La première loi, tome 1 : Premier sang de Joe Abercrombie

Bragelonne, 720 pages, 2007, Fantasy

Ce premier tome est vraiment introductif.
C’est vrai que pendant la première moitié du roman je me demandais « mais finalement c’est quoi l’histoire principale? » parce qu’on ne fait que suivre des personnages dans leur vie, leur métier, leurs voyages, etc … Mais finalement dans la seconde moitié et vers la fin, on commence à comprendre quel est le véritable enjeu de la série.

Déjà, principale caractéristique : ce ne sont pas n’importe quel personnage.
On est sur un des classiques de la Dark Fantasy. Du coup au lieu de suivre le héros, ou le sauveur, on suit plutôt des personnages plein de défauts, cassés par la vie,

Alors, de quoi ça parle finalement ?
On suit différents personnage jusqu’au moment ou ils vont se retrouver malgré eux dans un contexte difficile.

Logen neuf-doigts est un chef guerrier du Nord, surnommé le Sanguinaire. Un survivant. Séparé de sa troupe suite à une attaque surprise de leur campement par des créatures sans pitié, il survit de façon limite surnaturelle. Son chemin le mène vers un mage qui se prétend être le plus grand mage de tout les temps.
L’inquisiteur Glotka, ancien champion de son pays, au corps brisé suite à deux années de tortures dans les geôles de leur ennemi, enquête sur une arnaque mise en place par une guilde de marchands pour ne pas payer de taxe.
Et finalement Jezal dan Luthar, jeune noble oisif et sans ambition qui se voit forcé de participer au tournoi d’escrime annuel qui va désigner le champion du pays, alors qu’il préférerait passer ses soirées à boire et en compagnie de jolies filles.

On suit aussi d’autres personnages secondaires liés à ceux ci, comme le Capitaine de Jezal, un des rares hommes du peuple à avoir réussi à gagner le tournois à son époque, ainsi que sa sœur, ou la troupe de Logen qui fait son petit chemin de son coté.

En gros je dirais que le thème qui semble se mettre en place est le clash entre les besoins personnels politique de personnes prêtes à tout pour garder leur pouvoir (corruption, assassinat, accusation à tors …) et la réalité qu’ils n’avaient pas imaginé et qui va potentiellement entraîner leur perte car ils sont attaqués de partout.

Pour moi l’intérêt de ce premier tome tome est surtout dans la découverte des personnages et leur évolution.
Logen voudrait sortir de la spirale sanglante de son passé, il voudrait arrêter de se dire « ouf je suis encore vivant » tout les jours. Glotka est sans cesse limité par son propre corps qui ne réagis plus comme il voudrait, et qui lui fait constamment mal. Il vit dans la douleur et a développé un humour noir cynique derrière son coté froid, sans cœur et sans pitié. Mais on sent que le personnage a le potentiel de changer un peu, suivant ce qui lui arrive plus tard.
Jezal est vraiment le noble sans intérêt par définition. C’est finalement le personnage le plus « classique » du lot, et mais il compense par le fait qu’il est sans doute le plus ennuyeux de tout. Il est plat, superstitieux, sans culture ou connaissance et se fichant de tout et de tout le monde en dehors de sa poire. En gros il a tout pour lui niveau famille, richesse, rang social, mais c’est finalement tout ce qui le caractérise. En dehors de ça c’est une feignasse sans intérêt.
J’ai aussi bien aimé que l’auteur retourne les personnages les plus « nobles », comme par exemple le capitaine qui se révèle loin d’être aussi parfait que ce qu’on pouvait imaginer au début.

Du coup je dirais que c’est vraiment un premier tome très introductif. Il commence à la fin à nous donner une ligne de conduite globale pour la série mais pour l’instant on a plus de mystères la dessus que de vrai pistes.

On ne peux pas dire que cette lecture soit un coup de cœur, mais c’était tout de même intéressant et je lirais la suite un de ces jours.



D’autres avis sur ce livre : Apophis, Blackwolf, Ombrebones, l’ours inculte, Tachan, Zina, ….

14 commentaires sur “La première loi, tome 1 : Premier sang de Joe Abercrombie

Ajouter un commentaire

  1. Avec les sagas c’est parfois le même soucis, un premier tome trop introductif, un second trop transitoire et un dernier trop rapide.
    En ce qui concerne l’auteur, j’ai le premier tome de sa trilogie La mer éclatée. J’espère apprécié sa plume au moins autant que toi.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :