The Licanius Trilogy, book 3: The light of all that falls de James Islington

Orbit Books, 864 pages, 2019, Fantasy

Un tome qui rassemble tout les éléments qu’on a découvert dans le précédent pour les mettre en mouvement et donner un final vraiment réussi à la trilogie.

Dans ce tome on continue à suivre nos personnages principaux, un an après les événements du tome précédent.
Wirr est maintenant à la tête d’une faction importante mais qui n’a pas confiance en lui et qui refuse de lui obéir. Le pouvoir est toujours dans un chaos indescriptible, et plus rien n’avance.

Asha est la proie des Vénérés (les immortels qui sont dans l’autre camp) qui tentent de la faire changer de camp en la faisant douter. Elle n’a que peu de protections contre eux et va devoir trouver un moyen de gérer la situation elle même en faisant bon usage des armes qu’elle a à sa disposition.

Caeden cherche à faire avancer son plan sans se faire prendre par les Vénérés. Il avance aussi ses pions pour délivrer Davian qui est toujours enfermé de l’autre coté de la frontière. Mais pour ça il doit attendre que celui ci soit déplacé car la frontière est de nouveau totalement impénétrable.

Davian de son coté résiste du mieux qu’il peut. C’est vrai qu’il n’a toujours pas changé de camp, mais il trouve le temps long et commence à douter de la parole de Caeden qui a promis qu’il l’aiderait. Il s’est passé un an et toujours rien … Ses épreuves ne font que commencer.

On en sait maintenant plus sur pourquoi toute cette affaire à commencé, les réponses aux différents mystères qui nous intriguaient : ce qui a provoqué le problème des anciens augures, qui a déstabilise le roi pour renverser le pouvoir, qui manipulait les Ombre …

*****

Comme le précédent ce tome commence par un résumé très détaillé de la situation et des tomes précédents. En lisant ce résumé je me suis aperçu qu’il y avait des points que je n’avais pas vu ! Et pourtant j’ai lu le précédent il y a un mois et en plus c’était une relecture.

L’auteur ne prend pas le lecteur par la main (en dehors justement de ce résumé très détaillé lol). En gros il nous donne les indices mais il ne va pas jusqu’à nous donner un personnage qui fait le lien et qui le dit tout haut la conclusion qu’on est censé en tirer par exemple, pas du tout. C’est au lecteur de faire ses propres déductions. Mais heureusement le résumé remet les choses à leur place et on part donc dans ce tome avec les bonnes bases.
(A noter quand même que dans ce tome ci les personnages sont plus explicites que dans les précédents. Sans doute au cas ou un lecteur n’aurait vraiment pas encore comprit le tout ou n’aurait pas lu le résumé).

Un tome touchant de par l’évolution des personnages. Que ça soit les épreuves de Davian, la résistance acharnée d’Asha ou la diplomatie que Wirr essaye de mettre en place, tous ont su me faire vibrer à leur tour.
Mais celui qui m’a le plus impressionné était Caeden qui est vraiment le personnage qui évolue le plus. De jeune homme un peu perdu des tomes précédents ont voit petit à petit transparaître le vieil homme désenchanté qu’il était avant. On ressent vraiment son désespoir, cette honte de ce qu’il a fait et de lui même et cette tristesse permanente qu’il traîne derrière lui. Du coup il est à la fois plus sur de lui, de ce qui va se passer, et moins sur de lui dans le sens où on dirait qu’il ne se fait même plus confiance. Il a une image vraiment négative de lui même.

Ce que j’ai bien aimé dans la première partie de ce tome était le fait que l’auteur arrive à nous donner des réponses essentielles à la situation générale, tout en compliquant encore la chose. Du coup à chaque fois on ne peux plus lâcher le livre car on veut en savoir plus.

Je trouve vraiment génial le fait que plein de faits isolés des tomes précédents, qui ne semblaient pas avoir de rapports entre eux, commencent à faire sens. On voit des liens se former vraiment de partout et le résultat est énorme !

Le tome est plus centré sur l’action que le précédent. Les confrontations sont plus directes aussi. Mais j’ai apprécié le fait que le tout ne finisse pas (que) sur une grosse bataille, comme on aurait pu le craindre.

Je dirais aussi un tome malgré tout un peu moins porté sur la découverte pure que les précédents vu qu’on a déjà toutes les cartes en main au début. Il suffit juste de remettre les choses à leur place et faire avancer la situation. J’ai donc moins eu cette impression de « waou » durant la lecture, en dehors de l’épilogue qui était vraiment bien trouvé.

Cet épilogue termine vraiment bien la série. Tout est lié, tout trouve une solution … On peut vraiment dire que la boucle est bouclée.

Voila voila, une grande trilogie terminée. J’ai déjà envie de la relire pour comprendre encore mieux les tenant et les aboutissants. En tout cas elle m’a fait passer un excellent moment et ça faisait longtemps que je n’avais pas été autant intriguée tout du long sur une série de fantasy.

Retrouvez mes avis sur les tomes précédents : tome 1 : The Shadow Of What Was Lost, tome 2 : première lecture An Echo of Things to Come, relecture An Echo of Things to Come, …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :