop rapide et facile pour moi (mais surement adapté au lectorat), j’ai bien aimé cet univers et cette aventure, ainsi que l’ambiance poétique et remplie d’histoires de l’ensemble. En tout cas ça me donne vraiment envie de tester d’autres livres de l’auteur.

Joris et Lyzia vivent sur Poéia. Ce monde composé de deux anneaux entrelacés tournants autour d’une étoile est très mystérieux car il semblerait que sa construction soit antérieur aux humains.

Nos deux héros arrivent à la période de leur choix. Joris veut aller dans l’espace, il ne rêve que de ça et a envoyé sa candidature au vaisseau Le Melkine qui voyage entre les mondes. Il est aidé par son professeur qui est un ancien du Melkine et donc qui l’a conseillé dans sa démarche. Lyzia adore les histoires et veut devenir une conteuse, qui servent aussi de professeurs en racontent des histoires pour enseigner le passé et la morale aux enfants.

Mais pour Joris les choses ne se déroulent pas comme prévue car sa candidature est rejetée.

Sachant qu’il ne reverra donc jamais Lyzia qui va aller sur l’anneau central pour la suite de sa carrière, il décide de la rejoindre pour d’admirer une dernière fois le Bleu argent, ce mystérieux vaisseau qui tourne autour des anneaux depuis des lustres et dont personne ne sait rien.

Alors que les deux ado ont réussi à s’enfuir et sont installés loin de tout pour avoir une meilleure vue, le Bleu-Argent change de trajectoire et se dirige brusquement vers la surface habitable des anneaux !
Et il se trouve que les deux jeunes sont les humains les plus proches du lieux du crash …

On voit que c’est un livre jeunesse ici parce que tout était un peu trop facile, que ça soit niveau des conclusions qui tombaient toujours bien, ou de la résolution très bonne enfant de l’ensemble. En gros sur ce point il ne faut pas en attendre trop si on le lit adulte, mais il sera parfait pour un lectorat plus jeune. Malgré tout je me suis laissé porté par l’ensemble et même si j’ai vu les facilités, ça ne m’a pas empêché de l’apprécier.

L’aspect conte est très présent dans l’ensemble, plusieurs histoires racontées par Lyzia parsèment le récit. J’ai trouvé que ce récit avait vraiment beaucoup de charme. Il est intelligent, poétique et divertissant, tout en faisant bien rêver son lecteur.

Au niveau du background Poéia était un monde vraiment spécial qui renferme pas mal de secrets. Ceux ci sont au cœur de l’intrigue. Ce monde était vraiment bien amené, bien mystérieux et j’ai adoré en apprendre plus sur son passé.
Le Melkine a aussi un rôle central dans cette histoire, mais pour autant il reste toujours un peu mystérieux. Du coup j’ai hâte d’en découvrir plus, dans les autres livres de l’auteur.

Au final un bon livre de SF jeunesse, plein d’aventure et de mystère, qui fait jouer l’imagination du lecteur. Une belle découverte et un univers à approfondir !

Ce livre entre dans le challenge Summer Star Wars IX

Ce livre entre dans le challenge S4F3

Un commentaire sur “Bleu Argent de Olivier Paquet

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :