Twenty Palaces, book 3 : Circle of Enemies de Harry Connolly

Del Rey, 320 pages, 2011, Urban fantasy/Horreur

Ce tome ci est le dernier tome de la trilogie. C’est une série qui aurait pu se poursuivre, vu que même si il y a une fin satisfaisante dans ce tome ci, c’était une fin qui pouvait amener à une suite car très ouverte. L’auteur explique dans son blog qu’il ne peux pas se permettre de continuer la série car il est lent pour écrire et que les ventes ne sont pas suffisantes, même avec un éditeur derrière lui.
Du coup il a terminé ce qui aurait du être juste le premier arc de sa série, et si jamais il change de façon de faire ou qu’il peut se le permettre, il écrira la suite. Mais rien n’est sur bien sur pour l’instant.

Autant prévenir, si je n’avais pas spécifiquement dit ça avant, ce tome ci est vraiment très sanglant et gore. Il y avait déjà beaucoup de morts dans les précédents, mais ici c’était particulièrement violent je trouve.

On est sur un tome particulier dans lequel le héros, Ray Lilly, ex-condamné, retourne dans sa ville de naissance pour retrouver son gang d’enfance car il soupçonne celui ci d’être en lien avec de la magie.
Il se doutait qu’il aurait à revenir a un moment ou un autre, vu que c’est à l’époque de son appartenance à ce gang qu’il a lui même été en contact avec les prédateurs et qu’il a été en prison, pour finir dans la Twenty Palace Society à sa sortie.

Pour rappel les Prédateurs sont des entités d’un autre monde, du vide inter-spacial. Personne ne sait vraiment d’ou ils viennent. A l’origine un humain est entré en contact avec eux. Il a écrit tout ce qu’il c’est passé et son livre à voyagé. De nombreux autres humains l’ont imité ensuite. Les prédateurs, si ils sont contenus, peuvent apporter de nombreux bénéfice. Toute la magie présente sur terre vient d’eux. Chaque prédateur a ses spécificités et il en existe de nombreux.

Historiquement les premiers sorts étaient puissants, ils pouvaient contenir les prédateurs sans gros souci. Mais plus ils sont recopiés, plus ils deviennent « lâches » si on veut. Et à l’heure actuelle les textes et donc les sorts existants sont tellement loin de ceux d’origine qu’ils ont 90% de chance de lâcher le prédateur sur terre après une courte période plutôt que de le contenir.

Mais pourquoi sont-ils si dangereux, ces prédateurs?
Et bien, parce qu’ils sont affamés. Ils ont tout mangé chez eux, il n’y a plus rien de comestible. Et quand ils débarquent chez nous, c’est le grand buffet. Sachant qu’ils sont dans certaines circonstancies capable d’eux même d’ouvrir des portails vers chez eux, leur nombre peut très rapidement dégénérer exponentiellement. Et bien sur, la source de protéine la plus abondante est l’humain, du coup ils deviennent leur cible numéro un.

Ajoutez à ça des capacités surnaturelles, comme pouvoir se rendre invisible, se téléporter, envoûter les masses, mettre le feu à volonté … vous obtenez une vraiment menace pour la planète.
C’est la qu’intervient la Twenty Palace society, une société secrète qui est chargée de récupérer tout les écrits magiques dangereux pour éviter que la Terre soit submergée de prédateurs. Mais le problème c’est qu’un (ou plusieurs) de leur membres les a trahis il y un siècle et est parti avec les plus puissants des textes : les manuscrits originaux. Depuis la sociéty est en déclin et a du mal à faire face.

Ce tome commence quand Ray a la visite soudaine de sa meilleure amie /mentor de ses années d’ado, à l’époque ou il volait des voitures et dealait un peu. Celle ci apparaît brusquement dans son appartement et se met à le taper en lui disant qu’elle est morte à cause de lui, et que toute sa bande est dans le même cas. Puis aussi brusquement qu’elle est arrivée, elle disparaît …
Il n’en faut pas plus à Ray pour comprendre que son ancienne bande est tombée dans la magie.

Mais arrivé sur place les choses sont bizarre car tous semblent vivant et ne pas comprendre ce qui se passe. D’ailleurs des faits étranges ont lieu dans le coin, des cambriolages sans rien de volé, des objets qui disparaissent mystérieusement, une femme violée par l’homme invisible.

Pour Ray il est clair que des prédateurs sont dans le coin. Mais ou? Qui lui ment? Qui est impliqué? Comment faire en sorte que la Twenty Palace Society ne tue pas tout ses anciens amis par simple suspicion? Il va devoir enquêter rapidement et trouver le pot au roses avant que la cavalerie débarque.

Ce tome avait donc une autre ambiance que les précédents. Dans les premiers tomes il pouvait se permettre d’être froid, et d’agir sans hésiter. Mais cette fois ci le cœur de Ray est dans la balance, tout ses anciens amis sont la et risquent la mort.

Du coup à force de vouloir sauver tout le monde, Ray est indécis et le pire arrive tout le temps. Il est mou, il se laisse prendre par son sentimentalisme alors même qu’il sait qu’il n’y a pas d’autre choix. Il a du mal à ne pas redevenir l’adolescent influençable qu’il était à l’époque ou il les connaissait, il retombe dans les même travers en les laissant tout gérer. C’est le seul point qui m’a un peu moins plu dans ce tome.

Après ce n’était pas handicapant et ça donne aussi d’autres failles à ce personnage atypique, ça le rend plus humain si on veut. Mais c’est vrai que j’avais envie de lui crier dessus des fois, histoire de le réveiller.

Comme je le disais au début, ce tome ci regorge de scènes d’action ou les massacres se multiplient. Jamais les prédateurs n’ont été aussi proche d’être libérés en masse et pour tout gérer il va falloir se débarrasser de pas mal de monde … En tout cas je ne regrette pas d’avoir lu cette série, elle a une sacré ambiance !


Mes avis sur les autres tomes de la série : ici
Ce livre entre dans le challenge S4F3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :