The Avalon Chronicles, book 1: A Glimmer of Hope de Steve McHugh

47North, 332 pages, 2018, Urban Fantasy

J’avoue que dans l’ensemble je n’ai pas autant apprécié ce spin off que la série principale, Hellequin Chronicles, une de mes séries préférées en UF actuellement.
Le problème étant que finalement c’était l’histoire d’une personne extérieure qui découvre le monde. Du coup on passe énormément de temps à voir le personnage ne pas comprendre ou découvrir des éléments qu’on connait déjà, ce qui n’a pas grand intérêt.

Nous suivons Layla, jeune femme normale au passé trouble qui se retrouve recherchée et capturée par un groupe de surnaturels qui veulent l’utiliser pour atteindre son père, qui se trouve être une personne enfermée dans l’une des prisons de haute sécurité du LOA (Law of Avalon, la police d’Avalon).

Layla arrive à se libérer par hasard en mettant la main sur un des parchemins magiques dont il était question dans l’avant dernier tome de la série principale (le dernier que j’ai lu et celui qui se lit normalement avant celui ci).
Elle va du coup devoir découvrir le monde surnaturel qu’elle n’imaginait pas, aidé de personnages qu’on connait déjà, vu que sa meilleure amie était l’un des personnages secondaires de la série principale.

On retrouve donc par ce biais tout les personnages qu’on connaissait déjà. Un peu trop je trouve. Dans tout Avalon fallait-il obligatoirement qu’on ne retrouve que des personnages qu’on connaissait avant? Je finissais par lever les yeux dés qu’on voyait un nouveau personnage connu qui arrivait, comme si il y avait une liste et que l’auteur cochait une case dés qu’il en faisait apparaître un.

Du coup j’avoue que ça faisait très roman pour les fans. On redécouvre tout le monde d’un autre point de vue etc etc …
Il y a peu d’éléments nouveau en dehors du fait que du coup on voit un moment ce qui se passe derrière l’organisation secrète derrière tout ça, et donc derrière une partie de l’intrigue de la série principale. Je pense d’ailleurs que c’est le principal attrait de ce spin off pour l’instant. On a même plusieurs points de vue secondaires sur quelques pages sur des personnages faisant parti de l’organisation en question.

Bref, en dehors de ça franchement je n’ai pas trop aimé ce tome. C’était pas mauvais c’était distrayant, mais je me suis quand même pas mal ennuyé. Je pense que ce spin off manque un peu de personnalité propre, ou peut être que javais trop d’attentes.
Ceci dit, étant donné qu’on est sur un univers que j’apprécie, je ne vais pas encore juger l’ensemble juste avec le premier tome, car je n’avais pas franchement aimé le premier tome des Hellequin Chronicles non plus. Je donnerais sa chance au suivant un de ses jours.



Mes avis sur les autres livres de l’univers

2 commentaires sur “The Avalon Chronicles, book 1: A Glimmer of Hope de Steve McHugh

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :